• PRESIDIO - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1988

     

    PRESIDIO

    14 SEPTEMBRE 1988

     

      PRESIDIO-copie-1.jpg

    De Peter HYAMS avec Meg RYAN, Mark HARMON

    Au sein de la base militaire du Presidio, une jeune M.P., Patti Jean Lynch, est abattue par des individus entrés par effraction dans le mess des officiers. Les malfaiteurs ayant réussi à s'enfuir, l'enquête est confiée conjointement au lieutenant-colonel Alan Caldwell, responsable de la police militaire du Presidio, et à Jay Austin, qui représente la police civile de San Francisco. Les deux hommes se retrouvent sans plaisir. En effet, Austin a servi autrefois comme M.P. sous les ordres de Caldwell et a démissionné lorsque celui-ci lui a donné tort dans une affaire qui l'avait opposé au colonel Paul Lawrence. Or, Patti Jean a été tuée d'une balle de Tokarev 33, et Lawrence est le seul à posséder une pareille arme. Bien qu'il ait déclaré l'avoir perdue au poker, il devient le suspect privilégié d'Austin. Caldwell reproche à Austin de chercher avant tout à se venger et préfère orienter ses recherches vers l'homme d'affaires Arthur Peale, propriétaire de la Lincoln utilisée par les malfaiteurs. La tension entre les deux policiers s'aggrave du fait qu'Austin fait une cour assidue à Donna, la fille de Caldwell. Irrité, ce dernier confie ses inquiétudes à son vieux copain, le sergent-major Ross MacLure, qui, par sa conduite héroïque, lui a sauvé la vie au Viêt-nam. En tentant d'échapper à Austin, le colonel Lawrence meurt " accidentellement". Peu à peu, l'enquête dévoile que Peale et Lawrence se sont connus au Viêt-nam et, depuis leur retour, ont mis sur pied un trafic de diamants en provenance du sud-est asiatique. La marchandise est acheminée dans les bonbonnes d'eau fournies par la compagnie d'Arthur Peale et l'une d'elles s'était trouvée par erreur au mess des officiers. En filant Spota, le livreur (lui aussi ancien du Viêt-nam), les deux policiers découvrent le pot-aux-roses. A son grand chagrin, Caldwell s'aperçoit que MacLure faisait aussi partie du complot. Peale et Lawrence le faisaient chanter à cause d'une faute passée susceptible de ternir son image de héros. Mais, par son sacrifice, MacLure sauvera une fois de plus la vie de son ami et retrouvera avant de mourir toute son estime.

    Sean CONNERY a retrouvé tout son statut et il faut bien rentabiliser cette nouvelle image. Un projet est donc monté sur ses épaules : »Présidio, base militaire San-Francisco » est réalisé par Peter HYAMS avec qui il avait déjà tourné « Outland ». Hélas, 1 million d’années semble s’être écoulées entre les deux films tant celui-ci est du niveau d’un brave téléfilm de M6. D’ailleurs Mark HARMON en est un digne représentant. Complètement dispensable, ce digne représentant des années 80 est du niveau de « Cocktail » avec Tom CRUISE, c’est dire. Le seul point positif est la présence de la jolie Meg RYAN, c’est peu… Le film passe inaperçu aux USA et en France, tant mieux…

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

    337 399

    ENTREES Paris 1ère EXPLOITATION

    135 205

    ENTREES Paris TOUTES EXPLOITATIONS

     

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE

    56 238

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    8

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    30

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    1 875

    1er JOUR Paris

    8 134

    COTE DU SUCCES

    *

    Budget du film

     

    Recettes du film USA

    20 M$ (48éme)

    (=34 M$ 2007)

    Recettes Mondiales

     

     

    « INDIANA JONES ET LA DERNIERE CROISADE - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1989LES INCORRUPTIBLES - SEAN CONNERY BOX OFFICE 1987 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :