• BOX OFFICE PARIS DU 03/04/1985 AU 09/04/1985

     
    2010.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE FLIC DE BEVERLY HILLS

    2

    174 828

    447 038

    LANDIS

    MURPHY

    REINHOLD

    LES SPECIALISTES

    4

    105 064

    907 727

    LECONTE

    GIRAUDEAU

    LANVIN

    2010

    1

    82 043

    82 043

    HYAMS

    SCHEIDER

    LITHGOW

    LA BELLE ET LE CLOCHARD

    3

    78 187

    274 001

     

     

     

    PARTIR REVENIR

    2

    63 042

    146 536

    LELOUCH

    TRINTIGNANT

    GIRARDOT

    HORS LA LOI

    1

    60 420

    60 420

    DAVIS

    STANCZAK

    CORNILLAC

    LES RIPOUX

    29

    53 152

    1 312 629

    ZIDI

    LHERMITTE

    NOIRET

    FALLING IN LOVE

    1

    41 134

    109 488

    GROSBARD

    DE NIRO

    STREEP

    BLANCHE ET MARIE

    1

    33 356

    33 356

    RENARD

    MIOU MIOU

    BONNAIRE

    SAC DE NŒUD

    3

    26 867

    161 006

    BALASKO

    BALASKO

    HUPPERT

    LA DECHIRURE

    8

    26 452

    677 993

    JOFFE

    WATERSTON

    NGOR

    AMADEUS

    23

    24 988

    1 129 472

    FORMAN

    HULCE

    ABRAHAM

    ANTARTICA

    3

    20 735

    103 983

    KURAHARA

    TAKAKURA

    WATASE

    COUNTRY

    1

    19 519

    19 519

    PEARCE

    LANGE

    SHEPARD

    LE COW BOY

    3

    19 357

    119 279

    LAUTNER

    MACCIONE

    SAINT CYR

     

    Face aux deux locomotives qui prennent solidement les deux premières places du BO, "2010" connait un bon succès d'estime. Rien que d'oser  prendre la suite de "2001" de Kubrick est  un exploit.  Le film  est très honnête, Peter Hyams était encore un réalisateur inspiré, à l'époque.
    "les Hors la loi" est un film de Robin DAVIS, pas mauvais en soi, et qui devait faire connaître de nouveaux talents français. A l'époque, c'était Wadeck Stanczak qui était le favori des critiques, l'avenir lui apparaissait doré. Comme pour "outsiders" aux States, le favori a depuis totalement coulé, au profit de l'inconnu du film: Clovis Cornillac. Il  a quand même mis 20 ans à percer mais il y est arrivé le (mauvais)bougre. Blanche et Marie confirme la difficulté pour Miou Miou de tenir l'affiche et  de la difficulté pour Sandrine Bonnaire de  confirmer ses immenses talents. Faudra qu'elle  montre ses seins dans "police" pour qu'on la remarque de nouveau .... (et on la remarque!)
    "Country" monumental et meilleur film du genre qui montre la détresse des fermiers ricains, passe totalement inaperçu  malgré la prestation dantesque de Jessica LANGE. Au revoir le  "cow boy" de Lautner avec l'ignoble MACCHIOTE!!
    « BOX OFFICE PARIS DU 10/04/1985 AU 16/04/1985BOX OFFICE PARIS DU 27/03/1985 AU 02/04/1985 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Juillet 2009 à 13:08
    Benoît Delmas
    Bravo pour votre site. C'est un puit sans fond d'information.
    Juste une correction, une pétouille: le Flic de Beverly Hills n'est pas réalisé par John Landis mais par Martin Brest à qui l'on devra le génial Midnight run.
    Continuez!
    Merci encore
    Benoît Delmas
    2
    cedric
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    cedric
    LES HORS LA LOIS, excellent film, j'aime ce genre de film qui represente une fuite en avant presque sans temps mort. Un groupe de jeune est poursuivi dans la montagne par des villageois un peu surexité. Le film est bien réalisé et bien joué. Je signale juste aussi que c'est un film produit par Cerito Film, et oui par Monsieur Belmondo, qui ne fait pas comme Delon sur les affiches (Alain Delon presente Alain Delon dans un Film d'Alain Delon, ecrit par Alain Delon...) bref notre bebel quand il aide de jeunes talent a emergé il garde toujours sa pudeur, et ne cri pas sur les toit "regarder comme je suis genereux).
    Bref un bon film que je recommande.

    Aussi un petit mot sur "partir revenir" qui est un bon lelouch meconnu, il traite d'un sujet très sombre le retour d'une deporté qui va essayé de retrouvé qui a denoncé sa famille, quand lelouch a des sujet plus dure il est bien meilleur que dans la guimauve qui nous donne depuis quelques années.

    Enfin la bonne nouvelle Aldo la classe se déclasse, et tant mieux...
    3
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    toujours très justes et pertinentes tes remarques, cédric
    4
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    tout a fait cedric tres joli film produit par "cerito" qui je crois parle de la delinquence ! on peut dire que les specialistes a reussi son objetif à savoir taper le million sur paname et cela s\\\'approche avec 900 000 entrées en a peine un mois il connait une belle destinée!
    5
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    Oui, mais à l'époque je me souviens que les critiques étaient acerbes sur le film:du genre: il était programmé pour tout casser et il passe à peine le million.
    Aujourd'hui, le million d'entrée est un exploit pour un film français. Et même  pour les autres: même  Pirate des caraïbes 2  va avoir du mal à passer cette barre mythique.
    6
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    Oui mais les critiques des fois (souvent, tjrs) poussent le bouchon un peu loin : quand "les specialistes" tape "le million" ils disent mouais c'est le tarif minimum...quand "l'as des as" fait un demarrage record ils font une petition contre ce film...quand rambo 2 fait 285000 P/P en 2 eme sem apres avoir fait 510000 la 1ère ils disent oh la la la il a perdu 50% de ses entrées le pauvre...quand "les morfalous" font 757000P/P ils parlent d'echec...eh ben qu'ils aillent dans des salles vides allez applaudir "une chambre en ville" ou un godard mais...tout seuls
    7
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    Houla il aurait fallu me donner beaucoup de thune à l'entrée pour que j'aille voir  "une chambre en ville"  .  J'ai jamais aimé Jacques DEMY  . J'avais acheté  le DVD des parapluies de Cherbourg et des Demoiselles de Rochefort...M'oui... à l'extrème rigueur, cinq minutes.
    8
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03

    les critiques tiraient à boulets rouges sur les films "populaires" des 80s 70 s et maintenant ils avalent 10 nanars sans broncher en disant : suspense haletant, un bon polar qui se lasse voir sans deplaisir.......avec dans le role principal ......chuck norris!!!!!!!!!!!


    Messieurs les critiques mais arreter donc de critiqué.... 

    9
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03

    les critiques tiraient à boulets rouges sur les films "populaires" des 80s 70 s et maintenant ils avalent 10 nanars sans broncher en disant : suspense haletant, un bon polar qui se lasse voir sans deplaisir.......avec dans le role principal ......chuck norris!!!!!!!!!!!


    Messieurs les critiques mais arreter donc de critiqué.... 

    10
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    renaud
    Merci énormément!
    Vous avez tout à fait raison, John LANDIS a réalisé le troisième épisode !
    Midnight RUN est en effet un Robert DE NIRO quelque peu oublié mais excellent !
    11
    Benoît Delmas
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    Benoît Delmas

    Entre Le Cow-boy et Aldo et Junior, mon coeur balance. Quel est le plus mauvais, excécrable, pitoyable des deux? Indissociable nanars.

    BD

    12
    fabrice ferment
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    fabrice ferment

    Aldo Maccione n'a pas plutôt été révélé dans "L'aventure c'est l'aventure" en 72 avec la fameuse scène de "sa démarche" sur la plage ?

    13
    fabrice ferment
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    fabrice ferment

    Cher Cédric, ayez donc la curiosité de pousser la porte de mon blog et vous en saurez d'avantage sur le BO de Lautner !

    www.top-france.over-blog.com

    Je pensais pourtant que le message était bien passé par Renaud.

    14
    renaud soyer
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    renaud soyer

    C'est allé de mal en pis pour Lautner au Box office, ses derniers films ont été des fours abyssaux....Voir le site de Fabrice Ferment pour les chiffres !

    LAUTNER a écrit des scénarii de bande dessinée il y a quelques années, sans révolutionner le genre...  Il a 85 ans maintenant et je lui souhaite une retraite heureuse car c'est celui qui m'a fait le plus rire ! "Ne nous fachons pas" est ma bible ultime de la comédie !

    15
    renaud soyer
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    renaud soyer

    Voilà un tableau qui devrait etre remis à neuf, il a subit un coup de vieux avec les différentes versions de OB...

    J'oserais dire que Aldo et Junior est meilleur que le cow boy... C'était très triste pour moi de constater les difficultés pour Georges LAUTNER de trouver un nouveau souffle en dehors des BELMONDO... Francis VEBER a pris la main et est devenu la nouvelle référence du rire. Le phénomène Aldo Maccione est assez incroyable, le public s'entiche de lui avec "Plus beau que moi tu meurs" et "Tais toi quand tu parles", puis glisse régulièrement vers les bides au Box Office. Révélé par "La septième compagnie" il n'aura que son sympathique accent italien et sa démarche de dragueur pour faire carrière...."

    "Le Cow boy" était censé etre une réussite au box office....

    16
    cédric
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    cédric

    de mémoire Aldo à la fin des années 60 faisait les tournées avec Sacha Distel, avec un groupe qui devait s'appellait "les brutos". On le voit d'ailleurs avec Sacha dans " Le voyou" de Lelouch.

    Dans ses mémoires Georges Lautner avoue avoir un peu jeter l'éponge pour "le cow boy", Aldo et le réalisateur ne se sont pas vraiment trouvé. Lautner voulait un personnage un peu plus sérieux, mais aldo poussé vers l'humour pas toujours de bon aloi... Lautner rencontrera le même souci avec Serrault dans "room service". C'est vrai que c assez triste de voir un réalisateur comme lautner s'effacer lentement au box office. J'ai revu récemment "l'inconnu dans la maison", c'est plutôt un bon qui vaut beaucoup mieux que son echec au BO, peut être et sans doute que l'affiche n'était pas très judicieuse, René Chateau n'était plus là au côté de bebel... mais cela est une autre histoire.Pour rester sur Lautner "la maison assassinée" était aussi un bon cru, de la fin des années 80. Ensuite les comédies "gerard floque" ou "l'invite surprise" n'étaient mauvaise ... je ne sais pas si ils ont vraiment fonctionné au BO, par contre

    17
    cinefilnog94
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    cinefilnog94

    Georges Lautner,comme d'autres réalisateurs ( Gérard Oury entre autres ) aurait du terminer sa carrière bien plus tot , afin de ne pas réaliser des films, qui ont été de vrais bides au niveau des entrées , comparé à leurs gros succès des années 60 à 80 .

    Pour Lautner , son dernier succés reste la maison assassinée (1988) ; quant à Gérard Oury , son dernier grand succès reste l'as des as avec Belmondo ; il aurait du s'arreter à ce très bon film , plutot que de tourner des mauvaises comédies par la suite; il a fini sa carrière avec un bide retentissant :le remake du Schpountz de Marcel Pagnol ( moins de 25 00 entrées sur Paris périphérie en 1ère semaine , à comparer aux plus de 450 000 entrées de l'as des as !! )

     

    18
    renaud soyer
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    renaud soyer

    Georges LAUTNER ne disposait pas d'autres revenus que ceux de réalisateur. Sans BELMONDO il a du tenter de poursuivre sa carrière dans une période dominée par les VEBER et les films avec les acteurs du Splendid...Pas évident.

    Gérard OURY a vraiment commis un mauvais film avec Le Spountz, mais avec Smaïn, un des plus mauvais acteurs de la terre, comment faire un film correct ? De plus, sa vue baissait et il était devenu assez aigri, il devait sentir sa fin arriver...Et puis le Spounptz avec Fernandel, ça c'était un film ! Il y a des légendes que l'on ne peut remaker !!

    19
    Didier Noisy
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:03
    Didier Noisy

    J'avais lu, il y a longtemps dans une interview, que tout au long de sa carrière, la grande angoisse de Lautner était de savoir si il allait pouvoir faire son film suivant. Il avouait lui-même avoir accepté des "commandes" et ne pas être fier d'avoir fait certains films (lesquels ?). Mais je suis d'accord avec Renaud, "Ne nous fâchons pas" est un vrai petit bijou de comédie. C'est (peut-être) le moins connu de la "trilogie" "Tontons flingueurs/Barbouzes", mais c'est mon préféré, car je trouve le scénario plus aboutit que ses prédécesseurs et l'ambiance décalée mieux construite. Par contre, je trouve que tu es passé à côté de "Mort d'un pourri", excellent film politico-policier qui lorgne vers "Les 3 jours du condor", "Les hommes du président" ou à "A cause d'un assassinat" (entre autres). D'ailleurs, Delon reprendra ce genre de personnage ordinaire et solitaire à qui il arrive des aventures extraordinaires ("3 hommes à abattre", entre autres).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :