• BOX OFFICE PARIS DU 30/03/1955 AU 05/04/1955

    FENETRE-SUR-COUR.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    CA VA BARDER

    1

    69 296

     

    BERRY

    CONSTANTINE

    BRITT

    NAPOLEON

    2

    63 371

    144 802

    GUITRY

    BRASSEUR P.

    GUITRY

    FENETRE SUR COUR

    1

    60 627

     

    HITCHCOCK

    STEWART

    KELLY GR.

    LA LANCE BRISEE

    4

    33 322

    211 021

    DMYTRYK

    TRACY

    WAGNER

    LA TOUR DE NESLE

    3

    32 835

    127 789

    GANCE

    BRASSEUR P.

    BOUQUET

    LES FEMMES MENENT LE MONDE

    1

    32 696

     

    NEGULESCO

    WEBB

    BACALL

    FORTUNE CARREE

    3

    23 705

    123 206

    BORDERIE

    MEURISSE

    ARMANDARIZ

    LES PEPEES FONT LA LOI

    1

    22 107

     

    ANDRE

    DE FUNES

    GAVEN

    LA STRADA

    4

    19 350

    76 757

    FELLINI

    QUINN

    MASINA

    MARIANNE DE MA JEUNESSE

    3

    16 131

    60 689

    DUVIVIER

    VANECK

    VIDAL

    JE SUIS UN AVENTURIER

    2

    15 378

    42 527

    MANN

    STEWART

    ROMAN

    PAIN AMOUR ET JALOUSIE

    5

    13 107

    108 049

    COMENCINI

    DE SICA

    LOLLOBRIGIDA

    LES AMANTS DU TAGE

    3

    13 005

    63 156

    VERNEUIL

    GELIN

    ARNOUL

    L'ASSASSIN PARMI EUX

    2

    10 237

    31 456

    LAVEN

    CRAWFORD

    ROMAN

    SABRINA

    9

    3 680

    331 762

    WILDER

    BOGART

    HEPBURN


    La génération actuelle l'a oublié, ou ne le sait pas. Eddie CONSTANTINE fut une énorme star populaire dans les années 50. "Ca va barder" ne déroge pas à la rêgle, le film fera plus de 700 000 entrées en fin de carrière.
    "Fenêtre sur cour" est un des plus grands classiques de sir "Alfred". Le public ne s'y trompe pas et se rue dans les salles pour voir le dernier thriller du réalisateur. Pour l'occasion James STEWART, moins apprécié lorsqu'il sort un western, remonte au Box Office. A noter la belle résistance de "la Strada" et de "Sabrina" deux classiques du cinéma.
    « BOX OFFICE PARIS DU 06/04/1955 AU 13/04/1955BOX OFFICE PARIS DU 23/03/1955 AU 29/03/1955 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    cedric
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:45
    cedric
    Eddie Constantine, cogne encore une fois très fort. Et cette fois, c'est avec le réalisateur américain John Berry. Berry ajoute au ingrédient traditionelle une grande part de burlesque, Eddie Constantine et Jean Carmet forme un duo savoureux, c'est exotique, c'est sympa, c'est un divertissement populaire. De très belle scène d'action, de beau décor, une chanson d'Eddie pour générique "Gina", un bon coktail, en somme . Moi qui est 25 ans, je découvre ces années 50 depuis quelques années, et qui dit années 50 dit Eddie Constantine, faut relire les articles des cinemondes de l'époque pour s'en rendre compte: "le bagarreur n'°1 du cinéma français" "le superman du cinéma français" et j'en passe et des meileure. Ce film ne déroge pas à la règle, si mes souvenirs sont bon "ça va barder" va dépasser les 3 millions d'entrées. John Berry et Eddie Constantine vont retourner un autre film dans la foulé, d'abord intitulé "edition spéciale", qui deviendra "je suis un sentimental", sur un théme beaucoup plus ambitieux, avec un rôle tout en nuance pour Eddie, qui doit faire innocenter un homme tout en se rendant compte qu'il est trahit par un ami.
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:45
    je ne suis pas un spécialiste des films d'Eddie CONSTANTINE, c'est avec plaisir que nous prenons connaissance de tes commentaires. D'autant plus que tu vas en avoir besoin, car il a eu pas mal e films qui ont bien fonctionné, donc à ta plume!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :