• BOX OFFICE FRANCE 1955 PREMIERE EXPLOITATION

    Didier NOISY a pris du temps pour composer et vous proposer ce magnifique box office annuel 1955. Bravo !

    Ce tableau qui représente le box office de la première exploitation des films sortis en 1955 et vient en complément des tableaux relatif au cumul des entrées des films sortis en 1955.

    Ainsi pour deux Hitchcock ( sur 3 ) de cette année là ("Le crime était presque parfait" et "Fenêtre sur cour"), ils n'apparaissent tout simplement pas dans le Top 50, car ils ont fait respectivement 1 440 579 et 1 628 317 entrées

      TOP 10TOP 11 A 20 - TOP 21 A 30 TOP 31 A 40TOP 41 A 50TOP 51 A 75TOP 76 A 100TOP 101 A 125TOP 126 A 150TOP 151 A 200TOP 201 A 250TOP 251 A 303 - PREMIERE EXPLOITATION 1955

     

     

    sorties

     

     

    France 55

    1

    Comte de Monte-Christo  (Le)

    14.01.55

    Robert Vernay

    Les Films Sirius

    6 249 572

    2

    Napoléon

    23.05.55

    Sacha Guitry

    Cinédis

    5 169 510

    3

    Grande bagarre de Don Camillo  (La)

    18.11.55

    Carmine Gallone

    Cinédis

    5 087 231

    4

    20 000 lieues sous les mers

    23.09.55

    Richard Fleischer

    Cinédis

    4 937 744

    5

    Grandes manœuvres  (Les)

    26.10.55

    René Clair

    Cinédis

    4 889 636

    6

    French Cancan

    29.04.55

    Jean Renoir

    Gaumont

    3 905 191

    7

    Strada  (La)

    11.03.55

    Federico Fellini

    Les Films du Centaure

    3 877 643

    8

    Chiens perdus sans collier

    21.10.55

    Jean Delannoy

    Cocinor

    3 854 057

    9

    Evadés  (Les)

    17.06.55

    Jean-Paul Le Chanois

    Cocinor

    3 802 199

    10

    Hommes en blanc  (Les)

    14.09.55

    Ralph Habib

    Columbia Films

    3 658 194

    11

    Pain, amour et jalousie

    4.03.55

    Luigi Comencini

    Pathé-Consortium

    3 453 072

    12

    Madelon  (La)

    2.12.55

    Jean Boyer

    Cinédis

    3 416 983

    13

    Diaboliques  (Les)

    29.01.55

    Henri-Georges Clouzot

    Cinédis

    3 375 226

    14

    Vallée des rois  (La)

    29.04.55

    Robert Pirosh

    Metro-Goldwyn-Mayer

    3 334 585

    15

    Ca va barder

    30.03.55

    John Berry

    Les Films Dispa

    3 269 450

    16

    Du rififi chez les hommes

    13.04.55

    Jules Dassin

    Pathé-Consortium

    3 199 419

    17

    Sur les quais

    14.01.55

    Elia Kazan

    Columbia Films

    3 179 045

    18

    4 jours à Paris

    28.10.55

    André Berthomieu

    Les Films Sirius

    3 098 655

    19

    Gas-oil

    9.11.55

    Gilles Grangier

    Rank

    3 026 813

    20

    Je suis un sentimental

    7.10.55

    John Berry

    Les Films Corona

    2 992 607

    21

    Main au collet  (La)

        .06.55

    Alfred Hitchcock

    Paramount

    2 922 350

    22

    Aristocrates  (Les)

    12.10.55

    Denys de la Patellière

    Gaumont

    2 903 271

    23

    Vera Cruz

    11.05.55

    Robert Aldrich

    Artistes Associés

    2 899 648

    24

    Héros sont fatigués  (Les)

    26.10.55

    Yves Ciampi

    Pathé-Consortium

    2 793 478

    25

    Sur le banc

    22.04.55

    Robert Vernay

    Sonofilm

    2 793 084

    26

    Hussards  (Les)

    14.12.55

    Alex Joffé

    Cocinor

    2 761 471

    27

    Razzia sur la chnouf

    14.04.55

    Henri Decoin

    Gaumont

    2 711 926

    28

    Marcellin pain et vin

    27.05.55

    Ladislao Vajda

    Festival Films

    2 674 825

    29

    Nana

    31.08.55

    Christian-Jaque

    Les Films Sirius

    2 673 298

    30

    Printemps, l'automne et l'amour  (Le)

    3.06.55

    Gilles Grangier

    Cinédis

    2 638 630

    31

    Fille du fleuve  (La)

    11.11.55

    Mario Soldati

    Columbia Films

    2 627 531

    32

    Impossible Monsieur Pipelet  (L')

    7.09.55

    André Hunebelle

    Pathé-Consortium

    2 589 876

    33

    Ponts de Toko-Ri  (Les)

    2.09.55

    Mark Robson

    Paramount

    2 579 978

    34

    A l'Est d'Eden

    19.10.55

    Elia Kazan

    Warner Bros.

    2 478 227

    35

    Rose-Marie

    4.03.55

    Mervyn Le Roy

    Metro-Goldwyn-Mayer

    2 472 612

    36

    Grande prairie  (La)

    2.09.55

    James Algar

    Cinédis

    2 442 537

    37

    Chiffonniers d'Emmaüs  (Les)

    23.02.55

    Robert Darène

    Cocinor

    2 393 724

    38

    Sabrina

    4.02.55

    Billy Wilder

    Paramount

    2 381 822

    39

    Belle et le clochard  (La)

    23.12.55

    Walt Disney

    Cinédis

    2 376 338

    40

    On déménage le Colonel

    9.12.55

    Maurice Labro

    Astoria Films

    2 356 073

    41

    Continent perdu

    22.12.55

    Bonzi / Gras / Moser

    Columbia Films

    2 339 913

    42

    Frou-Frou

    30.11.55

    Augusto Genina

    Gamma Films

    2 286 905

    43

    Baron Tzigane  (Le)

    18.02.55

    Arthur-Maria Rabenalt

    A.G.D.C

    2 233 951

    44

    Carnets du Major Thompson  (Les)

    9.12.55

    Preston Sturges

    Gaumont

    2 175 067

    45

    Mademoiselle de Paris

    3.08.55

    Walter Kapps

    Jeannic Films

    2 125 752

    46

    A toi de jouer, Callaghan

    11.05.55

    Willy Rozier

    Cocinor

    2 090 576

    47

    Tour de Nesle  (La)

    18.03.55

    Abel Gance

    Films Fernand Rivers

    2 083 634

    48

    Dossier noir  (Le)

    18.05.55

    André Cayatte

    Cinédis

    2 065 012

    49

    Village magique  (Le)

    6.04.55

    Jean-Paul Le Chanois

    Les Films Corona

    2 052 411

    50

    Chevalier du roi  (Le)

    25.02.55

    Rudolph Mate

    Universal

    2 038 510

    Tableau de Didier Noisy

    .

    « BOX OFFICE FRANCE 2001 TOP 91 A 100BOX OFFICE FRANCE 2000 TOP 91 A 100 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    pak
    Samedi 20 Juillet à 13:36

    Bonjour,

    Ce tableau remet en perspective l'intérêt d'avoir les chiffres de première exploitation, expurgés des reprises diverses, pour avoir une vraie photo du succès des films.

    On voit bien, comparé au classement France 1955 précédent listant dans les 300 films, que le classement est complètement chamboulé, et que  quasi pas un film, dans les 50 premiers, ne retrouve sa place dans ce tableau final.

    Et quand on compare le nombre d'entrées, on ne peut que constater qu'il y a bien plus de films qu'on ne le croit qui ont retrouvé le chemin des salles après leur première exploitation.

    Du coup ça fausse les résultats d'une tentative d'étude et de classement des films l'année de leur première exploitation. En tous cas ça ne facilite pas la tache quand on veut extraire les films d'un genre particulier comme le western : on voit ici par exemple que Vera Cruz se retrouve à la 23ème place, alors que dans le classement précédent, il est 8ème. Certes, ce classique bien connu a vu diverses reprises depuis sa sortie, ce qui a gonflé dans le temps son nombre d'entrées, mais quand on analyse une cote de succès l'année de la sortie, 23 ou 9, ça n'indique pas la même chose.

    Bien-sûr c'est un commentaire qui est un constat, pas une critique, et je devine la masse de travail à rassembler puis à mettre en forme tous ces nombres. C'est juste que moi, je vais plus ramer que prévu... sleep happy

    2
    Laurent
    Lundi 22 Juillet à 14:01

    Bonjour Pak,

    Pour répondre un peu à vos interrogations, il faut déjà comprendre que les carrières des films à l' époque se faisaient sur la longueur. Ils restaient à l'affiche, disséminés ça et là sur le territoire français entre 5 et 7 ans en moyenne. Le CNC, dans ses brochures retient seulement les 2 premières exploitations, car en moyenne un film réalisait 75% de ces entrées sur cette duré, et seulement 10% de plus en 3 ans.

    C'est pourquoi ce genre de tableaux est un peu trompeur. En effet, la première exploitation est un critère subjectif. La où le CNC retient 2 ans d'exploitation, j'aurais tendance à dire 7 ans, alors que d'autres vous dirons 3 ou 5 ou tant qu'une salle le diffuse etc. Finalement, pour bien faire il faudrait des tableaux par année civile, ou sur une durée bien définie. Mais ensuite on ne s'en sort plus. 

    Quant au nombre de films en exploitation durant l'année 1955, ils sont effectivement plus nombreux que 303. 443 films sont sortis en France durant cette année, dont 50 tout pile inédits à Paris intra-murros (46 inédits dans la banlieue). Mais à cela il faut ajouter tous les films sortis les années précédentes et encore en salle, plus les reprises de films plus anciens. Soit au total 1183 films. Sur l'ensemble, 384 ont franchi la barre des 250 000 entrées, dont seulement 37 films sortis en 1955.

    Concernant les films inédits à Paris, la majorité sont des films qu'on pourrait qualifier de communautaires. Soit essentiellement des films allemands sortis en Alsace, ou des films du Maghreb, surtout exploité dans le sud de la France. La plupart de ces films sont sortis sous leur titre original. Mais il y avait également quelques films anglais ou américains, surtout de série b, des westerns ou des films policier pour la plupart d'entre-eux, ou encore des films espagnols et italien.

    Pour vous donner une idée du BO de ces films, sachez que 10 d'entre-eux ont dépassé les 100 000 entrées, 29 les 50 000, et que seulement 9 ont fait moins de 10  000 entrées. Au total ces 50 films ont totalisés 3 065 549 entrées. Le plus gros succès d'entre-eux est "Hurra ein junge" qui a attiré 169 965 spectateurs dans les salles alsaciennes uniquement.

    3
    pak
    Lundi 22 Juillet à 17:47

    Bonjour,

    Merci pour vos réponses (je dis vos car Didier Noisy m'avait aussi répondu mais le message a disparu).

    C'est très instructif, je ne connais pas du tout le fonctionnement de la distribution de ces décennies (ceci dit je n'ai qu'une image très simpliste de celle d'aujourd'hui, même si elle parait quand même plus formatée selon un seul schéma).

    Je pense qu'un classement par année des entrées est la solution la plus pratique. Si ces données sont triées et rendues ainsi consultables, libre au "chercheur" (les guillemets car je n'en suis pas un, juste un animateur d'un forum cinéma) de cumuler lui-même ensuite les entrées années après années.

    Ce sera toujours plus proche de la réalité qu'un unique cumul dans lequel on ne sait plus extraire les entrées des reprises.

    Bien-sûr un classement incluant tous les films sortis dans l'année, même hors Paris. 100 000 entrées ce n'est pas rien. La non diffusion de ces données ont laissé entrer dans l'esprit des gens que ces films distribués hors capitale et alentours étaient inédits en France. Or quand plus de 100 000 personnes ont vu un film localement, ce dernier n'a aucune raison d'être considéré comme plus inédit qu'un film faisant un four dans la capitale avec moins de 50 000 entrées.

    Mais, comme on dit, c'est juste mon avis. yes

    C'est très intéressant ces sorties locales, et un travail de recherche (si j'étais au CNC par exemple) serait excitant à faire pour les recenser. J'avais déjà remarqué qu'un grand nombre de séries B américaines distribuées en Belgique passaient la frontière pour toucher les grandes villes du Nord sans toutefois descendre plus au sud. Idem effectivement plus bas avec des films italiens ou parfois espagnols (encore que là encore, j'ai noté des films américains distribués à Nice, Toulon ou Marseille, mais qui n'ont pas connu Paname).

     

    Pour répondre à Didier Noisy malgré son message disparu, j'extrais de tous ces tableaux les films de genre : western, policier, guerre, aventures, musicaux, action et je m'arrêterai là car en plus de la difficulté de catégoriser le genre de certains titres, si je m'embarque dans les comédies et drames, sans parler de la comédie dramatique qui a le fessier entre deux chaises, j'en aurai pour 10 ans ! Ce que je souhaite ensuite, c'est faire un classement année par année de ces films pour en mesurer le succès, et faire ressortir certaines idées reçues (non John Wayne n'a pas toujours attiré les foules dans les salles) ou resurgir des films oubliés qui ont eu un certain auditoire à leur sortie. Et bien-sûr, si cela avait été possible, de ramener dans ces classements tous ces films soi-disant inédits qui ont pourtant fait des milliers d'entrées, voire des dizaines de milliers, pour les confronter aussi à tous les films considérés comme non inédits mais qui ont fait peu d'entrées au final. Enfin, cerise sur le gâteau, j'espère parvenir à un début de classement de tous les films d'un genre sortis en France depuis 1945, exercice a priori inutile, mais ça m'amuse. Et puis avec des données sous Excel, on peut faire toute sorte de classement après, comme vous avez commencé ici (par exemple les entrées d'un acteur suivant sa filmographie sortie en France).

    Cette démarche n'a donc aucun autre but que de créer un sujet dans un forum cinéma pour, éventuellement, en débattre, et n'entre pas dans un cadre de recherche quelconque. Aussi je me vois mal demander à quelqu'un comme vous (là j'intègre toutes les bonnes volontés du site Box Office Story) de passer des heures à m'aider. Car brasser toutes ces données, c'est j'imagine un travail consommateur en temps (je vois déjà celui que je passe à lire tableau par tableau, année après année), et ce temps pris n'aurait aucune retombée autre que ma reconnaissance éternelle, qui ma foi, n'est que peu de chose devant les heures d'une vie d'homme (heu, je commence à m'enflammer, doit être à cause de la chaleur).

     

    Bon bref, tout cela pour dire que je vais me débrouiller avec ce que je trouve ici, j'ai déjà pas mal de grain à moudre, et je ne cherche pas le nombre à la dizaine près. Tant pis si de mes classement, certains films ne seront pas tout à fait à leur place, qu'un film soit dixième ou quinzième, à la limite, ce n'est pas grave, j'aurai sa cote de succès en relatif par rapport à d'autres titres du même genre sortis la même année.

     

    Je regrette juste de ne pas trouver grand chose sur le site du CNC. Je suis certain que toutes ces données existent chez eux, et je pensais naïvement pouvoir en profiter. Après tout, c'est un service public, non... ? frown ^^ smile

     

    Heu, ben, voilà voilà...

      • Lundi 22 Juillet à 17:51

        Le message n'a pas disparu, je l'ai fait disparaitre. Nuance.

      • pak
        Lundi 22 Juillet à 17:58

        Ah ok, du coup je sais pas trop si j'ai gaffé d'une manière ou d'une autre...

      • Lundi 22 Juillet à 18:07

        Pas du tout.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :