•  
    2010.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE FLIC DE BEVERLY HILLS

    2

    174 828

    447 038

    LANDIS

    MURPHY

    REINHOLD

    LES SPECIALISTES

    4

    105 064

    907 727

    LECONTE

    GIRAUDEAU

    LANVIN

    2010

    1

    82 043

    82 043

    HYAMS

    SCHEIDER

    LITHGOW

    LA BELLE ET LE CLOCHARD

    3

    78 187

    274 001

     

     

     

    PARTIR REVENIR

    2

    63 042

    146 536

    LELOUCH

    TRINTIGNANT

    GIRARDOT

    HORS LA LOI

    1

    60 420

    60 420

    DAVIS

    STANCZAK

    CORNILLAC

    LES RIPOUX

    29

    53 152

    1 312 629

    ZIDI

    LHERMITTE

    NOIRET

    FALLING IN LOVE

    1

    41 134

    109 488

    GROSBARD

    DE NIRO

    STREEP

    BLANCHE ET MARIE

    1

    33 356

    33 356

    RENARD

    MIOU MIOU

    BONNAIRE

    SAC DE NŒUD

    3

    26 867

    161 006

    BALASKO

    BALASKO

    HUPPERT

    LA DECHIRURE

    8

    26 452

    677 993

    JOFFE

    WATERSTON

    NGOR

    AMADEUS

    23

    24 988

    1 129 472

    FORMAN

    HULCE

    ABRAHAM

    ANTARTICA

    3

    20 735

    103 983

    KURAHARA

    TAKAKURA

    WATASE

    COUNTRY

    1

    19 519

    19 519

    PEARCE

    LANGE

    SHEPARD

    LE COW BOY

    3

    19 357

    119 279

    LAUTNER

    MACCIONE

    SAINT CYR

     

    Face aux deux locomotives qui prennent solidement les deux premières places du BO, "2010" connait un bon succès d'estime. Rien que d'oser  prendre la suite de "2001" de Kubrick est  un exploit.  Le film  est très honnête, Peter Hyams était encore un réalisateur inspiré, à l'époque.
    "les Hors la loi" est un film de Robin DAVIS, pas mauvais en soi, et qui devait faire connaître de nouveaux talents français. A l'époque, c'était Wadeck Stanczak qui était le favori des critiques, l'avenir lui apparaissait doré. Comme pour "outsiders" aux States, le favori a depuis totalement coulé, au profit de l'inconnu du film: Clovis Cornillac. Il  a quand même mis 20 ans à percer mais il y est arrivé le (mauvais)bougre. Blanche et Marie confirme la difficulté pour Miou Miou de tenir l'affiche et  de la difficulté pour Sandrine Bonnaire de  confirmer ses immenses talents. Faudra qu'elle  montre ses seins dans "police" pour qu'on la remarque de nouveau .... (et on la remarque!)
    "Country" monumental et meilleur film du genre qui montre la détresse des fermiers ricains, passe totalement inaperçu  malgré la prestation dantesque de Jessica LANGE. Au revoir le  "cow boy" de Lautner avec l'ignoble MACCHIOTE!!
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique