• ON CONTINUE DE L'APPELER TRINITA - TERENCE HILL ET BUD SPENCER BOX OFFICE 1972

     

    ON CONTINUE DE L'APPELER TRINITA

    (Continuavano a chiamarlo Trinità)

    15 MARS 1972

     

    ON CONTINUE DE L'APPELER TRINITA - TERENCE HILL BOX OFFICE 1972

     

     

     

     

    • Titre original : ...continuavano a chiamarlo Trinità
    • Réalisation : Enzo Barboni alias E.B Clucher
    • Scénario : Enzo Barboni
    • Production : Italo Zingarelli
    • Musique : Guido De Angelis et Maurizio De Angelis
    • Pays d'origine : Drapeau de l'Italie Italie
    • Langue : italien, anglais
    • Genre : Comédie, Western
    • Durée : 107 minutes

     

    • Terence Hill (VF 1972 : Pierre Arditi ; VF 1980 : Patrick Poivey) : Trinita
    • Bud Spencer (VF 1972 : Michel Barbey ; VF 1980 : Claude Bertrand) : Bambino
    • Yanti Somer (VF 1980 : Francine Lainé) : la fille du paysan vagabond
    • Jessica Dublin : Farrah, la mère de Trinita et Bambino
    • Enzo Tarascio (VF 1972 : Jean Roche ; VF 1980 : Henry Djanik) : le shérif

     

    SYNOPSIS

     

     Alors qu’il se prélasse chez ses parents, le voleur de bétail Bambino a la désagréable surprise de voir débarquer son frère Trinita, qu’il n’a jamais considéré comme son vrai frère et qu’il méprise encore davantage depuis leur précédente rencontre, qui lui coûta la fuite des chevaux sauvages qu’il convoitait. Simulant une mort prochaine, le père de famille fait promettre à Bambino de s’occuper de Trinita pour en faire un véritable bandit dont la tête sera mise à prix.

     

    ANALYSE ET BOX OFFICE ( En collaboration avec Laurent Aumaitre et Didier noisy)

    Avant la sortie de la déferlante "Trinita" en Italie, Terence Hill et Bud Spencer ont tourné un 4ème film ensemble qui sortira après "Trinita" en Italie. C'est un film de cape et d'épée "Le Corsaire noir" qui est un aimable divertissement très conventionnel et certainement destiné à un public familial. Une tournure classique en somme mais dans un registre inhabituel qui se classe à la 36ème place du box office Italien pour la saison 1970/71 avec une recette raisonnable de 930 millions de lires soit environ 2.5 millions de spectateurs ce qui est très honorable mais rien à voir avec le succès des deux acteurs quand ils sont présents dans un western. En France la sortie du film sera très confidentielle. il sort à Paris le 20 décembre 1972 et se classe à la 14ème place du box office parisien avec 19 334 entrées. Au total de cette exploitation il fera 53 000 entrées à Paris et à peine 130 000 entrées en France. Mais des distributeurs malins vont le ressortir le 9 décembre 1981 sous le titre complètement idiot de "Deux loustics en bordée" avec une affiche trompeuse comme d'habitude. Le film se classe top 8 de sa première semaine parisienne avec 25 371 entrées en 12 salles. Le film attire 260 000 spectateurs en France pour cette seconde exploitation.  Au total le film aura attiré un peu moins de 700 000 spectateurs.