• liberte--egalite--choucroute-_31932_49932.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    TERMINATOR

    2

    153 912

    392 064

    CAMERON

    SCHWARZENEGGER

    HAMILTON

    LIBERTE EGALITE CHOUCROUTE

    1

    117 927

    131 799

    YANNE

    YANNE

    SERRAULT

    LA ROUTE DES INDES

    2

    83 355

    160 999

    LEAN

    BANERJEE

    ASCHCROFT

    SUBWAY

    4

    80 086

    475 924

    BESSON

    LAMBERT

    ADJANI

    LE FLIC DE BEVERLY HILLS

    6

    43 596

    729 969

    LANDIS

    MURPHY

    REINHOLD

    LE THE AU HAREM D'ARCHIMEDE

    1

    43 174

    171 221

    CHAREF

    BOUKHANEV

    MARTIN

    POULET AU VINAIGRE

    4

    35 802

    198 387

    CHABROL

    POIRET

    AUDRAN

    LE PACTOLE

    2

    25 960

    61 886

    MOCKY

    BOHRINGER

    SEBASTIEN

    PLAISIRS INTERDITS

    1

    22 136

    22 136

     

     

     

    LE DECLIC

    3

    20 853

    90 404

    RICHARD

    GUERIN

    KALFON

    AUTANT EN EMPORTE LE VENT

    3

    20 121

    68 556

     

     

     

    LES RIPOUX

    33

    18 357

    1 412 713

    ZIDI

    NOIRET

    LHERMITTE

    PSYCHOSE

    1

    15 780

    15 780

    HITCHCOCK

    PERKINS

    MILES

    ELECTRIC DREAMS

    3

    14 898

    67 074

    BARRON

    VON DOHLEN

    MADSEN

    ADIEU BLAIREAU

    1

    14 493

    14 493

    DECOUT

    GIRARDOT

    LEOTARD

     

     

    Liberté,  égalité, banqueroute !

    "Terminator" n'est pas qu'un succès d'une semaine.  Avec les vacances de Pâques,  il réalise une très belle deuxième semaine pour un film de pure science fiction  et interdit aux moins de 13 ans. Déjà 400 000 entrées en deux semaines, chapeau!
    Très très très mauvais résultat pour ce qui devait être un des grands succès  de l'année "liberté, égalité choucroute".  Le successeur  de "deux heures  moins le quart" qui avait  battu le record  de tous les temps de la 1 ère  semaine, se vautre  avec  117  000  malheureux spectateurs  en 64  salles.  Au vu du budget  on peut parler  de débacle.  Et  l'horrible affiche de Jacques  FAIZANT  n'explique pas tout.  L'absence de  Coluche?  Peut être. En tout cas, Jean  Yanne  ne s'en remettra  pas financièrement. Il arrête la réalisation et part aux USA.
    Presque tous les films  augmentent ou stabilisent leurs entrées: "la route des Indes" s'en sort magnifiquement ainsi que "Subway"  qui devient  un phénomène de jeunes.
    "Les ripoux" passent la barre des 1 400 000 entrées ce qui est exceptionnel.
    "Adieu blaireau" est une catastrophe pour Annie GIRARDOT. Financé avec ses propres deniers pour son ami du moment, le chanteur(?) Bob Decout , le film est  un désastre sans nom au box office.  Comme elle a la mauvaise idée de financer  au même  moment un spectacle réalisé par le même loustic qui s'avère  être un four  immense, la grande actrice est  lessivée.  Elle a toujours eu grand coeur  la dame, c'est pour cela  qu'on l'aime.
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique