• JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE

    Belmondo_clope_au_bec.png

     

    Cliquez sur les titres en surbrillance rouge    pour découvrir la fiche détaillée du film ( affiche + résumé + critique + box office détaillé )

     

     

     

     

    France

    PARIS

    Espagne

    Allemagne

    Italie

    A pied à cheval et en voiture

    P

    1957

    3 483 957

    749 513

     

     

     

    Sois belle et tais toi

    P

    1958

    1 904 380

    561 747

     

     

     

    Tricheurs, les

    P

    1958

    4 953 600

    1 366 153

     

     

     

    Un drôle de dimanche

    P

    1958

    1 574 480

    308 573

     

     

     

    A double tour

     

    1959

    1 446 479

    376 031

     

     

     

    A bout de souffle

     

    1960

    2 082 760

    810 821

     

     

     

    Classe tous risques

     

    1960

    1 726 839

    502 775

     

     

     

    Distractions,les

     

    1960

    955 037

    207 770

     

     

     

    Française et l'amour, la

     

    1960

    3 056 736

    802 272

     

     

     

    Mademoiselle Ange

     

    1960

    891 190

    76 664

     

     

     

    Modérato Cantabile

     

    1960

    978 012

    359 702

     

     

     

    Ciociara,la

     

    1961

    2 024 049

    390 524

     

     

     9 652 253

    Léon Morin prêtre

     

    1961

    1 703 758

    329 381

     

     

     

    Novice,la

     

    1961

    689 556

    119 523

     

     

     

    Amours célèbres

     

    1961

    2 024 049

    470 055

     

     

     

    Une femme est une femme

     

    1961

    549 931

    170 109

     

     

     

    Vaccia,la

     

    1961

    698 077

    182 460

     

     

     

    Cartouche

     

    1962

    3 610 412

    828 557

     

     

    n°85

    Un nommé La Roca

     

    1961

    1 193 387

    490 449

     

     

     

    Un singe en hiver

     

    1962

    2 417 209

    760 493

     

     

     

    Dragées au poivre

     

    1963

    1 017 091

    415 343

     

     

     

    Ainé des Ferchaux,l'

     

    1963

    1 484 948

    337 934

     

     

     

    Doulos,le

     

    1963

    1 477 619

    485 186

     

     

     

    Peau de banane

     

    1963

    1 903 913

    522 450

     

     

     

    100 000 dollars au soleil

     

    1964

    3 441 118

    1 041 463

     

     

     

    Echappement libre

     

    1964

    2 007 088

    415 444

     

     

     

    Homme de Rio, L'

     

    1964

    4 800 826

    1 150 850

     

     

    n°56

    Mer à boire,la

     

    1964

    344 382

    21 227

     

     

     

    Chasse à l'homme

     

    1964

    1 664 555

    407 414

     

     

     

    Week-end à Zuydcoote

     

    1964

    3 154 140

    685 132

     

     

    N° 85

    2 400 000

    Par un beau matin d' été

     

    1965

    1 506 874

    316 045

    643 247

     

     

    Pierrot le fou

     

    1965

    1 310 579

    598 550

    337 823

     

     

    Tribulations d'un chinois en Chine

     

    1965

    2 701 748

    573 368

    2 108 561

     

     

    Paris brule-t-il ?

     

    1966

    4 946 000

    882 588

    2 260 087

     

     

    Tendre voyou

     

    1966

    1 970 023

    443 901

    675 363

     

     

    Voleur,le

     

    1967

    1 225 555

    384 070

     

     

     

    Ho!

     

    1968

    1 774 340

    414 168

    734 174

     

     

    Cerveau, Le

     

    1969

    5 547 000

    1 293 332

    1 521 879

     

    3 662 000

    Sirène du Mississipi, La

     

    1969

    1 227 657

    278 507

    998 966

     

     

    Un homme qui me plait

     

    1969

    1 391 524

    420 847

    984 847

     

    n°67

    Borsalino

     

    1970

    4 710 381

    1 365 069

    1 500 141

     

    6 688 000

    Casse, Le

     

    1971

    4 410 120

    1 202 011

    1 232 655

     

    4 922 000

    Maries de l'an II, les

     

    1971

    2 822 567

    796 258

    1 032 074

     

    n°43

    Docteur Popaul

     

    1972

    2 062 042

    631 722

    873 577

      

    2 800 000

    Scoumoune, La

     

    1972

    1 966 700

    617 838

    970 613

     

    3 340 000

    Héritier,l'

     

    1973

    2 030 500

    682 085

    763 863

     

    N° 33

    Magnifique, Le

     

    1973

    2 895 800

    726 665

    889 824

    1 200 000

    N° 32

    Stavisky

     

    1974

    1 016 134

    326 175

    288 256

     

    N° 45

    Incorrigible, L'

     

    1975

    2 572 500

    921 290

    405 273

    4 200 000

    N°71

    Peur sur la ville

     

    1975

    3 948 726

    1 161 479

    920 190

    1 150 000

    N° 43

    Alpagueur, L'

     

    1976

    1 533 183

    445 281

    290 711

    1 200 000

    N°81

    Corps de mon ennemi, Le

     

    1976

    1 771 161

    528 354

    174 469

    900 000

     

    Animal, L'

     

    1977

    3 157 789

    729 409

    517 218

    3 150 000

    N° 81

    Flic ou voyou

     

    1979

    3 950 691

    1 060 733

    603 325

    3 000 000

    N°49

    Guignolo, Le

     

    1980

    2 876 016

    753 394

    374 692

    1 073 344

     

    Professionnel, Le

     

    1981

    5 243 559

    1 192 085

    676 994

    3 210 000

    N°75

    As des as, L'

     

    1982

    5 452 593

    1 223 205

    488 468

    1 486 243

     

    Marginal, Le

     

    1983

    4 956 922

    1 119 728

    501 848

    1 416 947

     

    Joyeuses Pâques

     

    1984

    3 428 900

    652 547

    198 650

    871 702

     

    Morfalous, Les

     

    1984

    3 612 400

    757 560

    239 073

    634 957

     

    Hold up

     

    1985

    2 367 294

    540 378

    162 780

    403 039

     

    Solitaire,le

     

    1987

    918 187

    234 461

     

    329 121

     

    Itinéraire d'un enfant gâté

     

    1988

    3 254 100

    780 074

     

     

     

    Inconnu dans la maison, L'

     

    1992

    413 794

    148 186

     

     

     

    Cent et une nuits,les

     

    1994

    49 150

    20 318

     

     

     

    Désiré

     

    1995

    134 431

    67 255

     

     

     

    Misérables, Les

     

    1995

    1 001 967

    217 063

     

     

     

    Peut être

     

    1998

    652 494

    171 027

     

     

     

    Une chance sur 2

     

    1998

    1 056 810

    217 547

     

     

     

    Amazone

     

    2000

    78 706

    21 581

     

     

     

    Un homme et son chien

    P

    2009

    203 872

    38 656

     

     

     

     

    ..

     

    « A PIED A CHEVAL ET EN VOITURE - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1957BOX OFFICE FRANCE 1997 TOP 81 A 90 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    laurent
    Samedi 17 Janvier 2015 à 18:52

     

    Bonjour, voici maintenant les chiffres que j’ai en ma possession et complémentaire de ceux de Renaud, concernant Bébèl. Pour les films en commun avec Delon, ainsi que les précisions relatives aux différents marchés étrangers, rendez-vous sur la fiche de ce dernier (si ce n’est déjà fait).

     

    -La Ciociara fut un vrai succès aux USA, rapportant 7 200 000$ (gross), même comparé à un film américain.

     

    -La viaccia fit 2 940 000 entrées en Italie, compte tenu du prix moyens des places de l’année.

     

    -Cartouche attira 34 600 000 Russes. Il fit également $11 000 de recettes (gross) dans une salle de N-Y, les 5 premières semaines d’exploitation.

     

    -L’homme de Rio dépassa le million de dollars aux USA (gross) et le million d’entrées en Hongrie.

     

    -Pierrot le fou ne rapporta que 67 400$ dans les fameuses salles clés du pays.

     

    -Le voleur fut carrément un bide aux USA, avec seulement 15 600$ dans ces salles.

     

    -Le ceveau fut au contraire le plus gros succès français de l’année 1970 en rapportant 715 364$, toujours dans ces salles.

     

    -La sirène du Missippi rapporta 1 300 000$ (rental) dans le monde. Pas de quoi fouetter un chat.

     

    -Le casse fit un tabac à Athènes en faisant 336 062 entrées (N°1 de l’année). Il connut une belle carrière aux USA avec 837 797$ dans les salles clés. Et sa carrière fut honorable en Suède avec 95 795 entrées.

     

    -Peur sur la ville attira 48 895 suèdois et rapporta 1 082 752$ dans les salles clés.

     

    -L’alpagueur engrangea 33 500 000 entrées en URSS.

     

    -Le corps de mon ennemi n’attira pas les foules en Italie (174 469 entrées) ni au Danemark (1130 entrées).

     

    -L’animal par contre plus beaucoup à l’étranger : 102 493 entrées à Athènes (N°11 de l’année), 369 730$ de recettes à Bruxelles (dans le top 10) et 41 300 000 entrées en URSS. Il fut également le 12ème plus gros succès de l’année en Hollande.

     

    -Flic ou voyou c’est 38 900 000 spectateurs russes, 25 173 danois, 107 353 athèniens (N°15 de l’année) et 105 000$ à Bangkok, somme impressionnante pour un film français à l’époque.

     

    -Le guignolo attira 10365 spectateurs au Danemark  et 31 500 000 en Urss.

     

    -Le professionnel fit 21 828 entrées au Danemark.

     

    -L’as des as, lui en attira 43 899.

     

    -Le solitaire fut un succès en Urss avec 27 800 000 entrées.

     

    -Itinéraire d’un enfant gâté attira 1 342 199 allemands dans les salles, mais seulement 21 219 italiens. Par contre 189 420 suisses sont allés le voir.

     

    -Les misérables totalisa 711 147 entrées hors de nos frontières.

     

    2
    laurent
    Samedi 17 Janvier 2015 à 18:56

    Un mot sur ces salles dites clés américaines. Elles étaient au nombre de 175 environ, réparties dans 23 villes. Cela n'a pas l'air comme ça, dans un pays qui comptait 18000 salles, mais en fait elles rapportaient en moyenne pour un film 50% des recettes nationales des années 30 à 60. Et  encore 40% dans les années 70. Pour un film étranger, c'était bien souvent 100% de ses recettes.

    3
    laurent
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 14:48

    Quelques chiffres complémentaires, que j'ai oublié, concernant notre voisin la Suisse. Les chiffres sont des entrées (100 000 entrées équivalent à 1 000 000 chez nous).

    - le professionnel : 452 803. En 1985, il était le 34ème plus gros succès recensé sur ce territoire depuis 1967. C'était également le plus gros succès du cinéma français sur la même période.

    -L'as des as : 440 797, il était lui le 35ème.

    -Le marginal : 382 155. 49ème plus gros succès entre 1967 et 1985, 6ème français.

    -Flic ou voyou : 263 463, 89ème entre 1967 et 1985, 11ème français.

    -L'animal : 245 199, 104ème.

    - Les misérables : 17 648.

     Pour information, dans les 120 plus gros succès recensé en Suisse entre 1967 et 1985, il n'y a aucun film d'Alain Delon. Il fallait toutefois plus de 220 000 entrées pour en faire partie.

    4
    laurent
    Dimanche 18 Janvier 2015 à 15:08

    Décidemment, encore un oubli de ma part :

    Hold-up : 65504 entrées en Suisse.

    5
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 18:27

    et dire que on as cessé de l'opposé avec Alain Delon, alors que si on regarde attentivement leurs carrières, on s'aperçoit  qu'elles sont pratiquement identiques!

    ils ont tout les 2 producteurs et acteurs de leurs films respectives!, ont tourné 80 films chacun!, ont eu un pic de carrières vers la fin des années 80!, se sont tapé pratiquement que des bides ensuite!, ont fait du théâtre et des séries tv!

    comme dit bien Alain: quand je rentre dans une gare, tout le public présent pleure, quand c'est jean Paul, ils rient!!!!

    2 frères jumeaux pour ma parts aimaient et détestés!!!!!!!!!!!!!!! incroyable ce que les petits gens peuvent s'imaginé quand les médiats leurs font croire n'importe quoi! (le cas Delon avec son guignol)

    6
    Dimanche 1er Février 2015 à 11:52

    et du cotés de ses bides? vous avez des chiffres? se sont ils rattrapé à la télé ou en vidéo depuis? (comme pour delon!)sarcastic

    7
    adda chentouf
    Vendredi 6 Février 2015 à 18:55

    Bonjour Laurent. Je voudrai juste savoir ce que représentait 30 ou 40 millions d'entrées pour un film dans l'ex- URSS des années 60 à 80, sachant que ce sont des chiffres qui paraissent monstrueux ? Et puis un grand merci pour ces données inédites

    8
    Laurent
    Vendredi 6 Février 2015 à 20:16

    Bonjour Adda, Comme je l'explique dans mon commentaire sur la fiche d'Alain Delon 5 millions d'entrée en URSS équivalaient à 1 million chez nous. Il s'agit donc de vrais gros succès. Ces chiffres peuvent paraitre énorme, mais il faut remettre dans le contexte. Staline avait souhaiter faire du cinéma le divertissement du petit peuple. Aussi les salles bénéficiaient de beaucoup de subventions, ce qui permettaient de pratiquer des prix très bas, et d'avoir un parc de salles considérables. Imaginer, en 1974, les USA disposent d'un parc de 18 000 salles environ. En URSS, il y en avait selon Variety, 140 000 !!!  Ainsi, les plus gros succès de ce BO, dépassaient les 60 millions d'entrées en une exploitation (97 000 000 pour le record). Pour avoir plus d'infos relatives aux divers marché abordés, consultez la fiche Alain Delon (comme je le mentionne au début de ce commentaire).

    9
    Vendredi 6 Février 2015 à 21:06

    Bonsoir Messieurs

    Oui et on constate aujourd'hui en Chine qu'un Transformers peut faire plus de 40 millions d'entrées, et un très bon succès fait 20 millions.

    10
    Laurent
    Dimanche 8 Février 2015 à 10:06

    Tout à fait Renaud, mais la Chine est un marché en plein développement, et il sera intéressant de voir quels seront les chiffres dans quelques années. Aux USA, qui est encore le plus grand marché mondial, les grands succès dépassent régulièrement les 50 millions d'entrées. Et des films comme Avatar dépassent allégrement les 100 millions.

    11
    adda chentouf
    Dimanche 8 Février 2015 à 10:32

    Merci Laurent pour vos précisions, ce sont en effet des chiffres fabuleux mais c'est vrai que la population et le nombre de salles sont des paramètres qui relativisent un peu les choses car l'ex- URSS était un continent, contrairement à la Russie d'aujourd'hui. Mais cela n'enlève en rien au succès de Bébel et Delon dans cette immense région du monde ou ils étaient de vrais stars. Qu'en était-il des autres acteurs Français, notamment De Funes et Pierre Richard dont les comédies marchaient, semble-t'il, très bien aussi ?

    PS  je remarque que les nombreux (et utiles) commentaires relatifs à la fiche de Bébel antérieurs à janvier 2015 ont disparu de sa fiche. Est- il possible de les avoir à nouveau, tout comme la fiche du "Magnifique" qui a curieusement disparu elle aussi. Merci.

    12
    Laurent
    Dimanche 8 Février 2015 à 21:48

    De Funès fut sans aucun doute, et n'en déplaise à une bonne partie de la critique intellectuelle de l'époque, l'une des plus grande star du cinéma français, y compris à l'international. Et donc en URSS, il connut plusieurs gros succès. De même que Pierre Richard, qui fut particulièrement apprécié dans ce pays. Si j'ai un jour le temps je ferais des tableaux comparatifs pour les acteurs français à l'étranger. Mais ce ne sera pas pour tout de suite...

    13
    Lundi 9 Février 2015 à 00:28

    @ Adda

    Merci pour votre remarque, la fiche du Magnifique réalisée il y a quelques mois a été intégrée au tableau récapitulatif de BELMONDO.

    Le tableau récap ayant été refait en septembre 2014, le précédent a été effacé et tous les commentaires avec. Une fiche peut être recopiée et remise en ligne mais les commentaires ne s'exportent pas avec. désolé.

    14
    Lundi 9 Février 2015 à 19:06

    faire un tableau sezrait une trés bonne idée Laurent ,par contre faudrait peut ètre aussi y incorporé d'autres chiffres comme les ventes de dvd, de vhs, de gadgets ou produits aussi pourquoi pas!

    15
    adda chentouf
    Mardi 24 Mars 2015 à 12:00

    Bonjour Renaud. Je viens de consulter longuement le site " Inside kino" dédié au BO allemand . Bien que ne concernant que la période postérieure à 1968, il est passionnant surtout pour les années 70 et 80 oû le cinéma français cartonnait grâce notamment à De Funes et Bébel qui étaient de vraies stars populaire outre-Rhin. Les scores de ce dernier ( notamment 2eme du top 10 en 82 avec "le professionnel" et 3eme en 75 avec "l'incorrigible") étaient largement supérieurs à ceux des stars américaines de cette époque comme Eastwood, Bronson, Newman, Mc Queen ou Redford. Seul le duo Terence Hill/Bud Spencer avait fait mieux. Depuis la mort de De funes et le déclin de Bébel à la fin des années 80 aucun autre acteur Français n'a réussi à s'imposer en Allemagne. On remarque aussi que seule Romy Schneider tirait son épingle du jeu pour ce qui est des actrice alors que Delon n'a curieusement jamais obtenu de vrais succès dans ce pays, du moins pour la période 70/80*. Ceci étant, je voudrai savoir s'il existe des sites comparables qui font ressortir les chiffres détaillés (un Top 10, top 20 ou top 50 par exemple) concernant les BO espagnol et italien, voire d'autres pays, de ces années-là. Merci.

    *Je pense que "Borsalino" a quand même dû cartonner en Allemagne puisqu'il avait fait l'objet d'une reprise en 1982 qui avait attiré 126.000 spectateurs. Il est vrai aussi que les BO de 1969, 70 et 71 se réduisent au seul Top 10, ce qui est un peu restrictif.

    16
    Mardi 24 Mars 2015 à 14:05

    Bonjour Adda

     

    Oui Inside Kino est un site bien connu, à mon avis le seul à proposer des tableaux annuels d'antan. J'ai un correspondant qui s'est renseigné envers le webmaster et ces tableaux sont issus de recherches personnelles de l'auteur.

    Si aujourd'hui il y a le box office de 95 pays disponible par Rentrak et environ 20 ou 30 pays directement disponible pour ce qui est d'antan, soit avant le net c'est beaucoup plus dur. Un spécialiste du box office mondial (il possède des dizaines de milliers de données m'a expliqué qu'il faut souvent acheter des livres étrangers où des données sont disponible au petit bonheur la chance). Donc en un mot pour ce qui est de l'époque qui vous intéresse il y a peu de chance.

    Donc pour le BO Allemand pas grand chose de disponible en dehors des livres et des connaissances orales ( je crois savoir que le premier Sissi a fait environ 20 millions d'entrées en Allemagne par exemple). Donc Inside Kino est a peu près tout ce que nous avons. Bon il y a aussi le site Allemand (www.goldene-leinwand.de) qui chaque année récompense les films qui ont fait plus de 3 millions d'entrées en Allemagne. Tous les films qui ne sont pas récompensés (99% des films) ont donc officiellement fait moins de 3 millions d'entrées. Borsalino a donc fait moins de 3 millions en Allemagne. Sa ressortie en 1982 n'est pas lié au succès de Borsalino en 1970 mais bel et bien suites au succès de Belmondo avec des films comme Flic ou voyou ou Borsalino.

    Pour l'Espagne il n y a pas de sites ou de top 10 annuel seul le ministère de la culture Espagnol donne film par film les entrées du Box office (depuis 1965). Pour l'Italie seuls les ayants droits ont la permission de connaitre les entrées et les recettes. Les chiffres que j'indique pour l'Italie sont pris sur des sites très connus comme www.hitparadeitalia.it ou boxofficebenful.blogspot.ch/ (qui est Suisse d'ailleurs). ATTENTION les chiffres de Benful sont des estimations tirées de recettes mises à jour et par rapport au prix moyen des billets de l'époque, c'est vraiment très indicatif....

    Et puis Adda il faut fouiller beaucoup, ce matin j'ai trouvé sur le net des archives PDF d'une revue sur le Box office US qui n'existait pas il y a peu... Il faut fouiller, fouiller, lire des bouquins, etc....        

    17
    adda chentouf
    Mercredi 25 Mars 2015 à 12:51

    Merci beaucoup, Renaud, pour vos précieuses clarifications. Je voudrai juste vous relancer sur le BO de certaines stars Italiennes d'antan comme Franco Nero et Gian- Maria Volonté et celui du réalisateur Francesco Rosi que je serai ravi de découvrir. A bientôt.

    18
    laurent
    Jeudi 26 Mars 2015 à 07:16
    Bonjour, voici pour comparer les numéros un hebdo selon Variety (avec les recettes globales) sur les 20 villes clés pour chaque semaine que vous avez indiqué :

    My Fair Lady $3,674,486
    My Fair Lady $3,247,388
    My Fair Lady $2,674,356
    36 Hours $2,765,684
    19
    Jeudi 26 Mars 2015 à 10:55

    @ Adda

    J'ai bien noté les filmographies, mais celle de Franco Nero représente beaucoup de travail car peu de ses films italiens ont été exploités en France. Sait on jamais... Celle de Francesco Rosi et Gian Maria Volonté sont plus courtes et je crois que pour les deux la majorité de leurs films ont été exploités en France. Cordialement

    20
    Jeudi 26 Mars 2015 à 11:09

    @Laurent

    Je me doutais bien qu'il y a une grosse différence entre Variety et le journal Box office. Ceci dit avec leur "pointage"' qui ne variait pas beaucoup selon les numéros, ceci étant My fair Lady est toujours numéro 2 a "10 points" derrière Goldfinger. Le succès de Goldfinger était tel aux USA que 10 semaines après la sortie de Goldfinger, les deux premiers BOND ressortaient en grande pompe avec une grande campagne de pub. De plus d'autres films avec Sean CONNERY sortaient sous des affiches aguichantes (alors que ce sont des séries B anglaises). Bref CONNERY est devenu une star rapidement.

    Il faudrait que je me rende a la BIFI pour consulter les années 65-69, mais il convient de faire beaucoup de calculs manuels tandis que l'autre magazine donne des résultats presque tout fait. Je pourrai m'abonner aux archives Variety mais c'est cher à l'année. J'ai en ma possession les archives de Variety de 1906 a 1940 mais ce sont des années qui m'intéressent peu.  

    Pour en revenir a vos résultats je n'ai absolument pas vu 36 hours (36 heures avant le débarquement) dans le haut du classement du magazine, c'est une surprise. Je reste très dubitatif, surtout que Variety a l'époque ne faisait pas de top 50 (seulement a partir de 1969) mais présentait le résultat par villes sur un panel de 20 villes.

    Pour en revenir a James BOND j'ai lu dans cette revue que Goldfinger avait fait 1 600 000 dollars dans les 34 villes où il était sorti et que Opération Tonnerre a fait 2 600 000 dollars dans les mêmes 34 villes.

     

    21
    adda chentouf
    Jeudi 26 Mars 2015 à 11:29

    Bonjour Renaud.

    J'ai consulté hier le site italien que vous m'avez indiqué et je l'ai trouvé très intéressant bien qu'il exige souvent des efforts pour la traduction des titres . Heureusement que j'ai le fameux dictionnaire des réalisateurs de Jean Tulard qui m'a beaucoup aidé dans ce sens. Pour la période qui m'intéresse (1960/70/80) je constate que le Top 100 était essentiellement dominé par les films italiens qui représentaient jusqu'à 70% , largement devant les films américains . Quand aux films français ils ne dépassaient guère la dizaine, voire moins et il y'avait régulièrement dans les années 70 un Delon ou un Belmondo dans le classement, alors que même De Funes n'y figurait pas. C'est dire qu'une 30eme, 40eme ou une 50eme place constituait une performance pour une vedette étrangère dans un BO oû le Top 20 étant généralement à 80% italien avec toutes les stars transalpines de l'époque (Gassman, Sordi, Manfredi,Tognazzi,Mastroianni,Loren,Cardinale,Antonelli,Vitti sans oublier les Hill/Spencer, Gemma, Nero et autres) qui trustaient en ces années-là les meilleurs places du BO de leur pays. Quand en 1971 par exemple " Le casse" est 15eme devant "Dirty Harry"(28eme) et "French connection"(29eme) ou quand "Borsalino" est le seul film étranger figurant dans le Top 10 de 1970, on ne peut que saluer les performances des 2 seules stars françaises qui rivalisaient avec leurs homologues italiennes sur leur terrain et surclassaient même souvent leurs rivales américaines, ce qui est inimaginable aujourd'hui. N'ayant pas consulté tout le site pour vous donner toutes mes impressions, je vous fait juste remarquer , Renaud, que vous avez omis d'insérer dans le BO italien de Bébel le chiffre de "Stavisky" qui s'était classé 45eme en 1975 juste derrière "Peur sur la ville" (43eme) , ce qui signifie que le film fut un succès en Italie.Par ailleurs je vous prie d'ajouter aussi le chiffre du "Magnifique" qui totalisa 1,2 million en Allemagne et celui d'"Itinéraire..." qui attira 1,342.199 spectateurs dans ce même pays.

     A bientôt pour d'autres observations et commentaires et une fois de plus bravo pour votre site qui nous permet de rêver encore un peu en replongeant dans le cinéma des belles années 60/70 !

    22
    Jeudi 26 Mars 2015 à 13:06

    @Adda

    Et oui belle époque où le cinéma Italien dominait le box office, non encore pollué par les séquelles US actuelles !

    23
    laurent
    Jeudi 26 Mars 2015 à 18:21

    36 hours rapporta 2.2M$ rentals aux USA. Ce qui n'était pas un mauvais score. Mais en fait au vu de l'affiche (James Garner était une vraie vedette à cette époque aux US), il fut un échec. Il pris un démarrage canon, et s'effondra rapidement. D'où ce score de numéro un. Je pense que s'il n'apparait pas dans Box Office, c'est parce que le magazine répertoriait le film numéro un par ville, alors que Variety détaillait les recettes par salles. On peut supposer que le film ne fut numéro un dans aucunes des villes clés, mais qu'il soit présent dans chacunes d'elles au moment où aucun autre film ne bénéficiait d'une telle présence. Dans ce cas en terme de recettes il peut très bien être champion de la semaine, sans avoir pour autant établi des scores faramineux dans aucune de ces villes. D'où son absence dans Box Office.

    24
    Didier Noisy
    Jeudi 18 Février 2016 à 12:39

    Renaud,

    Voici quelques interviews rares de Jean-Paul Belmondo ! Ca ne devrait pas déplaire à Adda... Je te laisse le soin de transformer les liens en "URL"... 

    Faux casting de Belmondo, en 1964 (court et drôle !) :  http://www.youtube.com/watch?v=qBqxIid-xV0

    Belmondo : Multiple interviews sur le tournage du "Casse" (1971) :  http://www.youtube.com/watch?v=ic3ryp9Zh6Q

    interviews de Belmondo/Jean Seberg/Jean Becker sur le tournage de "Echappelent libre" (1964)... puis sur le tournage de "Ho !" (1968) : http://www.youtube.com/watch?v=GZjk-_65EOk

    Interview pour "Docteur Popaul" (1972) :  http://www.youtube.com/watch?v=F18pTIWC0qE

    Belmondo/Delon sur le tournage de "Borsalino" (1969) :  http://www.youtube.com/watch?v=bIiHWou5-KM

    Belmondo interviewé par Pierre Tchernia, pour la sortie de "La Scoumoune" (1972) :  https://www.youtube.com/watch?v=88IiK8lOGT

    Belmondo/Verneuil sur le tournage de "Le corps de mon ennemi" (1976) :  http://www.youtube.com/watch?v=jYO1IjVyq64 

    Belmondo/Lautner sur le tournage de "Flic ou voyou" (1978) :  http://www.youtube.com/watch?v=VO_7ZXWhjdg

    Belmondo interviewé par François Challais en 1959 :  http://www.youtube.com/watch?v=VTt_jQv2I8s

    Belmondo interviewé en 1961 :  http://www.youtube.com/watch?v=M2oGSkEpyEc 

     

    25
    Vendredi 19 Février 2016 à 01:44

    Merci Didier, et comme tu le vois, comble de la modernité, les liens se mettent en fonction automatiquement.

    26
    adda chentouf
    Samedi 20 Février 2016 à 13:26

    Merci Didier pour ces vidéo rares de Bébel, c'est un vrai régal !

    27
    adda chentouf
    Mercredi 2 Mars 2016 à 12:59

    Bonjour Laurent. J'aimerai savoir pourquoi les Chiffres du BO suisse dont vous disposez ne concernent que la période 1967/1985. N'y a t'il pas de chiffres antérieurs ou postérieurs à cette période ?  Et puis pourquoi ne pa publier la totalité du BO de ce pays francophone tout comme celui de la Belgique, si vous l'avez ?

    PS.  N'oubliez pas ma "requête" concernant les fameux chiffres du BO russe, si ce n'est pas trop vous demander. Je sais qu'en matière de BO international vous êtes le champion ! Merci encore et à Bientôt. 

    28
    Laurent
    Mercredi 2 Mars 2016 à 15:53

    Bonjour Adda,

    Il n'y a aucune donnée statistiques officielles en Suisse ou en Belgique. Il y eu une étude Espagnole sur le BO suisse répertoriant les 120 plus gros succès de tous les temps sur la période 1967/1985, ainsi que l'année 1986 complète. Par contre l'association des producteurs Suisses a crée un site répertoriant les entrées de tous les films, depuis 1990 : Procinéma.ch, de mémoire. Je n'y suis pas aller depuis des lustres, car je ne m'intéresse qu'aux années antérieurs à 1990 depuis l'arrivée de Mojo.

    Pour la Belgique, Variety dressait un top 10 annuel depuis 1964-65, mais sans entrées.

    Enfin, je crains de devoir vous décevoir pour le BO Russe. En effet, j'ai mis la mis la main il y a quelques années sur un blog Russe ou Ukrainien, je ne sais pas trop et j'avais fait des copier-coller sur Word. J'avais sauvegarder l'adresse du site dans mes favoris, mais dernièrement, lorsque j'ai voulu me connecter afin de voir s'il y avait des mises à jour, le lien était mort, et je ne trouve plus ce blog. Dommage. Le problème qui se pose, c'est que les titres sont écrit en cyrillique. Il est de plus écrit en Ruse, Ukrainien et une autre langue non reconnu par Google traduction. Il s'agit du titre Russe, et comme en France, les titres sont régulièrement différents des titres originaux. Donc, quand il m'est possible de traduire le titre, bien souvent cela ne donne rien quand même. Il y toutefois des éléments qui me permette de reconnaître des films. Il y a le nom du réalisateur et de LA star du film. Attention, il s'agit de l'acteur le plus connu des Russes. Mais qu'est-ce qui distingue un film de Gérard Oury avec Louis De funès d'un autre film de Gérard Oury avec Louis De Funès ?  Il y  a bien l'année, mais il s'agit de l'année de sorti en Russie. Et il y a un sacré décalage. Par exemple "le bossu" avec Jan Marais est sorti dans les salles Russes en 1979 ! Après, en cherchant bien, je suis sûr d'arriver à trouver les titres, mais j'avoue ne pas m'être penché sur le problème, ma marotte étant surtout le BO US. De plus cela prend du temps et malheureusement je ne peut pas encore passer mes journées sur le Box office. Tout ceci fait qu'en réalité, je n'ai pas beaucoup de données par films connus (ceux qui j'ai le plus réussi à traduire sont les films indiens et Mexicains...). Ainsi, je peut surtout faire des statistiques par réalisateurs, nationalités ou acteurs.

    29
    adda chentouf
    Samedi 5 Novembre 2016 à 13:16

    Bonjour. En Italie "L'héritier" s'est classé 33eme, "Le magnifique" 32eme, "Stavisky" 45eme et "L'animal" 81eme.

    30
    Paul
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 08:29

    Bonjour Renaud, 

    Paris brûle-t-il ? a fait 2 260 087 entrées en Espagne. Ho en a fait 734 174 et le Magnifique 889 824.

      • Didier Noisy
        Dimanche 6 Novembre 2016 à 16:38

        Merci à vous deux pour ces chiffres internationaux ! 

        Et puisqu'on parle de Belmondo, sachez que le 7 novembre (demain, donc) sortent deux nouveaux livres sur la biographie/carrière de l'acteur ! 

        Deux de plus, vous me direz ! Certes. A ceci près que l'auteur de ses deux biographies s'appelle : Jean-Paul BELMONDO !!! yes 

        Le premier livre, "Mille vies valent mieux qu'une", retrace la vie/carrière de Bébel (avec certainement des anecdotes inédites), le second "Belmondo par Belmondo", serait un album photos directement tiré des photos personnelles de l'acteur ! (photos de tournages inédites, et certainement photos plus personnelles...) 

        Comme il le dit lui-même dans une interview exclusive dans le journal "Le Point" (que j'ai acheté pour l'occasion !), après toutes ces biographies qui ont été écrites sur lui, et depuis le temps qu'on lui demandait d'écrire ses mémoires, il était temps que soi(en)t publiée(s) sa/ses version(s)... Qu'ont se le dise !

    31
    adda chentouf
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 17:21

    Merci Didier pour l'info qui est en fait un scoop. Les mémoires de ma star préférée, j'ai hâte de les lire après avoir lu plusieurs biographies sur l'extraordinaire carrière de Bébel dont l'excellent ouvrage de Philippe Durant. Ce sera à coup sur un succès de librairie et un cadeau tout indiqué pour les fêtes de Noel !

    32
    Dimanche 6 Novembre 2016 à 20:01

    Merci à tous. les corrections sont effectuées.

    Oui, les mémoires de Belmondo cela m'intéresse énormément !

      • Paul
        Dimanche 6 Novembre 2016 à 20:36

        Et moi donc !

    33
    adda chentouf
    Mardi 8 Novembre 2016 à 09:41

    Bonjour Renaud. Il faut juste ajouter le chiffre allemand du "Magnifique", soit 1,2 millions d'entrées, un très bon score ! A bientôt.

    34
    adda chentouf
    Dimanche 26 Février à 18:52

    Grandiose et émouvant hommage rendu avant-hier soir par l'académie des Césars au "Magnifique" dont on mesure aujourd'hui l'étendue du talent, la richesse du répertoire et le caractère exceptionnel de son fabuleux parcours qui remonte au cinéma en noir et blanc. Même George Clooney (qui a avoué être un de ses fans) était en admiration lorsque Bébel est apparu sur scène devant un tonnerre d'applaudissements. J'en ai eu les larmes aux yeux ! C'est assurément un des derniers géants du cinéma. Bravo l'artiste!

      • Mercredi 1er Mars à 14:44

        Bonjour Adda.

        C'était très émouvant en effet. Bien sûr que c'est un géant du cinéma.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :