• sampeckinpah_873.jpg

     

     

     

     

    France

    PARIS

    Espagne

    Allemagne

    Italie

    BO US

    Coup de feu dans la sierra

    1962

    1 067 116

    308 145

     

     

     

     

    Major Dundee

    1965

    1 361 855

    304 284

    1 461 307

     

     

    2,5 R

    Horde sauvage,la

    1969

    1 803 062

    682 861

    2 079 656

     

     

    10,5

    Un nommé Cable Hogue

    1970

    368 577

    65 338

    1 138 293

     

     

    3,5

    Les chiens de paille, les

    1972

    820 115

    318 026

    2 053 230

     

     

    8,0

    Junior Bonner, le dernier bagarreur

    1973

    215 528

    42 156

    577 800

     

     

    N°63

    4.04 M(1,5 R)

    Guet-apens

    1973

    1 301 616

    357 815

    2 003 626

     

     N ° 41

    N°3

    39.6 M(18 R)

    Pat Garrett et Billy le Kid

    1973

    410 955

    141 800

    864 726

     

     

     

    Apportez moi la tête d'Alfredo Garcia

    1974

    208 091

    53 287

    419 249

     

     

    2,1 R

    Tueur d'élite

    1976

    227 221

    55 600

    604 936

     

     

     

    Croix de fer

    1978

    402 509

    117 393

    865 623

    3 600 000

     

    1,5 R

    Convoi, Le

    1978

    1 277 071

    238 345

    2 032 515

    3 600 000

     

    15,0

    Osterman week end

    1984

    237 769

    95 391

    478 257

    334 485

     

     

     

    Ce tableau illustre bien un paradoxe tout français.

    La France est souvent représentée comme étant le pays le plus cinéphile du monde.

    Sam PECKINPAH est considéré comme un des réalisateurs les plus importants de sa génération. Des livres lui ont été consacré, bref c'est une pointure.

    Seulement le public a réservé un accueil plutôt frais à ses productions, mis à part l'exception de "La horde sauvage" son western le plus connu en France.

    Il suffit de constater les scores Espagnols et dans certains cas ceux de l'Allemagne pour se rendre compte que les plus cinéphiles ne sont peut être pas ceux que l'on croit ( de fer).

     

    Merci à Didier NOISY pour les chiffres inédits

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique