•  

    William holden

         

    France

    PARIS

    Espagne

    Allemagne

    UK

    Italie

    BO US

    L'esclave aux mains d'or
    Golden Boy

     

    1940

                 

    En surveillance spéciale
    Invisible Stripes

     

    1942

                 

    Une petite ville sans histoire
    Our Town

     

    1945

                 

    Those were the days (inédit)

     

    1940

                 

    Arizona
    Arizona

     

    1947

    777 668

    147 537

             

    I wanted wings (inédit)

     

    1941

                 

    Texas
    Texas

     

    1947

    1 147 509

    183 341

             

    The fleet's in (inédit)

     

    1942

                 

    The remarkable Andrew (inédit)

     

    1942

                 

    Meet the Stewarts (inédit)

     

    1942

                 

    Young and willing (inédit)

     

    1943

                 

    Blaze of noon (inédit)

     

    1947

                 

    Le fiancé de ma fiancée
    Dear Ruth

     

    1949

    25 240

    21 508

           

    3,8 R

    La peine du talion
    The Man from Colorado

     

    1950

    1 409 359

    214 097

           

    1,95 R

    Femme vendue, la
    Rachel and the Stranger

     

    1950

                 

    L'amour sous les toits
    Apartment for Peggy

     

    1949

               

    2,75 R

    La fin d'un tueur
    The Dark Past

     

    1950

    46 327

    35 831

             

    La chevauchée de l'honneur
    Streets of Laredo

     

    1950

    1 156 587

    173 784

           

    2,15 R

    Miss Grain de Sel
    Miss Grant Takes Richmond

     

    1950

    23 778

    17 639

             

    Le démon du logis
    Dear Wife

     

    1951

    7 820

    6 462

           

    1,7 R

    Father is a bachelor (inédit)

     

    1950

                 

    Boulevard du Crépuscule
    Sunset Boulevard

     

    1951

    1 563 554

    634 931

           

    2,5 R

    Midi gare centrale
    Union Station

     

    1951

    1 248 379

    328 017

           

    1,4 R

    Comment l'esprit vient aux femmes
    Born Yesterday

     

    1951

    373 312

    230 316

           

    4,1 R

    Les amants de l'enfer
    Force of Arms

     

    1952

    40 823

    37 515

           

    1,2 R

    Duel sous la mer
    Submarine Command

     

    1952

    918 929

    68 714

           

    1 R

    Vocation secrète
    Boots Malone

     

    1954

    7 757

    4 006

             

    Le cran d'arrêt
    The Turning Point

     

    1953

    660 242

    154 163

             

    Stalag 17 *
    Stalag 17

     

    1953

    2 709 331

    596 812

           

    3,3 R

    La lune était bleue
    The Moon Is Blue

     

    1953

    318 101

    190 075

           

    4 R

    L'éternel féminin
    Forever Female

     

    1954

    17 010

    17 010

           

    1,1 R

    Fort Bravo
    Escape from Fort Bravo

     

    1955

    1 289 346

    279 125

           

    1,4 R

    La tour des ambitieux
    Executive Suite

     

    1954

    183 835

    60 636

         

    N ° 96

    2,75 R

    Sabrina
    Sabrina

     

    1955

    2 483 487

    718 282

         

    N° 10
    5 M (est)

    4 R

    Ponts de Toko-Ri,les
    The Bridges at Toko-Ri

     

    1955

    2 835 108

    570 685

         

    n ° 23

    5 R

    Une fille de la province
    The Country Girl

     

    1955

    1 024 544

    284 991

         

    N ° 29

    6,5 R

    La colline de l'adieu
    Love Is a Many-Splendored Thing

     

    1956

    1 838 826

    315 889

         

    N° 1
    13,38 M

    4 R

    Picnic
    Picnic

     

    1956

    1 867 054

    528 961

         

    N° 4
    6 M (est)

    6,35 R

    Un magnifique salaud
    The Proud and the Profane

     

    1956

    1 161 535

    270 859

         

    N ° 56

    3,9 R

    Je reviens de l'enfer
    Toward the Unknown

     

    1957

    803 478

    95 793

         

    N ° 71

    2,2 R

    Pont de la Rivière Kwai, Le
    The Bridge on the River Kwai

     

    1957

    13 475 099

    2 282 648

     

    14 500 000

    12 600 000

    n° 3
    + 8 M

    17,1 R

    Clé,la
    The Key

     

    1958

    1 236 184

    294 882

         

    n°43

     

    Les cavaliers
    The Horse Soldiers

     

    1959

    1 753 526

    388 202

         

    n°31

    3,8 R

    Le monde de Suzi Wong
    The World of Suzie Wong

     

    1961

    1 132 710

    278 353

         

    N° 7
    + 6 M

    7,5 M

    Une histoire de Chine
    Satan Never Sleeps

     

    1962

    223 107

             

    1,4 R

    Trahison sur commande
    The Counterfeit Traitor

     

    1962

    1 997 353

    409 475

         

    N° 13
    + 4,5 M

    2,7 R

    Le lion
    The Lion

     

    1963

    1 251 988

    414 431

           

    1,3 R

    Deux têtes folles
    Paris When It Sizzles

     

    1964

    169 776

    30 111

           

    2 R

    Septième aube, la
    The Seventh Dawn

     

    1965

    1 150 193

    179 723

         

    N ° 42

     

    Alvarez Kelly
    Alvarez Kelly

     

    1966

    597 767

    52 527

    1 687 840

         

    1,4 R

    Casino royale
    Casino Royale

     

    1967

    1 759 025

    489 686

    2 387 120

       

    n°14

    10,2 R

    Brigade du diable,la
    The Devil's Brigade

     

    1969

    1 177 457

    269 476

    1 322 008

           

    La horde sauvage
    The Wild Bunch

     

    1969

    1 803 062

    682 861

    2 079 656

       

    N ° 69

    5,3 R

    Arbre de noël, l'
    L'albero di natale

     

    1969

    950 555

    81 321

    801 520

           

    Deux hommes dans l'ouest
    Wild Rovers

     

    1971

    357 142

    65 515

    939 329

         

    1,8

    La poursuite sauvage
    The Revengers

     

    1972

    316 409

    48 170

    606 035

         

    1,5

    Breezy
    Breezy

    R

    1975

    19 861

    15 026

    432 748

           

    Open season (inédit)

     

    1982

       

    618 645

           

    La tour infernale
    The Towering Inferno

     

    1975

    4 466 376

    1 079 745

    4 505 426

    3 000 000

     

    N° 13
    + 5,5 M

    52 R

    Network, main basse sur la TV
    Network

     

    1977

    421 460

    209 810

    764 064

       

    N ° 45

    13,9 R

    Fedora
    Fedora

    P

    1978

    278 982

    159 939

    205 190

         

    1 R

    Damien, la malédiction II
    Damien, Omen II

     

    1978

    372 703

    116 259

    536 070

         

    12,1 R

    Ashanti
    Ashanti

     

    1979

    266 859

    104 710

    640 561

           

    Jour de la fin du monde,le
    When Time Ran Out

     

    1980

    434 324

    124 656

    919 686

    700 000

       

    3,7

    Ausralia kid (inédit)

     

    1980

                 

    S.O.B
    S.O.B.

     

    1984

    75 840

    43 441

    455 077

         

    14,8

     * OSCAR DU MEILLEUR ACTEUR 1953

    EN COLLABORATION AVEC DIDIER NOISY

     

    William Holden, après une apparition sans importance, est propulsé en tête d'affiche avec le rôle d'un boxeur violoniste dans L'Esclave aux mains d'or (Rouben Mamoulian, 1939). Face à Barbara Stanwyck, il montre déjà une certaine autorité, malgré son inexpérience et un jeu purement instinctif. Le film est un échec, et l'acteur doit se contenter pendant près de dix ans d'emplois de jeunes Américains légers et souriants (Notre village, Sam Wood, 1940, Le Fiancé de ma fiancée, Richard Hayden, 1950). C'est Boulevard du crépuscule (Billy Wilder, 1950) qui l'impose comme un acteur complet, au jeu sobre et naturel. Racé, souvent cynique et toujours sûr de lui, il affiche une décontraction qui fait mouche dans ses rôles de séducteur (La Lune était bleue, Otto Preminger, 1953 ; Sabrina, Billy Wilder, 1954), de combattant héroïque (Les Amants de l'enfer, Michael Curtiz, 1951) ou d'arriviste sans scrupules (Stalag 17, Billy Wilder, 1953 ; La Tour des ambitieux, Robert Wise, 1952). Devenu l'un des acteurs les plus populaires des années 1950, William Holden connaît son plus grand succès commercial avec Le Pont de la rivière Kwaï (David Lean, 1957), qui lui permet de prendre ses distances avec les studios. Sa filmographie devient dès lors plus médiocre, et il semble à se spécialiser dans le western (Les Cavaliers, John Ford, 1959 ; Alvarez Kelly, Edward Dmytryck, 1966). Particulièrement saisissant dans La Horde sauvage (Sam Peckinpah, 1969) et Deux Hommes dans l'Ouest (Blake Edwards, 1971), il incarne peu à peu des personnages désabusés, confrontés à des moeurs qui les dépassent. A cet égard, ses compositions dans Network (Sydney Lumet, 1976) ou Breezy (Clint Eastwood, 1973) sont parmi les plus émouvantes de sa carrière.

    .

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique