• LE GENTLEMAN DE COCODY - JEAN MARAIS BOX OFFICE 1965


     

    LE GENTLEMAN DE COCODY

     

    2 AVRIL 1965

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965


     

     

    • Réalisateur : Christian-Jaque
    • Scénario : Claude Rank
    • Adaptation : Jean Ferry • Jacques Emmanuel • Christian-Jaque
    • Dialogues : Jacques Emmanuel • Jean Ferry
    • Photographie : Pierre Petit
    • Affiche : Yves Thos
    • Musique : Michel Magne • Jimmy Walter
    • Effets spéciaux : Gil Delamare
    • Cascadeur : Rémy Julienne
    • Producteurs : Roger Duchet • Alain Poiré • Luciano Ercoli • Alberto Pugliese
    • Sociétés de production : Gaumont International
    • Durée : 84 min
    • Jean Marais : Jean-Luc Hervé de La Pommeraye
    • Liselotte Pulver : Baby
    • Philippe Clay : Renaud
    • Jacques Morel : Rouffignac
    • Robert Dalban : Pépé
    • Maria Grazia Buccella : Angelica
    • Nancy Holloway : Nancy
    • Guy-Henry
    • Gil Delamare



     

    Jean-Luc-Hervé de la Tommeraye, sémillant diplomate en place à Abidjan, s'intéresse professionnellement aux intrigues politiques et personnellement aux intrigues amoureuses. Ce qui lui vaut de faire la connaissance d'une jeune savante chasseresse de papillons : Mlle Dupont-Leterrier, dite Baby. La Baby en question cherche ses papillons au fin fond de la brousse et Jean-Luc essaie de la rattraper pour lui expliquer pourquoi, certain soir, il n'est pas allé prendre un dernier verre chez elle : il avait été, en effet, kidnappé par une organisation secrète, « les Fils de la Panthère », qui se spécialise dans le dépouillement des trafiquants au petit pied. Tout s'explique lorsque Jean-Luc découvre que Baby est en réalité la « patronne » d'une bande de Pigalle décidée à s'approprier le fret d'un avion chargé des larcins des « Fils », jadis tombé dans la brousse. Captures, délivrances et recaptures se succèdent. Jean-Luc veut bien libérer Baby, mais son honnêteté native lui attire des ennuis avec les complices d'icelle. Conjointement enlevés à nouveau par les « Fils », ils découvrent que leur « cerveau » n'est autre que celui que Jean-Luc prenait pour son supérieur direct. Mais tout est bien qui finit bien : les gangsters de Paris livreront les gangsters ivoiriens (aussi blancs qu'eux d'ailleurs)à la police locale. Le trésor leur échappera sans doute, mais Baby semble toute prête à se laisser convertir par l'honnête diplomate.
     
    ******************************************************

    Nous sommes en 1965 et la mode est clairement aux films d'espionnage. La faute à l'irruption de James BOND dans l'univers cinématographique, mais aussi le succès des "OSS 117". Jean MARAIS saute dans le bus et interprète un nouveau personnage riche en couleurs "Jean Luc Hervé de la Pommeray" un diplomate qui va devoir jouer l'aventurier. Car le film tente d'emprunter à un peu tous les genres: l'espionnage mais surtout l'aventure à la "Bob Morane" personnage de roman très populaire dans les années 60, mais aussi à "L'Homme de Rio". Société secrète, exotisme, traitre au niveau de l' Etat, cascades,  bref un spectacle très bon enfant lorgnant parfois sur la bande dessinée. Un film où on tire à la mitraillette sans blesser personne, où les méchants sont pas si méchants. Sous la caméra de Christian Jaque pas de risque de film subversif. Jean marais se donne de bonne grâce dans un film que nous pourrons qualifier de spectacle familial sans prétention. Jean MARAIS fait le travail de bonne grâce en exécutant lui même des "bagarres" et autres cascades réglées par Remy Julienne. Liselotte Pulver (actrice germanique bien connue vue dans "Monsieur" avec Jean GABIN) et Jean Marais se retrouvent balancés au bout d'une corde à Abidjan pour la scène qui est le clou du film.
     
    Le film sort dans un contexte très favorable. D'une part, il suit le succès massif  de "Fantômas" produit également par Gaumont fin 1964 et sort en plein "James bond mania" (Goldfinger). Du coup le film reste 6 semaines dans le top 10 parisien et passe la barre des 2 millions de spectateurs France, ce qui le place dans le top 15 annuel. L'année débute donc très bien pour Jean MARAIS toujours aussi populaire alors que le tournage de la suite de "Fantômas" va débuter.  

     

    CATEGORIE POS NOMBRE SALLES
    ENTREES FRANCE 15 2 027 645
     
    ENTREES PARIS BANLIEUE   364 228
     
    1ère semaine 4 38 276
    3
    2ème semaine 3 41 008
    3
    3ème semaine 5 35 912
    3
    4ème semaine 8 22 377
    3
    5ème semaine 8 26 100
    3
    6ème semaine 10 15 901
    3
    Cote du succès   * *
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY -JEAN MARAIS ET LISELOTTE PULVER

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE GENTLEMAN DE COCODY - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ...

    « PLEINS FEUX SUR STANISLAS - BOX OFICE JEAN MARAIS 1965FANTOMAS - JEAN MARAIS BOX OFFICE 1964 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    cedric
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:51
    cedric
    alors la, je ne resiste pas a faire un petit commentaire sur ce fim. Je viens de recevoir le dossier de presse d'époque , je vous note juste le resumé publicitaire

    "le gentleman de cocody c'est

    un sémillant attaché d'ambassade
    les mysteres de la foret équatoriale
    une italienne explosive fait un carton
    un inoffensif chasseur de papillons (rares)
    "les fils de la panthere"-des diamants par centaines
    des voitures qui se prennent pour des stocks-cars
    une ravissante chasseresse de papillons (rares aussi)
    des poursuites épiques a travers lagunes, savannes, train
    de bois flottant- au dessus des gratte ciel d'Abidjan
    Jean Marais et Liselotte pulver suspendus (de force)
    a un helicoptere- et puis lions, pythons, éléphants,
    une italienne explosive fait un nouveau carton
    enfin.......
    beaucoup d'action, d'amour, de mystere et d'humour"


    tout un programme, maintenant, il faudrait que n os editeur de dvd, fasse quelque chose.
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:51
    oui, il me tarde de le découvrir ce film!
    Il faut rééditer la période Jean MArais 1965-1969 !!
    3
    Maxime
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:51

    Oui il le faut absolument !!!! Le Paria et Sept hommes et une garce Elena et les hommes et Le Château de Verre sont sortis sur DVD en Allemagne avec VF dispo..........mais que fout-donc la Gaumont bon sang..C'est incroyable qu'en Allemagne ils soient mieux lottis que nous...


    Le Saint prend l'Affût me tenterait bien également.Comment peut-on négliger aussi royalement un tel acteur ?Jusqu'à présent, que des capes et d'épées, à l'exception des Fantômas mais, ne nous leurrons pas s'ils on été édité c'est grâce à De Funès...

    4
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:51
    OUI!
    et comme les chaînes ne se disputent pas au portillon pour les diffuser....
    j'ai même l'impression qu'ils ne passen pas sur les chaînes cablées qpécialisées.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :