•  

    STEVE-MCQ.jpg

     

         

    France

    Espagne

    Allemagne

    UK

    Italie

    BO

    US

    Marqué par la haine

    Somebody Up There Likes Me

    1957

    P

    1 117 988

         

    N ° 27

    2 R

    Danger planétaire

    The Blob

    1977

     

    297 376

           

    1R

    La proie des vautours

    Never So Few

    1960

     

    2 298 419

         

    N° 43

    N °25

    6.49 M (3 R)

    Hold-Up en 120 secondes

    The Great St. Louis Bank Robbery

    1964

     

    766 617

           

    1.89 M

    Les 7 mercenaires

    The Magnificent Seven

    1961

     

    7 047 964

       

    7 700 000

     

    7 500 000 (est)

     

    N° 36

    4.73 M(2.25 R)

    Branle-bas au Casino

    The Honeymoon Machine

    1962

     

    357 886

           

    3.96 M(2 R)

    L'homme qui aimait la guerre

    The War Lover

    1963

     

    838 997

           

    N ° 63

    2.42 M (1.2 R)

    L'enfer est pour les héros

    Hell Is for Heroes

    1963

     

    1 102 356

           

    N° 59

    2.86 M (1.3 R)

    La grande évasion

    The Great Escape

    1963

     

    8 755 029

         

    6 000 000 (est)

    N° 16

    12.1 (5.5 R)

    La dernière bagarre

    Soldier in the Rain

    1964

     

    1 005 139

           

    2.09 M

    Une certaine rencontre

    Love with the Proper Stranger

    1964

     

    974 146

    508 698

         

    N ° 18

    7.81 M(3.6 R)

    Le sillage de la violence

    Baby, the Rain Must Fall

    1965

     

    297 325

           

    N° 73

    2.86 M(1.8 R)

    Le Kid de Cincinnati

    The Cincinnati Kid

    1966

     

    785 869

    1 758 246

         

    N° 36

    7.92 M(3.9 R)

    Nevada Smith

    Nevada Smith

    1966

     

    2 332 765

    2 439 225

         

    5,5 R

    La canonnière du Yang-Tsé

    The Sand Pebbles

    1967

     

    1 712 346

    1 232 127

       

    N ° 48

    N°8

    30 M (13.5 R)

    L'affaire Thomas Crown

    The Thomas Crown Affair

    1968

     

    808 399

    1 470 669

       

    N ° 56

    N° 16

    13.75 M(6.2 R)

    Bullitt

    Bullitt

    1969

     

    3 067 574

    1 789 551

       

    N ° 26

    N °3

    43.8 M(16,4 R)

    Reivers

    The Reivers

    1970

     

    337 806

    985 558

       

    N °62

    N°10

    18.7M(8.5 R)

    Le Mans

    Le Mans

    1971

     

    1 124 381

    1 018 236

       

    N ° 39

    N°16

    12.1M(5,5 R)

    Challenge One

    On Any Sunday

    1972

     

    670 666

             

    Guet-apens

    The Getaway

    1973

     

    1 301 616

    2 003 626

       

    N ° 41

    N°3

    39.6 M(18 R)

    Junior Bonner, le dernier bagarreur

    Junior Bonner

    1973

     

    215 528

    577 800

         

    N °63

    4.04 M(1,5 R)

    Papillon

    Papillon

    1974

     

    3 852 023

    3 555 417

    8 500 000

    n°5

    7 000 000 (est)

    N° 3

    49.5 (22.5R)

    La tour infernale

    The Towering Inferno

    1975

     

    4 466 376

    4 505 426

    3 000 000

    11 780 000

    5 700 000 (est)

    N° 2

    116 (52 R)

    An Enemy of the People

    inédit

                 

    Tom Horn

    Tom Horn

    1980

     

    424 909

    498 495

       

    N ° 88

    N°69

    9.68 M

    Le chasseur

    The Hunter

    1981

     

    750 728

    923 220

    852 065

     

    N ° 54

    N °40

    18.29

     

     

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

     

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

     

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

     

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

     

     

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

     

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

     

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

     

     

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

     

     

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

     

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

    STEVE MacQUEEN BOX OFFICE

     

    Les autres chiffres de Laurent AUMAITRE lecteur du blog

    -Danger planétaire, sorti le 12/09/1958 aux usa avait déjà rapporter 1M$ rental (R) aux USA d’après le Variety du 07/01/1959, mais je ne connais pas les recettes finales.

    -La proie des vautours a fait 3M$ R aux USA.

    -Pour les sept mercenaires, sorti le 23/10/1960, Variety qui avance le chiffre de 1.3M$ R USA début janvier 61 estime qu’il pouvait atteindre 2.25M$ R. Impossible d’en savoir plus. Le film a en outre totalisé 7.7M d’entrées en Grande Bretagne.

    -L’homme qui aimait la Guerre : 1.2M$ R USA.

    -L’enfer est pour les héros : 1.3M$ R USA

    -La grande évasion : 11 744 171 gross USA ou 12.32M$ gross selon les sources.

    -Une certaine rencontre : 3.6M$ R USA.

    -Le sillage de la violence : 0.85M$ R USA fin 1965 mais le film étant encore en exploitation, Variety estimait ses rentals finaux à 1.8M$.

    -Le Kid de Cincinnati était encore en exploitation au moment des 2.5M$ R, Variety estimait qu’il atteindrait 7M$ R mais de toute évidence ils s’étaient emballés car le film finit à 3.9M$.

    -La canonnière du Yang Tsé aurait rapporté 30 017 647 $ gross aux USA.

    -L’affaire Thomas Crown qui finit par rapporter 6 271 482 $ R USA, aurait rapporté 11M$ R dans le monde, pour finir grâce à des reprises à 14M$.

    -Reivers a rapporté 8.5M$ R USA.

    -Junior Bonner, signé Sam Peckinpah, a rapport 4 647876$ R dans le monde.

    -Guet-apens a rapporté 36 734 619$ gross aux USA et 26 987 155$ R dans le monde.

    -Papillon à fait 755 584 entrées en Finlande, soit le deuxième plus gros succès dans ce pays sur la période 1972-1986. Il fut le 5ème plus gros succès de l’année chez nos amis anglais. Papillon fut 4ème de la saison 1973-74 en Italie.

    -La tour infernale a fait 48.65M$ R USA en première exploitation 116M$ gross avec une reprise. Il totalise 11.78M d’entrées au Royaume Uni où il a été le plus gros succès de l’année. Selon les sources il aurait rapporté dans le monde 89M$, 100M$ ou encore 139.7M$. En Rental bien sur.

    Enfin je finirais par Marqué par la haine, film que j’aime beaucoup et qui révéla l’immense Paul Newman (déjà excellent dès ce premier film), inspiré de la vie de Rocky Grazziano (l’un des plus grands champions de boxe de l’histoire). Il fit 2M$ R USA.

     

     

     

    ;

     

     

    .

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique