• Hill_spencer.jpg

     

     

     

     

    France

    PARIS

    Espagne

    Allemagne

    Italie

    BO US

    Dieu pardonne, moi pas
    Dio perdona... io no !

    1972

    1 812 092

    370 976

    2 077 740

     

    6 961 077

     

    Les 4 de l'Avé Maria
    I quattro dell'Ave Maria

    1969

    1 676 235

    365 758

    1 254 658

     

    N ° 52

     

    Colline des bottes,la
    ( Trinita va tout casser)

    1970

    1 185 022

    204 987

    1 145 732

     

    N ° 9

     

    Corsaire noir, le
    ( deux loustics en bordée)

    1972

    694 047

    156 775

     

     

    N ° 36

     

    On l'appelle trinita
     Lo chiamavano Trinità

    1971

    2 624 948

    771 129

    4 988 173

    6 028 000

    8 084 041

     

    On continue à  l'appeler Trinita
    Continuavano a chiamarlo Trinità

    1972

    3 038 838

    907 515

    3 797 167

    12 267 000

    14 039 000

     

    Maintenant on l'appelle Plata
    Più forte ragazzi !

    1973

    893 649

    82 110

    1 878 987

    6 427 961

    10 137 000

     

    Attention, on va s' fâcher
    Altrimenti ci arrabbiamo !

    1974

    2 194 849

    228 125

    2 166 292

    4 200 000

    11 302 000

     

    Deux missionnaires
    Porgi l'altra guancia

    1975

    1 326 174

    217 859

    1 521 672

    4 500 000

    7 453 000

     

    Deux supers flics
    Due superpiedi quasi piatti

    1977

    3 433 101

    579 222

    2 349 657

    4 800 000

    N ° 2

     

    Pair et impair
    Pari e dispari

    1978

    1 964 902

    306 349

    2 024 638

    5 244 000

    N °4

     

    Cul et chemise
    Io sto con gli ippopotami

    1979

    2 251 095

    452 959

    1 336 197

    5 350 000

    N ° 8

     

    Salut l'ami adieu trésor
    Chi trova un amico trova un tesoro

    1981

    1 894 375

    357 372

    1 252 397

    2 229 193

    N ° 28

     

    Quand faut y aller faut y aller
    Nati con la camicia

    1983

    1 702 062

    352 056

    1 112 258

    1 674 363

    N ° 52

     

    Attention les dégats
    Non c'e due senza quattro

    1984

    1 274 468

    232 152

    756 008

    578 405

    N ° 61

     

    Les supers flics de Miami
    Miami Supercops

    1986

    722 121

    141 409

    596 757

    633 286

    N ° 97

     

    Petit papa baston
    Die Troublemaker

    1994

    76 391

     

    81 017

     

     

     

     

    Dans l'histoire des duos au cinéma on pense bien sûr aux célèbres "Laurel et Hardy". Un duo dissemblable c'est l'assurance de situations comiques et de bons mots qui plaisent au public. On se souvient des joutes de FERNANDEL et de Gino CERVI ou de Louis DE FUNES et BOURVIL. 

    Terence HILL acteur italien qui a déjà une belle carrière derrirère lui rencontre Bud SPENCER à la fin des années 60, ce dernier étant un ex très bon nageur italien. Sous leurs vrais noms ils tournent quelques westerns avant d'exploser dans "Trinita". Leur duo sous leur pseudos est né et les rôles seront à peu près immuables. HILL est le beau gosse malin et SPENCER le gros barbu distributeur de baffes et de coups de poings atomiques. Mais HILL n'est pas avare de bagarres également. Après les deux "Trinita" (le premier Trinita est très réussi) les deux acteurs vont décliner leur duo sur une dizaines de films. Durant les années 70 les deux affolent les compteurs du box office en Italie où ils sont des superstars et surtout en Allemagne où ils accumulent près de 50 millions d'entrées en 8 films ce qui est proprement ahurissant.

    Les années 80 marquent un déclin qui ne cessera de se confirmer surtout en Italie, un comble. Le duo se reformera en 1994 pour leur 17ème film, celui de trop, qui floppe atrocement mettant définitivement un terme à une des plus lucratives association de l'histoire du cinéma européen.

    Parallèlement, les deux acteurs ont obtenu une belle carrière solo.

     

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique