• LE RENDEZ VOUS - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1961

     

    LE RENDEZ-VOUS

    4 OCTOBRE 1961

     

    LE RENDEZ VOUS - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1961

     

    • Réalisation: Jean Delannoy
    • Scénario : Jean Aurenche; Jean Delannoy
    • Phorographie : Robert Julliard
    • Musique : Robert Mizraki
    • Production : Silver Films-Cinetel (Paris) / Incil Film (Rome)
    • Distribution : Gaumont
    • Durée : 128 minutes
    • Tournage : 20/03/61 -29/05/61
    • Couleur : noir et blanc
    • Son : Mono
    • Annie Girardot : Madeleine
    • Jean-Claude Pascal : Pierre
    • Pascal Bressy : Bruno
    • Marie-Claude Breton : Catherine
    • Robert Dalban : Le patron du bistrot
    • Philippe Noiret : Inspecteur Maillard
    • Andréa Parisy : Daphné
    • Michel Piccoli : Paul
    • Jean-François Poron : Daniel
    • Odile Versois : Edith

     

    En épousant Edith Kellerman, fille d'un magnat du pétrole, Pierre Larivière, écrivain raté, devient le beau-frère de Daphné, l'autre fille de John Kellerman Et celle-ci, maîtresse de Paul, le secrétaire de John, n'est pas de tout repos C'est ainsi qu'elle s'est laissé photographier sous tous les angles par un photographe, Daniel Marchand, jeune arriviste sans scrupules qui n'hésitera pas à la faire chanter Or, ce Daniel est aussi l'amant de la première femme de Larivière, Madeleine, qui va être soupçonnée du meurtre du photographe, lorsque son revolver sera retrouvé auprès du cadavre de celui-ci. Pierre sait que Madeleine n'est pas coupable: il était avec elle et leur fils Bruno le soir du crime Mais Kellerman, qui ne tolèrera aucune tache sur la réputation de la dynastie, ordonne à Pierre de servir d'alibi à Daphné, que la police soupçonne également. Larivière informe alors l'inspecteur Maillard, qui vient d'arrêter Madeleine, qu'elle était avec lui, donc innocente, Maillard ne le croit pas. Pierre, convaincu que Paul et Daphné sont coupables, découvre que Kellerman a une troisième fille, Catherine, débile mentale dont Daniel avait menacé son père de révéler publiquement l'existence, s'il ne payait largement son silence Kellerman avoue enfin sa culpabilité après la mort de ses trois filles dans un accident de voiture Pierre est libre de revenir vers Madeleine, qu'il n'a cessé d'aimer.

    ************************************

    Jean DELANNOY, décédé à 100 ans en juin 2008 fut un des plus grands réalisateurs Français, réalisateur, entre autres de « la symphonie Pastorale » et de « Notre-Dame de Paris » deux prestigieux succès du cinéma Français. Pour Annie GIRARDOT tourner avec lui est une bonne chose. Après avoir tourné avec VISCONTI, elle ajoute un grand réalisateur à son tableau de chasse. Les fiches du cinéma relatent l’anecdote suivante : le film, le trentième long métrage réalisé par Jean Delannoy, avait fait l'objet dune avant-première particulièrement originale. En effet, Robert Dorfmann, le producteur, avait convié à cette soirée, outre les personnalités du spectacle, un certain nombre des plus fins limiers de la police française, des avocats célèbres, des écrivains et scénaristes spécialisés dans le genre policier. Dans le film, on ne connaît le réel coupable que dans les toutes dernières séquences. La projection fut donc interrompue sept minutes avant la fin et les spectateurs furent invités à désigner celui ou celle qu'ils jugeaient coupable du meurtre de Daniel. Dans la presse du lendemain, on put lire les réponses diverses et contradictoires de personnes aussi avisées que Maître Maurice Garçon, Albert Simonin, José Giovanni ou encore M. Fernet, alors directeur de la Police Judiciaire.Hélas, les critiques sont fort mauvaises, et la carrière du film en pâtira avec un score relativement moyen. Il n’apparaît qu’en 10ème position des exclusivités Parisiennes lors de sa sortie. Heureusement, avec tout le talent qui la caractérise, les critiques soutiennent Annie, seul point positif du film de DELANNOY, malgré une distribution des plus prestigieuses. Elle s’en sort bien, dans un film depuis lors quelque peu oublié.

     

    ENTREES France

     

    1 240 593

     

    ENTREES PARIS toutes exploitations

    246 537

    ENTREES Paris

    1ère semaine  n° 10

    2ème semaine n° 11

     

     

    20 259

    17 642

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    5

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    2

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    10 130

    COTE DU SUCCES

    * *

     

    .

    « LES AMOURS CELEBRES - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1961LA PROIE POUR L'OMBRE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1961 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :