• BON ANNIVERSAIRE MONSIEUR ALAIN DELON

    ALAIN-DELON.jpg

      

    Alain DELON est sans aucune contestation possible LA star de ce blog, les statistiques le prouvent. Il est également l'acteur le plus consulté par les lecteurs étrangers du blog, preuve qu'il est bien l'acteur français le plus connu dans le monde, n'en déplaise aux esprits chagrins. 

    Un grand acteur, un charisme jamais égalé et une filmographie fabuleuse ( mis à part quelques polars faciles en fin de carrière), bref, "une lame" du cinéma français comme disait "le dab" (Jean Gabin) un de ses maîtres.

    Pour fêter ses 80 ans retrouvez son box office, bien fourni, ci dessous 

     

    Cliquez sur les titres en surbrillance rouge    pour découvrir la fiche détaillée du film ( affiche + résumé + critique + box office détaillé )

     

     

     

    France

    PARIS

    Espagne

    Allemagne

    ITALIE

    BO US

    Quand la femme s'en mêle

     

    1957

    913 880

    214 280

     

     

     

     

    Sois belle et tais toi

     

    1958

    1 904 380

    561 747

     

     

     

     

    Christine

     

    1958

    2 850 382

    693 282

     

     

     

     

    Faibles femmes

     

    1959

    2 359 549

    651 514

     

     

     

     

    Le chemin des écoliers

     

    1959

    2 516 405

    745 273

     

     

     

     

    Plein soleil

     

    1960

    2 437 874

    706 553

     

     

     

     

    Rocco et ses frères

     

    1961

    2 173 480

    644 310

     

     

     10 310 241

     

    Quelle joie de vivre

     

    1961

    1 091 442

    344 695

     

     

     

     

    Amours célèbres

     

    1961

    2 024 249

    661 370

     

     

     

     

    L'éclipse

     

    1962

    470 764

    199 696

     

     

    1 607 000

     

    Le diable et les dix commandements

     

    1962

    1 848 021

    604 690

     

     

     

     

    Le Guépard

     

    1963

    3 649 498

    942 024

     

     

    11 558 000

     

    Mélodie en sous-sol

     

    1963

    3 518 083

    1 248 948

     

     

     

    1 M$

    La Tulipe noire

     

    1964

    3 107 512

    885 916

     

     

     

     

    Les félins

     

    1964

    1 414 966

    480 690

     

     

    605 000 (72)

     

    L'insoumis

     

    1964

    711 339

    214 042

     

     

     

     

    La Rolls-Royce jaune

     

    1965

    949 156

    309 245

     

     

     

    4.65 R

    Les tueurs de San Francisco

     

    1965

    749 282

    187 770

    1 044 139

     

     590 000 (71)

     

    Les Centurions

     

    1966

    4 294 756

    973 993

    1 897 275

     

     

     1.15 R

    Paris brûle-t-il ? 

    P

    1966

    4 946 274

    882 588

     

     

     

    0.5 R

    Texas nous voilà

     

    1967

    707 549

    173 846

    2 460 342

     

     

     4.2 R

    Les aventuriers

     

    1967

    3 120 412

    874 027

    1 154 071

     

    460 000 (74)

     

    Histoires extraordinaires

     

    1968

    946 137

    319 589

     

     

    n°81

     

    Le Samouraï

     

    1967

    1 932 372

    669 402

    797 011

     

    410 000

     

    Diaboliquement vôtre

     

    1967

    836 942

    176 642

    919 784

     

     

     

    La motocyclette

     

    1968

    626 331

    149 144

    23 587

     

     

     

    Adieu l'ami

     

    1968

    2 639 713

    924 271

    882 555

     

    3 654 000

    0.9 R

    La piscine

     

    1969

    2 341 721

    669 480

    1 701 410

     

    1 615 000

     

    Jeff

     

    1969

    1 074 600

    299 694

    619 809

     

    410 000

     

    Le clan des siciliens

     

    1969

    4 821 585

    1 437 435

    992 881

     

    + 4 600 000

    3M$

    Borsalino

     

    1970

    4 710 381

    1 365 069

    1 500 141

     

    6 688 000

    0.5M$

    Le cercle rouge

     

    1970

    4 339 821

    1 314 087

    1 001 846

     

    4 342 000

     

    Madly

     

    1970

    508 452

    182 216

     

     

     

     

    Doucement les basses

     

    1971

    1 009 536

    300 841

    128 954

     

     

     

    Soleil rouge

     

    1971

    3 300 488

    805 868

    1 690 813

     

    7 289 000

    1.6 R

    La veuve couderc

     

    1971

    2 008 203

    684 415

    490 221

     

    n°45

     

    L'assassinat de Trotsky

     

    1972

    561 109

    184 011

    102 891

     

     

     

    Un flic

     

    1972

    1 464 806

    350 387

    723 346

     

    2 350 000

     

    Le professeur

     

    1972

    1 095 148

    291 368

    569 787

     

    7 078 000

     

    Scorpio

     

    1973

    1 052 001

    363 684

    1 373 483

     

    2 400 000

     

    Traitement de choc

     

    1973

    1 857 450

    550 779

    699 666

     

    n°81

     

    Les granges brûlées

     

    1973

    991 624

    374 285

    384 259

     

    n°89

     

    Les grands fusils (Big Guns)

     

    1973

    866 746

    277 585

    911 389

     

    3 607 000

     

    Deux hommes dans la ville

     

    1973

    2 454 112

    668 210

    445 835

     

    2 160 000

     

    La race des seigneurs

     

    1974

    801 704

    306 444

    389 895

     

    n°76

     

    Les seins de glace

     

    1974

    1 462 693

    519 132

    522 099

     

    n°32

     

    Borsalino and C°

     

    1974

    1 698 380

    504 047

    335 621

     

     

     

    Zorro

     

    1975

    1 218 320

    368 088

    1 013 104

     

    4 900 000

     

    Flic story

     

    1975

    1 970 875

    649 719

    525 535

     

    n°35

     

    Le gitan

     

    1975

    1 788 111

    493 516

    515 153

     

     

     

    Monsieur Klein

     

    1976

    711 752

    288 319

    193 782

     

     

     

    Comme un boomerang

     

    1976

    787 208

    240 220

    154 734

     

     

     

    Le gang

     

    1977

    1 190 355

    374 509

    199 297

     

     

     

    Armaguedon

     

    1977

    716 098

    263 628

    84 963

     

     

     

    L'homme pressé

     

    1977

    730 581

    208 849

     

     

     

     

    Mort d'un pourri

     

    1977

    1 854 317

    605 767

    213 064

     

     

     

    Attention les enfants regardent

     

    1978

    457 790

    144 945

    136 082

     

     

     

    Airport 80 Concorde

     

    1979

    976 221

    275 346

    1 099 755

    650 000

     

    13,0

    Le toubib

     

    1979

    1 713 247

    431 642

     

     

     

     

    Téhéran 43

     

    1981

    94 335

    31 010

     

     

     

     

    3 hommes a abattre

     

    1980

    2 194 795

    706 336

    147 916

     

    n°78

     

    Pour la peau d'un flic

     

    1981

    2 377 084

    718 885

    298 301

    450 000

     

     

    Le choc

     

    1982

    1 508 218

    471 023

    80 474

     

    n°83

     

    Le battant

     

    1983

    1 935 094

    466 282

    280 647

     

     

     

    Un amour de Swan

     

    1984

    807 611

    350 179

    195 959

    255 212

     

     

    Notre histoire

     

    1984

    881 592

    253 778

    287 335

     

     

     

    Parole de flic

     

    1985

    2 517 875

    546 433

    96 822

    214 324

     

     

    Le passage

     

    1986

    1 998 983

    308 797

    6 855

     

     

     

    Ne réveillez pas un flic qui dort

     

    1988

    802 437

    208 512

    53 860

     

     

     

    Nouvelle vague

     

    1990

    140 356

    71 667

    5 088

     

     

     

    Dancing machine

     

    1990

    583 101

    147 715

    28 326

     

     

     

    Le retour de Casanova

     

    1992

    356 908

    88 111

     

     

     

     

    Un crime

     

    1993

    66 714

    30 336

     

     

     

     

    L'ours en peluche

     

    1994

    9 106

    9 106

     

     

     

     

    Les cent et une nuit 

    P

    1995

    49 150

    20 373

    1 501 593 

    1 564 993 

    588 728 

     

    Le jour et la nuit

     

    1997

    73 147

    33 091

     

     

     

     

    Une chance sur deux

     

    1998

    1 055 037

    217 547

     

     

     

     

    Les acteurs 

    P

    2000

    415 427

    122 176

     

     

     

     

    Astérix et Obélix aux jeux Olympiques

     

    2008

    6 785 909

    1 107 481

     

     

     

     

    AUTRES CHIFFRES INTERNATIONAUX CITES PAR LAURENT AUMAITRE

    -Rocco et ses frères rapporta plus de 300 000 dollars au Japon, ce qui le mettait dans la catégorie de Spartacus, mais c'était 4.5 fois moins que Mothra, film de monstre à la Godzilla, sorti la même année.

    - L'eclipse a attiré 1 607 000 spectateurs en Italie, si l'on se base sur le prix moyen d'une place de cinéma de 1962.

    -Mélodie en sous-sol a rapporté un million de dollars de recettes brutes (gross) aux USA. Un bon score pour un film français (mais loin d'être un record), mais cela aurait été un échec pour un film américain.

    -La tulipe noire fit 61 758 entrées à Athènes (40% du marché national), soit le 19ème plus gros succès de l'année. Il fit également 47 800 000 entrées en URSS plus 28.9 millions d'entrées supplémentaires lors d'une reprise en 1984. Son plus gros succès dans un pays où15 millions d'entrées équivalaient à 3 millions chez nous.

    -Les félins attirèrent 605 000 entrées supplémentaires en Italie durant sa reprise de 1972.

    -La rolls royce jaune rapporta 4 650 000$ rentals (part distributeurs) aux USA. Suffisant pour être dans le top 20 de l'année.

    -Les tueurs de San Francisco fit 590 000 entrées en Italie pendant sa reprise de 1971.

    -Les centurions rapporta 1 150 000$ rentals aux USA (très moyen).

    -Paris brûle-t-il attira 44 364 spectateurs dans les salles de Buenos Aires en seulement 2 semaines, mais aussi 108 350 à Bruxelles (10° plus gros succès de l'année). Il ne rapporta par contre que 0.5 millions de dollars aux USA.

    -Texas nous voila fit 4 200 000$ rentals aux USA.

    -Les aventuriers rapporta 5 232 000 couronnes en Suèdes ce qui le plaçait dans le top 100 des plus grosses recettes des années 60 et 70 du pays. L'un des plus gros succès du cinéma français de cette période dans cette contrée. 460 000 entrées en Italie lors de la reprise de 1974.

    -Le samouraï fut un des rares échec de Delon en Italie durant cette période : 410 000 entrées.

    -Adieu l'ami engrangea 900 000$ rental aux USA.

    -La piscine séduisit 1 615 000 italiens, mais fut totalement boudé par les américains. 28 550$ (gross) seulement dans les 175 salles clés d'exclusivité (celles qui rapportaient le plus d'argent du pays).

    -Jeff ne fit que 410 000 entrées en Italie.

    -Le clan des siciliens avait déjà rapporté 3 millions de dollars rental rien qu'en Europe au 9 avril 1970. Il rapporta en tout 3 millions$ (gross) aux USA. Un très bon score pour un film français.

    -Toujours au 9 avril 1970, Borsalino avait déjà encaissé 2 000 000$ rentals, rien qu'en Europe. Mais le succès fut moindre aux USA. Il rapporta tout de même 550 000$ (gross) dans les fameuses salles clés. Nettement au-dessus de la moyenne pour un film français.

    -Soleil rouge fit 1 600 000 $ rentals aux USA. Egalement 114 446 entrées en Suède où 100 000 entrées équivalent à un million chez nous. Par contre seulement 35 064 entrées au Danemark (50 000 entrées valent un million chez nous). Mais ce dernier pays est très difficile d'accès au cinéma français.

    -Un flic : 2 350 000 entrées en Italie.

    -Scorpio : 2 400 000 entrées en Italie, 59 400 en Suède et 1 400 000$ rental aux USA.

    -Big guns : 1 368 181 dollars hong kongais à Hong Kong. Un score moyen pour un film chinois, mais excellent pour un film français. L'un des rares succès gaulois dans ce pays.

    -Deux hommes dans la ville : 2 160 000 entrées en Italie.

    -Borsalino & co : 4 900 000 entrées en Italie. Seul pays où le film fut un triomphe.

    -Zorro : 36 127 entrées au Danemark et 55 300 000 en URSS, énorme !

    -Flic story : 4 160  entrées seulement au Danemark.

    -Le gitan : 5271 entrées au Danemark, guère mieux.

    -Mort d'un pourri : 127 120 entrées à Athènes (1/3 du marché à ce moment), 10ème de l'année. 230 000$ à Bruxelles (gros succès). 25 400 000 entrées en URSS.

    -Airport 80 : 1 096 000 dollars australiens en Australie, un vrai succès.

    -3 hommes à abattre : 25 200 000 entrées URSS.

    -Une chance sur deux : 434 343  entrées hors du territoire français.

    -Astérix aux JO : 1 717 527  entrées en Russie, 1 574 238 en Allemagne, 685 800 en Pologne, 611 705 en Belgique et 588 728 en Italie, entre autres. Au total plus de 9.4 millions d'entrées à l'étranger.

    .

    « BOX OFFICE FRANCE DU 28 OCTOBRE 2015 AU 3 NOVEMBRE 2015BOX OFFICE ITALIE DU 2 NOVEMBRE 2015 AU 8 NOVEMBRE 2015 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    adda chentouf
    Mardi 10 Novembre 2015 à 20:50

    Bonjour Renaud et merci pour ce tableau très exhaustif du BO de Delon qui vient de boucler ses 80 ans. J'adore cet acteur qui a fait rêver des générations de spectateurs un peu partout dans le monde y compris chez nous en Algérie oû il compte des milliers d'admirateurs: en effet, c'est probablement le plus célèbre des comédiens Français, mais je pense que Belmondo est tout aussi célèbre bien que n'ayant pas fait de carrière internationale, contrairement à Delon qui a joué aux USA, en Angleterre, en Italie et ailleurs, ce qui a logiquement boosté sa cote à l'étranger. En Amérique justement , Bébel est plus connu et plus apprécié bien qu'il ait refusé les offres qu'Hollywood lui avait fait au milieu des années 60 après le succès de "L'homme de Rio" qui inspira Spielberg pour sa saga "indiana Jones". Il avait à 2 reprises fait la couverture du mythique magazine "Life" (pas Delon à ma connaissance), ce qui n'est pas rien et " A bout de souffle" est considéré la-bas comme une référence. En 2010 il a reçu le prix de la prestigieuse association des critiques de cinéma de Los -Angeles pour l'ensemble de sa carrière et au festival Lumière en 2013 le grand Tarantino n'avait pas tari d'éloges envers "l'acteur qui le faisait rêver quand il était jeune". Des acteurs aussi divers que Michael Keaton, Frank Langella ou Simon Baker (Mentalist) ont tous été admiratifs devant le jeu de Bébel ! Delon ne jouit pas d'une telle ferveur outre-Atlantique malgré ses nombreux films américains.

    Il est vrai que c'est est un dieu vivant au Japon , mais je reste persuadé, loin de tout esprit chagrin, que la popularité des 2 grands acteurs rivaux est quasi la même au plan international, chacun ayant eu son "territoire" , l'essentiel est que les deux ont porté les couleurs du cinéma français dans le monde pendant 40 ans, à cette différence que Belmondo symbolise le mieux ce cinéma en n'ayant pratiquement joué que dans des films français et sous la direction quasi exclusive de réalisateurs français. Du reste Phillipe Durant abonde dans le sens d'une égalité des 2 stars au plan du BO international dans son passionnant ouvrage "Delon-Belmondo: destins croisés".

    Joyeux anniversaire et longue vie, cher Alain. Vous resterez, avec Jean-Paul, mes deux acteurs préférés, loin devant les stars américaines !!    

    2
    adda chentouf
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 18:43

    Bonjour Laurent. Je me suis longuement attardé sur les chiffres du BO international de Delon et celui de Belmondo (puisque ce sont les seuls acteurs dont vous nous avez détaillé les résultats sur plusieurs pays) et je les ai trouvés passionnants et très instructifs en ce qui concerne l'impact des 2 stars sur les différents marchés étrangers oû elles avaient rivalisé durant les années 60/70 et jusqu'au milieu des années 80 avec les plus grandes stars américaines. J'aimerai simplement savoir si vous disposez d'autres chiffres les concernant , car pour l'ex URSS par exemple (oû elles étaient très populaires)vous citez les chiffres de 4 fims seulement pour Delon et 6 pour Bébel sur les 160 dans lesquels ils ont joués. Pouvez vous me communiquer ( si vous les avez bien sur)  tous les autres chiffres de leur BO étranger, histoire de les comparer et savoir lequel avait la plus grosse côte hors hexagone oû les 2 stars s'étaient livrées un véritable combat, Bébel ayant depuis le début des années 70 remporté la partie en France avec environ 130 millions d'entrées contre un peu plus de 100 (quand même !) pour Delon. Merci d'avance. Amicalement.

    3
    laurent
    Mardi 17 Novembre 2015 à 13:47

    Bonjour Adda,

    Je n'ai pas de nouveaux chiffres à communiquer sur leurs BO internationaux. Concernant le BO Russe, j'ai eu la chance il y a environ un an de tomber sur les films ayant fait plus de 15 millions d'entrées entre 1945 et 1989, d'après une étude d'un historien Russe. Il n'y avait que ces 10 films là. Ce qui est déjà beaucoup. En effet sur un total de 1500 films, moins de 330 était étrangers. Dont la moitié provenant d'Europe de l'est, mais aussi du Mexique, et surtout de l'Inde. Autrement dit environ 165 films occidentaux seulement ont atteint les 15 millions. Cela les classaient parmi les acteurs occidentaux les plus populaires, avec Pierre Richard, Louis De Funès ou Errol Flynn, ou Gérard Depardieu par exemple.

    4
    adda chentouf
    Samedi 21 Novembre 2015 à 19:25

    Bonjour Laurent et merci pour ces précisions très intéressantes sur le BO de l'ex URSS. Serait'il possible d'avoir plus de détails sur les autres films occidentaux ayant dépassé ce cap symbolique des 15 millions d'entrées ? Je suis vraiment curieux de connaitre leurs titres. Merci de me les communiquer si cela n'est pas trop fastidieux pour vous. Amicalement.

    PS/  toute ma sympathie à vous, à Renaud et à tous nos amis Français du blog suite aux terribles attentats du 13 novembre et toutes mes sincères condoléances aux familles des victimes innocentes. J'ai été profondément touché par cette tragédie qui a endeuillé PARIS, la ville lumières, la ville du cinéma et de la culture que j'adore et ou j'ai passé des séjours inoubliables. Pour avoir vécu, ainsi que l'ensemble du peuple algérien durant les funestes années 90, les affres du terrorisme aveugle, on ne peux que compatir avec votre tristesse et votre douleur. Avec mes meilleurs sentiments. A bientôt.   

    5
    Mardi 24 Novembre 2015 à 11:29

    Merci Adda

    Habitant très proche de Paris j'ai vu vendredi le ballet des ambulances et des blindés au bas de ma rue. Déjà en janvier j'ai entendu l'assaut de l'Hyper Cacher proche de la maison. Inutile de dire que le climat est lourd sur Paris. 

    J'ai aussi quelques craintes sur la fréquentation des salles de cinéma. En passant j'ai vu un reportage sur le net sur la fin de l'exploitation des salles de cinéma au Mali, les films étant désormais regardés sur le net.

    Au Maroc il y avait encore 250 salles de cinéma et 51 millions de spectateurs il y a quelques années. désormais il reste 30 cinéma au Maroc. Le cinéma y est consommé sur les smartphones... 

    EN tout cas, merci de votre message de bienveillance.      

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :