• LE MUR DE L'ATLANTIQUE - BOURVIL BOX OFFICE 1970

    LE MUR DE L’ATLANTIQUE

      

    14 OCTOBRE 1970

     

      

    LE MUR DE L'ATLANTIQUE - BOURVIL BOX OFFICE 1970

     

    • Réalisation : Marcel Camus
    • Assistant réalisation : Alain Corneau
    • Scénario : d'après une idée du colonel Rémy
    • Adaptation : Marcel Jullian, Marcel Camus
    • Dialogues : Marcel Jullian
    • Photographie : Alain Levent
    • Producteur exécutif : Georges de Beauregard
    • Sociétés de production : SNC  Les Productions Georges de Beauregard  Fono Roma
    • Sociétés de distribution : SNC
    • Pays d'origine : Drapeau de la France France, Drapeau de l'Italie Italie
    • Format : 35 mm — couleur par Eastmancolor — 2.35:1 (Scope) — son monophonique
    • Tirage : Laboratoire GTC Joinville
    • Durée : 107 minutes
    • Genre : comédie, film de guerre
    • Date de sortie : 14 octobre 1970
    • (fr) Classification CNC : tous publics (visa d'exploitation no 31650 délivré le 13 octobre 1970)

     

    • Bourvil : Léon Duchemin, le restaurateur normand
    • Peter McEnery : Jeff, l'officier britannique, parachuté
    • Sophie Desmarets : Maria Duchemin, la sœur de Léon
    • Jean Poiret : Armand, le chef de la résistance, agent double chez les Allemands
    • Reinhardt Kolldehoff : le lieutenant Heinrich Jakobus Steinbichler dit « Totor »
    • Sara Franchetti : Juliette Duchemin, la fille de Léon
    • Pino Caruso : le lieutenant Friedrich, chauffeur de Rommel
    • Terry-Thomas : le commandant Perry
    • Roland Lesaffre : le faux résistant bourré de tics

     

     

    SYNOPSIS

    1943. Quitté par sa femme vingt ans plus tôt, Léon Duchemin tient un restaurant dans une petite ville normande avec sa sœur Maria et sa fille Juliette. La cohabitation avec l’occupant allemand a des allures paisibles jusqu’au parachutage d’un officier allié, Jeff, fils d’un évêque anglican, qui s’installe chez Léon et courtise Juliette. Réquisitionné par la Kommandantur — suite à un quiproquo — pour des travaux de peinture, Léon y dérobe sans le vouloir les plans secrets des fortifications du «mur de l’Atlantique» et d’une nouvelle arme, les V1 et V2. Il fait part de sa découverte à Jeff, qui le conduit en Angleterre auprès du commandant Perry. Au bout d’un an d’une instruction militaire très éprouvante qui lui fait détester Jeff, Léon est parachuté avec ce dernier près de chez lui, où il retrouve Juliette avec un… bébé. Le père est… Jeff ! Fureur ! Mais elle l’a appelé Léon. De quoi attendrir celui qui doit laisser croire qu’il revient d’un séjour en prison pour marché noir, afin de mieux protéger la mission de Jeff : tuer le feld-maréchal Rommel, dont la venue imminente est annoncée. Revêtu d’un uniforme allemand, Jeff s’introduit à la Kommandantur sous le prétexte d’installer un nouveau portrait du Führer dans le bureau où sera reçu l’hôte d’honneur. Derrière le tableau est dissimulé un explosif. Mais Léon fait des siennes. Le lieutenant Friedrich, amoureux malchanceux de Juliette, lui a appris au cours d’une beuverie que le feld-maréchal n’a en réalité qu’une hâte : regagner l’Allemagne au plus vite afin d’y retrouver son épouse, à la condition toutefois qu’il puisse lui offrir une paire de chaussures… en antilope. Le départ de Rommel rend inutiles les risques d’un attentat. Voulant protéger son futur gendre (qui l’appelle «Joli papa» !), Léon dérobe une antilope empaillée que Totor, un sous-officier allemand, a rapportée de Libye, et la confie au cordonnier pour en tirer une paire de chaussures. Offrant celle-ci à Rommel dès son arrivée, il retarde son entrée dans le bureau et, sans s’en rendre compte, lui sauve la vie. Léon est une nouvelle fois embarqué par Jeff vers l’Angleterre, protégés dans leur fuite par leur ami Armand. Ce ne sera pas pour longtemps. Nous sommes le 6 juin 1944…

     

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    4 783 000

     

    ENTREES PARIS

     

    530 442

     

    ENTREES PARIS EXCLUSIVITE

     

    380 531

     

    1ère semaine

    1

    85 309

    8

    2ème semaine

    2

    68 739

     

    3ème semaine

    4

    56 997

     

    4ème semaine

    4

    43 680

     

    5ème semaine

    5

    39 961

     

    6ème semaine

    6

    23 152

     

    7ème semaine

    7

    20 300

     

    8ème semaine

    8

    17 530

     

    Cote du succès

     

     

     

     

     .

    « LE CERCLE ROUGE - BOURVIL BOX OFFICE 1970GONFLES A BLOC - BOURVIL BOX OFFICE 1970 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :