•  

    Box office France des films sortis en 1967

    Les entrées sont cumulées et peuvent être le résultat de plusieurs exploitations

    Source CNC / Simon SIMSI / Le Film Français 

     

    TOP 10 TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40TOP 41 A 50TOP 51 A 60 - TOP 61 A 70 TOP 71 A 80

     

     

     

    FRANCE

    PARIS
    TOTAL

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     

     La Grande Vadrouille

    9 400 000

     

     OURY  DE FUNES  BOURVIL

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 25 Un avion anglais est abattu au-dessus de Paris. Ses trois occupants sautent en parachute : Peter Cunningham tombe sur l'échafaudage d'Augustin Bouvet, peintre en bâtiment; Alan Mac Intosh se pose sur le toit de l'Opéra pendant la répétition de l'orchestre, dirigé par Stanislas Lefort; Sir Reginald fait un plongeon dans le bassin aux phoques du zoo.  Tandis que la police allemande, sur les ordres du major Achbach, se lance à leur recherche, Stanislas et Augustin prennent en charge bien malgré eux leurs aviateurs respectifs et se retrouvent au hammam, où les Anglais s'étaient donné rendez-vous. Curieux moment où des inconnus simplement vetus d'une serviette se dévisagent en sifflotant "Tea for Two"... Pour mieux passer inaperçus, Augustin et Reginald "empruntent" des uniformes allemands et vont récupérer Peter caché au Guignol grace à Ginette, qui leur fournit un moyen de gagner la zone libre. Lorsque les Aallemands trouvent le parachute dans la loge de Stanislas, celui-ci, compromis, doit fuir à son tour.  Dans le train qui les emmène vers la Bourgogne, Peter est arrêté. Il est conduit à la Kommandantur de Meursault. Augustin, Stanislas et leurs protégés dérobent une voiture postale. Après bien des péripéties, ils sont recueillis par sœur Marie-Odile aux Hospices de Beaune. Pour leur faire franchir la ligne de démarcation, elle les cache dans des tonneaux, qui, hélas, sont livrés par méprise à la Kommandantur de Meursault, où ils seront du reste bientôt rejoints par Augustin et Stanislas déguisés en feldgendarms.  Il ne leur restera plus qu'à mettre le feu au bâtiment et à sauter dans le chariot de sœur Marie-Odile, qui les emmènera au galop vers un aéroclub désaffecté. Là, à bord de planeurs en piteux état, ils franchiront enfin les derniers obstacles 

    Bien que sorti en décembre 1966, "La Grande Vadrouille" est le plus grand succès en salle en 1967. Il figure ici "hors classement" et démontre l'énorme domination de Louis De Funes au box office 1967

     

    1

    Les grandes vacances

    6 987 127

    1 027 524

    GIRAULT

    DE FUNES

    RISCH

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1967 TOP 25M. Bosquier, directeur d'un riche internat de province, apprend que son propre fils Philippe est recalé au bachot. C'est une honte pour la bonne renommée de l'école. Ayant été informé que la raison de l'échec du jeune homme tient à sa méconnaissance de l'anglais, il décide de l'envoyer en Angleterre dans une famille dont il recevra, en échange, la fille. Or Philippe avait prévu des vacances de voile sur la Seine. Pour ne pas gâcher ses projets, il envoie en Angleterre un de ses camarades à sa place. L'arrivée de la jeune anglaise, Shirley, vêtue d'une mini-jupe, sème le désordre parmi les élèves, et aussi parmi les professeurs de l'école. Le fils cadet de Bosquier l'emmènera visiter Paris, mais la jeune fille saura vite le persuader que les dancings valent mieux que lea musées. M. Bosquier reçoit alors une lettre l'informant que son fils est tombé malade dans la famille anglaise. En toute hâte, il se rend là-bas pour trouver. non pas son fils bien sûr, mais le « remplaçant » de celui-ci. Bosquier décide de ne pas ébruiter la nouvelle pour éviter le scandale et part à la recherche de son fils avec lequel est partie la jeune anglaise. Après une course-poursuite très mouvementée sur la Seine, Bosquier rejoint son fils et sa bande d'amis au Havre au moment où une bagarre oppose ceux-ci à des marins. Philippe et son frère vont raccompagner Shirley en Angleterre. Shirley, pour rendre jaloux Philippe dont elle est tombée amoureuse, feint de passer la nuit avec son « remplaçant » à Londres. Le jeune homme tombe dans le panneau puis, apprenant la vérité, fait un saut en Ecosse au « village des mariages heureux » pour épouser Shirley. La coutume veut qu'à cette période de l'année, les mariages puissent avoir lieu sans aucun délai. Les parents des deux jeunes gens qui arrivent trop tard pour empêcher la cérémonie n'auront plus qu'à organiser une magnifique réception dans le château du père de Philippe en l'honneur des jeunes époux. (mise à jour 2016)

     

     

    2

    Oscar

    6 122 387

    961 091

    MOLINARO

    DE FUNES

    RICH

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1967 TOP 25Bertrand Barnier, un riche promoteur, à la vie paisible et sans souci, ne se doute pas en se réveillant que la journée qui commence va lui être funeste. En effet, l'un de ses employés, Christian Martin, qui fait irruption dans son appartement, vient lui apprendre une série de « tuiles » ; d'abord il demande une augmentation de 100 % sur son salaire , ensuite il demande à Barnier sa fille en mariage ; « elle est déjà, ajoute-t-il, ma maîtresse ». Enfin il révèle à son patron qu'il lui a dérobé la coquette somme de 60 millions en truquant les écritures, et Barnier ne peut rien faire car il révélerait par là même, si on venait à enquêter dans ses comptes, que lui-même a commis de nombreuses fraudes fiscales. Christian Martin se déclare prêt à remettre généreusement cette somme à sa future femme si Barnier accepte le mariage. Au bord de l'apoplexie, Barnier consent à tout, et son premier objectif est pour l'instant de recouvrer ses 60 millions qui consistent en une valise de bijoux que Martin lui remet en échange d'une promesse de mariage. Les choses se compliquent quand Barnier s'aperçoit que la maîtresse de Martin a menti à celui-ci quand elle lui a annoncé qu'elle était la fille du riche promoteur. Barnier pense avoir récupéré ainsi son argent à bon compte mais, au même moment, sa propre fille lui apprend qu'elle est enceinte des oeuvres d'Oscar, le chauffeur de la maison. Dès lors, c'est un perpétuel chassé-croisé qui commence entre Barnier, qui veut conserver ses bijoux et marier sa fille à n'importe qui pour éviter le déshonneur, et Christian Martin qui veut épouser celle qu'il aime et améliorer sa situation financière. Evidemment, tout s'arrangera quand on saura que la maîtresse de Martin était aussi la fille - une enfant naturelle - de Barnier et quand l'autre fille du promoteur retrouvera son Oscar, parti au Pôle Nord. Barnier donnera sa bénédiction à un double mariage qui réconciliera tout le monde. (mise à jour 2016)

     

     

    3

    Les douze salopards

    4 672 628

    1 215 595

    ALDRICH

    MARVIN

    BRONSON

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1967 TOP 25Londres en 1944. Reisman, officier américain, célèbre pour ses exploits et aussi pour son indiscipline, a la surprise de recevoir une bien étrange mission : on lui ordonne de faire subir un entraînement intensif à douze soldats, tous condamnés à mort pour meurtre, viol, etc., ceci afin qu'ils soient prêts à effectuer une opération-suicide d'une importance capitale pour le déroulement de la guerre : il s'agit d'investir, dans la campagne française, un château rempli de gradés allemands et de les massacrer afin de désorganiser l'armée du Reich. Les soldats affectés à cette mission recevront leur grâce comme salaire de leur bravoure. Le premier objectif de Reisman est de mater individuellement chacun de ces repris de justice et de faire reconnaître son autorité. Peu à peu, au cours d'un entraînement extrêmement dur, Reisman obtient le respect de ses hommes. Il lui faut ensuite créer leur cohésion. Pour cela, l'hostilité que le colonel Dasher-Breed, commandant du camp où ils s'entraînent en secret, manifeste à leur égard sera d'une grande utilité : les douze « salopards » le haïssent puissamment et cette haine commune entraîne leur solidarité. Ils vont même trop loin puisqu'ils se mettent en rébellion ouverte contre lui un jour que le colonel s'était mis en tête de leur faire avouer le but secret de leur entraînement. Le général Worden convoque alors Reisman pour annuler l'opération. Celui-ci obtient une dernière chance : si ses hommes réussissent, lors des prochaines grandes manoeuvres, à s'emparer du Q.G. de Dasher-Breed, l'opération aura lieu comme prévu. Avec une grande énergie et beaucoup de ruse, les douze « salopards » accomplissent cette gageure. Le jour J est arrivé. Les hommes sont parachutés en France. Ils pénètrent dans le château mais l'un des soldats, un maniaque sexuel, s'affole et tire sur la compagne d'un des officiers. Ceux-ci se réfugient dans un souterrain. Les « salopards » incendient ce souterrain et le font exploser. Mais le plus dur reste à faire : se replier et fuir le château. Deux d'entre eux seulement en sortiront vivants.

     

             

    4

    On ne vit que deux fois

    4 489 249

    1 078 141

    GILBERT

    CONNERY

    PLEASANCE

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1967 TOP 25Des engins spatiaux américains et soviétiques disparaissent, les uns mangés par les autres. Chaque pays le reproche à l'autre. Le gouvernement britannique détecte l'engin spatial responsable atterrissant quelque part aux environs de la mer du Japon. James Bond est chargé d'enquêter, et, afin d'éviter ses anciens ennemis, il simule sa propre mort. Il voyage au Japon, et fait une enquête sur ce qu'il s'y passe, séduisant de belles femmes et visitant de nombreuses régions du Japon en cours de route.

     

     

             

    5

    Fantomas contre Scotland Yard

    3 557 971

    511 107

    HUNEBELLE

    DE FUNES

    MARAIS

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1967 TOP 25Fantômas, pour s'assurer d'importants revenus, vient de créer l'impôt sur le droit de vivre, et c'est sous menace de mort, bien entendu, qu'il en perçoit les échéances sur les plus grosses fortunes du monde. Lord Rashley est parmi celles-ci et convoque de toute urgence dans son château d'Ecosse, pour faire front à ce racket audacieux, ses confrères en imposition, un représentant de Scotland Yard et le grand ennemi de Fantômas, le commissaire Juve. Arrivent aussi, sur les bords du Loch Ness, le journaliste Fandor et sa fiancée Hélène. Le château est hanté, bien sûr, mais surtout par Fantômas et ses hommes qui font bientôt perdre la tête au commissaire, lequel a cru bon d'adopter le kilt : des fantômes surgissent, des pendus apparaissent, disparaissent ; Scotland Yard ricane un peu et Juve fulmine. Sous les traits de lord Rashley, qu'il a tué, Fantômas, lors d'une chasse au renard truquée où le pauvre Juve « courre» plutôt son cheval qui l'a désarçonné, est reconnu par la jeune Hélène. Mais Fandor est là qui la sauve d'un péril extrême et entreprend avec elle de démasquer le redoutable bandit. Celui-ci, toujours en lord Rashley, réunit les sommes demandées à tous en bijoux, sous prétexte d'attirer Fantômas dans un piège. Il disparaît avec la précieuse cassette au nez et à la barbe de Juve trépignant de fureur, de Fandor et d'Hélène fort dépités. Une fusée, original moyen de transport, s'élève d'une tour du château. On mobilise l'aviation de chasse qui la désintègre. Fini Pantômas, Juve jubile. mais le faux lord Rashley est tranquillement parti à bicyclette, la cassette soigneusement ficelée sur le guidon.

     

     

    6

    Les risques du métier

    3 523 573

    471 275

    CAYATTE

    BREL

    RIVA

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1967 TOP 25Instituteur depuis plusieurs années dans une petite cité, Jacques Doucet et sa femme, Suzanne, elle-même institutrice, vivent des jours heureux et laborieux. Une seule ombre à leur bonheur, le ménage n'a pas d'enfants. Doucet aime son métier, l'accomplit avec enthousiasme et ses élèves, garçons et filles de 13 à 15 ans sont attachés à ce jeune instituteur sportif et dynamique. Mais un jour, une terrible accusation va peser sur lui. La petite Catherine Roussel, fille du garagiste, arrive en larmes auprès de sa mère, son corsage déchiré, révélant que l'instituteur a voulu la violer. Malgré les conseils de prudence du maire, les parents de Catherine portent plainte. Deux inspecteurs de police sont envoyés sur les lieux pour diriger l'enquête. Les adolescentes élèves de Doucet sont interrogées, la jeune Hélène Arnaud, fille d'un grand entrepreneur de travaux publics, craint pour sa violence et son autorité excessive, déclare être la maîtresse de l'instituteur pour éviter un examen médical et cacher sa liaison avec un jeune portugais ouvrier chez son père ; Josette, la fille du boucher, révèle à son tour que l'instituteur lui a fait des avances et lui a remis aussi une photo. Devant cette accumulation de témoignages, Doucet, malgré ses négations formelles et les efforts désespérés de son épouse qui croit à son innocence, est incarcéré. Nous suivons alors l'instruction menée par le juge parallèlement à l'enquête privée à laquelle se livre l'épouse courageuse. Chacune des trois fillettes subit un interrogatoire serré au cours duquel apparaissent quelques contradictions. Ce ne sera qu'au jour de la reconstitution de la soi-disant tentative de viol qu'un détail évident permettra de confondre la simulatrice et de prouver l'innocence de l'accusé. Les autres adolescentes avoueront à leur tour leur mensonge. A la prochaine rentrée scolaire, Jacques, et Suzanne Doucet iront enseigner d'autres enfants ailleurs.

     

    7

    Les aventuriers

    3 120 412

    874 027

    ENRICO

    VENTURA

    DELON

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1967 TOP 25 Manu, moniteur d'aéro-club, et Roland, ex-pilote de course, sont deux amis inséparables. Manu se voit offrir une forte somme pour passer en avion sous l'Arc de Triomphe. Tandis qu'ils préparent cet exploit, ils font la connaissance de Laetitia, une jeune femme sculpteur sur métaux.  Manu échoue à cause du drapeau tricolore déployé sous l'Arc. Sa licence lui est retirée, mais il réalise qu'il a été victime d'une mystification. Alors qu'ils "corrigent" les snobs qui se sont moqués d'eux, l'un d'eux évite les coups en parlant d'un avion rempli d'or tombé au large de l'Afrique... À bord d'un chalutier, le trio recherche l'épave. Alors qu'ils commençaient à désespérer, ils recueillent le pilote de l'avion. Mais ce seul survivant est traqué par des tueurs. Le trésor est enfin découvert. Lorsque les tueurs surgissent, Laetitia est tuée par une balle perdue. Manu et Roland, qui étaient tous deux amoureux d'elle, immergent son corps revetu d'un scaphandre.  De retour en Europe, ils remettent sa part à un petit neveu de la jeune femme et Roland achète, en souvenir d'elle, un fort situé en pleine mer.  À Paris, la bande retrouve Manu et le suit un jour qu'il revient au fort. Après un rude combat, les assaillants sont repoussés. Manu, blessé à mort, à l'ultime consolation d'apprendre que Laetitia l'aimait. C'est du moins ce que lui dit Roland...

     

     

    8

    Vivre pour vivre

    2 936 039

    826 387

    LELOUCH

    MONTAND

    GIRARDOT

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1967 TOP 25Robert Collombs est un journaliste, brillant et courageux, à la télévision. Il réalise des émissions audacieuses gui se heurtent parfois à la censure. Malheureusement, cette honnêteté et cette audace ne se retrouvent pas dans sa vie privée avec sa femme, Catherine. Robert a de nombreuses maîtresses. Sa femme le sait et préfère laisser croire qu'elle ne sait rien, de peur de perdre son mari. Mais Robert n'est pas heureux, car le sentiment de sa propre culpabilité empoisonne tous ses moments de plaisir. Il a rencontré une jeune américaine, Candice, qu'il réussit à emmener avec lui au Kenya où il doit faire une émission sur les safaris. En fait, cette émission n'est que le prétexte à une autre émission, plus importante pour Robert, concernant un camp de mercenaires au Congo. Quand il rentre à Paris, Catherine lui propose d'aller passer une deuxième lune de miel à Amsterdam, ville où avait eu lieu leur première rencontre. Robert accepte mais, au bout de quelques jours, il n'a qu'une envie : rejoindre Candice. Encore des mensonges, et il se retrouve dans les bras de sa maîtresse venue le rejoindre à Amsterdam. Catherine, elle, croit son mari à Paris. A son retour, Robert se « coupe » et, n'en pouvant plus, avoue tout à sa femme qui le quitte immédiatement. Robert, après avoir vécu quelque temps avec Candice, a rompu avec elle. Il part au Vietnam faire un dangereux reportage et est fait prisonnier. Candice à New-York s'inquiète pour son ex-amant, cependant qu'à Paris Catherine ne peut s'empêcher de dévorer les journaux pour avoir des nouvelles de son ex-mari. Robert rentre enfin Paris. Il se sent seul, déséquilibré. Il rejoint sa femme à l'Alpe d'Huez. Elle semble ne plus faire attention à lui. Ils passent la nuit dans une boîte à la mode avec d'autres amis. Au matin cependant, Robert, enlevant la neige des vitres de sa voiture, découvre le visage de Catherine, prête à reprendre la vie commune avec lui.

     

    9

    La Religieuse

    2 916 264

    484 643

    RIVETTE

    KARINA

    PRESLE

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1967 TOP 25Suzanne Simonin ne se sent aucune vocation et, au cours d'une profession de foi solennelle, elle répond non à la question rituelle de l'évêque. Scandale. Un prêtre lui apprend, de la part de sa mère, qui n'ose le lui dire elle-même, qu'elle n'est pas la fille de M. Simonin. En conséquence, elle ne peut prétendre à une part du patrimoine familial et doit se contenter de la dot qui accompagnera son entrée dans la vie religieuse. Finalement, la jeune fille accepte et entre comme novice à l'abbaye de Longchamp. Elle y trouve une Mère supérieure qui la capte par son affection. Si bien que Suzanne prononce ses voeux dans une semi-inconscience. La Mère supérieure meurt peu après. Celle qui lui succède est une Janséniste aux tendances sadiques. Elle a été très jalouse des prévenances de l'ancienne Supérieure pour Suzanne et décide de prendre sa revanche en lui faisant subir des brimades continuelles. Suzanne se révolte contre un mode de vie qu'elle n'a pas désiré et ses compagnes l'enferment dans un cachot sans nourriture en la faisant passer pour possédée du démon. Suzanne en appelle de ses voeux à la juridiction ecclésiastique. Elle perd son procès mais on lui accorde de changer de couvent. Elle se retrouve à l'Abbaye de Saint-Eutrope, près d'Arpajon. C'est une abbaye mondaine dirigée par une Supérieure faite pour une toute autre vie que celle des couvents et qui recherche auprès de certaines soeurs des satisfactions que les femmes attendent normalement des hommes. Elle s'intéresse à Suzanne, la nouvelle venue, qui repousse ses avances. Finalement, révoltée, la jeune fille s'enfuiera, grâce à la complicité de l'aumônier du couvent qui lui avoue n'avoir pas, lui non plus, la vocation. Mais, dès le mur du monastère franchi, il tente d'abuser d'elle. Suzanne s'échappe. Elle fera plusieurs métiers pour aboutir dans une maison de rendez-vous. Quand elle comprendra ce qu'on attend d'elle, elle se suicidera.

     

    10

    Le vieil homme et l' enfant

    2 883 167

    591 581

    BERRI

    SIMON

    COHEN

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1967 TOP 25Pour échapper à l'angoisse qui les étreint quotidiennement en cette France de 1943, les parents d'un petit garçon juif de 9 ans envoient leur enfant chez les vieux parents d'une voisine compatissante qui vivent à la campagne, près de Grenoble. L'enfant, qui de Claude Langmann est devenu Claude Longuet, sera la joie du vieux couple qui l'héberge jusqu'à la libération de la France. Ce film est la chronique du séjour de ce petit Parisien accueilli par les quolibets des enfants du village (« parisien, tête de chien, parigot, tête de veau »), mais tendrement aimé par le vieux ménage, qui se sent rajeuni par sa présence. Pépé est violemment antisémite, et lorsque le petit garçon, attentif, amusé et ému, lui demande quel mal lui ont fait les Juifs, le grand-pêre répond qu'ils ne lui ont rien fait personnellement : « Il ne manquerait plus que ça ! ». Le petit garçon entre dans le jeu de cette situation qu'il domine mieux que les adultes qui l'entourent et goûte la joie de vivre dans cette campagne où arrivent assourdis les bruits et la fureur de la guerre. C'est alors une charmante peinture d'une vie quotidienne faite de joies saines, bucoliques, où le chant des saisons qui se renouvellent, malgré la guerre et la stupidité des hommes, apporte le vrai sens de la vie. Le petit Claude rejoindra son papa et sa maman à l'automne 1945. Par une pluvieuse après-midi, d'une tristesse accordée à leur coeur, Pépé et Mémé auront les yeux pleins de larmes de voir partir leur « petit garçon ».

     

     

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique