• LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS

    5 DÉCEMBRE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS  AFFICHE 1969

     

     

    • Réalisation : Henri Verneuil
    • Scénario : Henri Verneuil, José Giovanni et Pierre Pelegri d'après le roman d'Auguste Le Breton.
    • Dialogues : José Giovanni
    • Directeur de la photographie : Henri Decaë
    • Musique : Ennio Morricone 
    • Cascades : Yvan Chiffre (non crédité)
    • Pellicule 35 mm, couleur par Eastmancolor, procédé Panavision Ratio 2,35:1
    • Enregistrement Westrex 1135 S.N.E.C, auditorium Paris Studio Cinéma
    • Tirage : Laboratoire L.T.C Saint-Cloud
    • Tournage dans les studios de Saint-Maurice "Franstudio" et sur l'aéroport de Paris Orly
    • Production : Les films du siècle, Europa Films
    • Distribution : 20th Century Fox
    • Chef de production : Henri Verneuil, Jacques-Éric Strauss
    • Producteur exécutif : Jacques-Éric Strauss
    • Langue : français
    • Durée : 117 minutes
    • Dates de tournage : 24 mars - 5 juillet 1969
    • Date de sortie : 5 décembre 1969
    • Genre : Policier

     

    • Jean Gabin : Vittorio Manalese
    • Alain Delon : Roger Sartet
    • Lino Ventura : Commissaire Le Goff
    • Irina Demick : Jeanne Manalese
    • Yves Lefebvre : Aldo Manalese
    • Marc Porel : Sergio Manalese
    • Elisa Cegani : Maria Manalese
    • Amedeo Nazzari : Tony Nicosia
    • Sydney Chaplin : Jack
    • Edward Meeks : Le commandant de bord
    • André Pousse : G. Malik

     

    SYNOPSIS

    Robert Sartet, tueur recherché par toutes les polices, a enfin été arrêté et est présentement dans les couloirs du Palais de Justice. Un complice, déguisé en gardien de la paix, glisse dans la poche de Sartet une scie à métaux. Quand Sartet se trouvera dans le fourgon cellulaire, il percera le sol métallique de son compartiment pour se retrouver libre. L'évasion a été organisée par le clan des siciliens, dirigé par Vittorio Manalese. Il vit avec ses deux fils, son beau-fils et sa belle-fille. La soeur de Sarlet livre à Manalese la somme prévue pour le travail effectué. Sartet confie au clan un projet dont l'idée lui est venue en prison : s'emparer de la collection de bijoux présentée à l'Exposition de Rome. L'ingénieur, qui a lui-même dessiné le dispositif de sécurité, en a donné le plan à Sartet en prison. Manalese fait venir de New York son vieil ami Tony, un ancien complice à lui et un vrai professionnel. La conclusion de Tony est catégorique : à Rome, le coup est infaisable. Peut-être que, durant le transport des bijoux de Rome à New York, où doit avoir lieu une seconde exposition, une solution sera possible. Quelque temps plus tard, un homme de Tony, un pilote, arrive chez Manalese et lui explique son plan : faire atterrir l'avion qui transportera les bijoux à quelques kilomètres de l'aéroport. Sartet qui, quoique traqué par le commissaire Le Goff, a pu échapper à ses poursuites plusieurs fois, prend l'identité d'un diamantaire chargé du convoi des bijoux. Arrivés au-dessus de New York, Manalese, Sartet, le pilote de Tony prennent les commandes de l'avion. Il atterrit sur une autoroute ; une escouade de gangsters s'emparent des bijoux. Oui, mais le destin veille : Sartet, qui a eu une brève liaison avec la belle-fille de Manalese, est dénoncé par le petit-fils de ce dernier. Manalese fait revenir Sartet à Paris et le tue. En même temps, le clan, dans sa totalité, est arrêté par la police.

    ANALYSE BOX OFFICE

    Henri Verneuil a toujours rêvé de cinéma américain, de productions internationales. C'est pourquoi son projet semble démesuré : monter un film à gros budget qui va réunir un casting impressionnant. Il va donc réunir le duo d'acteur qui lui a procuré un triomphe en 1963 avec « Mélodie en sous-sol » : Jean Gabin et Alain Delon. Rien qu'avec ces deux acteurs le succès doit être obligatoire. Alain Delon est dans une belle spirale de succès : "Adieu l'ami » ou « La piscine » en ont fait un incontournable du box office. A 33 ans, il est dans ses plus belles années et il allie le charisme à de grandes qualités physiques. Jean Gabin n'est plus à présenter, il sera le cerveau du film et sort lui aussi de deux bons succès et l'échec de « Sous le signe du taureau » n'a pas entamé son crédit. Adjoindre Lino Ventura découvert par Gabin et ami des deux  est la cerise sur le gâteau : Sa côte auprès du public est énorme, même s'il n'a pas connu de grands succès depuis quelques films, ce projet va certainement le relancer. Évidemment devant une telle affiche, le bouche à oreille fonctionne avant la sortie du film. Les journaux relatent le projet et mettent l'eau à la bouche du public.

    Avoir ces trois acteurs c'est aussi une certitude de rencontrer le succès en Europe en particulier en Italie où les trois acteurs sont connus, surtout Alain Delon et ce dernier est une star au Japon, ce qui ne gâte rien.  Irina Demick actrice française qui sera naturalisée américaine est un peu "imposée" par la production américaine qui désire que son rôle soit plus étoffé.  

    "Le clan des siciliens" c'est un peu "Le bon, la brute et le truand" façon Verneuil. Le truand serait Jean Gabin, chef d'un clan, les Manalese, Alain Delon est la brute en la personne de Roger Sartet, une sorte d'ennemi public numéro un et Lino Ventura serait le bon, en la personne du commissaire Legoff. Le film est tiré d'un livre d'Auguste Le breton et le personnage du commissaire Legoff est déjà apparu sous les traits de Robert Hossein dans "Brigade anti-gangs" de Bernard Borderie en 1966. Mais ce n'est pas Auguste Le Breton qui en fera l'adaptation mais José Giovanni qui est la référence dans le milieu.

    La trame du film est donc classique mais Verneuil sait en rendre spectaculaire les moindres aspects. Alain Delon est bien présent dans le film, c'est à mon sens un peu la star du film. Qui d'autre que lui peut interpréter ce gangster au sang froid mais pourtant bouillonnant limite incontrôlable ? Il faut également assurer physiquement quand Sartet s'échappe de la traque menée par Le Goff dans l'hôtel de passe où il passe une soirée. Le film ne traite pas seulement de la traque de Sartet mais d'un casse, d'un vol de bijoux qui va se dérouler au sein d'un Boeing et de atterrissage sur une aire d'autoroute fermée au trafic routier. Une scène spectaculaire qui aura fait le tour du Monde.

    Bien sûr le film brille par son interprétation. Jean Gabin trouve un rôle qui lui va comme un gant en tant que chef de famille impérial, l'oeil bleu froid et décidé. Alain Delon est toujours aussi impressionnant par le charisme qu'il dégage. Lino Ventura dans un rôle plus administratif assure par sa force tranquille. A lui la scène finale avec Jean Gabin, une scène émouvante quand on sait l'amitié qui les lie.

    Henri Verneuil a de la chance. Ennio Morricone le compositeur le plus célèbre d'Europe lui compose une bande originale du niveau de celles qu'il livrait pour Sergio Leone. Puissante, impressionnante, elle est une des meilleures du maestro et participera indéniablement au succès du film. L'écouter, c'est revivre le film comme si on y était. Une perle.

    FRANCE - Le film sort à Paris le 5 décembre 1969 dans 7 salles : Le Berlitz (30 495 entrées en 1ère semaine), l'Ambassade (20 800 entrées en 1ère semaine), le Bosquet, l'Image, le Montparnasse, le Pathé Orléans et le Parly 2. Il attire 98 986 spectateurs et prend la première place du box office hebdomadaire. ce score est d'ailleurs suffisant pour prendre la première place du box office hebdomadaire. En France son circuit de salles augmente très sensiblement pour monter à 48 salles et réaliser 307 000 entrées pour ensuite exploser les compteurs pour les fêtes de fin d'année avec 549 000 entrées sur 79 salles pour sa quatrième semaine. mais le triomphe se poursuit après les fêtes. Au total le film passe 7 semaines en tête du box office hebdomadaire France  et 15 semaines d'affilée dans le top 5. Avec 4 824 000 spectateurs le film est top 3 des films sortis en France en 1969 ce qui est un score rare pour un polar.

    Autres chiffres de Didier Noisy

    Concernant sa première semaine en province (en fonction des villes/salles), voici le détail (source le film français) : 

    Semaine du 17 au 23 décembre 1969 

    GRENOBLE (Royal) : 22 334 entrées, sur ses 2 premières semaines

    LILLE (Capitole) : 11 139 entrées (1ère semaine + 2 606 entrées réalisée en deux jours, la semaine du 10 au 16 décembre) 

    LYON (Eldorado, Pathé-Palace) : 22 785 entrées (1ère semaine) 

    NANCY (Empire) : 23 021 entrées, sur les deux premières semaines

    TOULOUSE (Paris, Trianon) : 17 899 entrées (1ère semaine) 

     

    Semaine du 24 au 30 décembre 1969 

    BORDEAUX (Olympia) : 14 556 entrées (1ère semaine) 

    MARSEILLE (Rex, Studio, Drive-In) : 37 720 entrées (1ère semaine) 

    METZ (Rex) : 29 904 entrées, au total, sur ses 3 semaines d'exclusivité 

    NANTES (Colisée) : 43 103 entrées, sur ses 7 premières semaines

    En juillet 1974, "Le clan des siciliens" bénéficia d'une reprise importante : 4 salles à Paris (Hollywood-Boulevard, Liberté, Murat, UGC-Marbeuf), 7 salles en périphérie (Alpha/Argenteuil, Méliès/Monteruil), Artel/Nogent, Carrefour/Pantin, Cyrano/Versailles,  Artel/Villeneuve la Garenne, Dame Blanche), dans lesquelles il attira 16 416 entrées en 1ère semaine d'exclusivité. 

    En province, la réédition comprenait quelques villes-clés, telles que : Lille (Ariel) et Lyon (Scala)... 

    Au total, lors de cette reprise, "Le clan des Siciliens" réalisa 27 957 entrées sur Paris-périphérie (exclusivité uniquement) et 254 501 entrées sur toute la France. 

     

     

     

    - ITALIE  le film se classe top 12 de la saison 1969/70 et réalise encore un meilleur score qu'en France avec pas moins de 4 800 000 spectateurs dans les salles transalpines. Avec près d'un million de spectateurs en Espagne, "Le clan des Siciliens" aura attiré plus de 10 millions de spectateurs entre la France, l'Italie et l'Espagne.  

    - ALGERIE Le clan des siciliens" n'est sorti en Algérie que le 11 septembre 1975, près de 6 ans après sa sortie française, alors que "Peur sur la ville" était sur nos écrans 2 semaines seulement après sa sortie française. Ce sont les aléas incompréhensibles de la diffusion des films chez nous qui ont fait que "Le casse" n'est par exemple sorti en Algérie qu'en 1985 ! "Le clan des siciliens" est resté 5 semaines à Alger (contre 9 pour "Peur sur la ville"). Il a bénéficié de 3 salles les 2 premières semaines, puis de 2 salles les 2 semaines suivantes pour terminer son exclusivité dans une seule salle ("Le Caméra") la 5eme et dernière semaine. Soit une combinaison totale de 11 salles représentant 176 séances. Bien qu'avec un circuit moindre que "Peur sur la ville" (15 salles et 240 séances) il a allègrement franchi la barre symbolique des 100.000 entrées sur la capitale, un score fabuleux. Même succès à Oran oû il a fait le plein d'entrées durant 5 semaines. Personnellement, je l'ai vu pour la première fois à Mascara, ma ville natale, avec plein de copains en juillet 1976 au superbe cinéma "Le Vox"qui était plein à craquer. Un autre très grand souvenir de jeunesse !(Adda Chentouf)

     

    BRUXELLES pour son exclusivité le film devra affronter "Au Service secret de sa majesté" et "Bambi" qui sortent tous le 18 décembre 1969. "Le clan des siciliens" sort au Capitol, au Colisé B et au Métropole. Il rapporte 1 926 000 francs belges pour sa première semaine (environ 29 600 entrées) où il prend la tête du box office hebdomadaire devant ses concurrents. Il conserve la tête du box office en seconde semaine avec 2 188 000 francs belges de recette ainsi que la semaine suivant avec 1 763 000 francs belges. Il passe la nouvelle année1970 en conservant pour la quatrième fois la tête du box office hebdomadaire avec 1 184 000 francs. Il se fera détrôner la semaine suivante par "Butch Cassidy et le Kid" où il descend à la seconde place. Au final le film rapporte la superbe recette de 11 180 000 francs belges soit environ 170 000 spectateurs pour son exclusivité bruxelloise ce qui est un super score. 

    JAPON - Lors de son exclusivité à Tokyo, le film d'Henri Verneuil - sorti le 30/05/70 et distribué par la Fox - a réalisé 225 569 entrées (116 326 716 yens) ce qui le classe top 7 de l'année civile des films étrangers (Didier Noisy et Laurent Aumaitre).

     

    Ce succès va bénéficier aux trois acteurs Alain Delon en tête au summum de sa carrière avec "Borsalino" et "Le cercle Rouge" qui vont sortir dans les prochains mois. Pour Lino Ventura c'est un beau film "dernier domicile connu" qui sort bientôt sous la direction de son ami José Giovanni où il retrouvera un rôle de bon flic. Pour Jean Gabin c'est un retour en tant que chef de clan dans le polar champêtre "La horse".

     

    CATÉGORIE RANG ENTRÉES SALLES
    ENTRÉES FRANCE 3 4 824 585
     
    1ère semaine FRANCE 1 98 986
    7
    2ème semaine FRANCE 2 90 257
    9
    3ème semaine FRANCE 1
    307 578
    48
    4ème semaine FRANCE 1 549 660
     79
    5ème semaine FRANCE 1  368 574
     75
    6ème semaine FRANCE 1
    263 823
     69
    7ème semaine FRANCE 1 217 429
     72
    8ème semaine FRANCE 1 175 866
    61
    9ème semaine FRANCE 2 167 928
    68
    10ème semaine FRANCE 4 159 397
    75
    ENTRÉES PARIS BANLIEUE   1 440 000
     
    1ère semaine 1 98 986
    7
    2ème semaine 1 86 711
     
    3ème semaine 1 91 229
     
    4ème semaine 2 113 564
     
    5ème semaine 2 80 533
     
    6ème semaine 1 61 995
     
    ENTRÉES ITALIE
     12 4 800 000
     
    BOX OFFICE ESPAGNE   992 881
     
    BOX OFFICE USA   3 M$
     
    Cote du succès   * * * * *
     

     

    BANDE ANNONCE

     

     GENERIQUE DU FILM

     SUR LE TOURNAGE DU FILM

     LE TOURNAGE DE LA SCENE DE L'HÔTEL RACONTE PAR ROGER LUMONT

     PRÉSENTATION DU FILM A MARSEILLE AVEC L'EQUIPE DU FILM

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ALAIN DELON - LE CLAN DES SICILIENS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LINO VENTUR AET ALAIN DELON - LE CLAN DES SICILIENS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LINO VENTURA - LE CLAN DES SICILIENS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

       

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    JEAN GABIN - LE CLAN DES SICILIENS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    JEAN GABIN ET ALAIN DELON - LE CLAN DES SICILIENS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE JEAN GABIN 1969

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

    JEAN GABIN ET LINO VENTURA - LE CLAN DES SICILIENS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    (Source Didier Noisy)

     

     AUTRE AFFICHE FRANCAISE DU " CLAN DES SICILIENS "

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE ALAIN DELON 1969

     

     

    AFFICHE ALLEMAGNE

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE ALAIN DELON 1969

     

    AFFICHE ESPAGNE

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE ALAIN DELON 1969

     

    AFFICHE US

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE ALAIN DELON 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

     

    AFFICHES ITALIE

     

    LE CLAN DES SICILIENS - BOX OFFICE ALAIN DELON 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

    AFFICHE JAPONAISE

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    FILE D'ATTENTE DEVANT UN CINÉMA DE TOKYO

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

     

     

    AFFICHE DANOISE DU " CLAN DES SICILIENS "

     

    CLAN-DES-SICILIENS-copie-2.jpg

     

    LE " CLAN DES SICILIENS " PAR ENNIO MORRICONE

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

    - Tema italiano : http://www.youtube.com/watch?v=cVPAHE15Xv8

    - Tema per Le Goff : http://www.youtube.com/watch?v=byNCdgK8TdY 

    - Jeanne e la spiaggia : http://www.youtube.com/watch?v=B37FSKgwPVc

    - Per Nazzari e Delon : http://www.youtube.com/watch?v=2rF9Ovc9Tz4 

    - Dialogo n°1 : http://www.youtube.com/watch?v=mTq-S1APv1w

    - Dialogo n°2 : http://www.youtube.com/watch?v=N76lCzY5Qec 

    - Tema italiano n°2 : http://www.youtube.com/watch?v=BSAavieCoPw

    - Finale : http://www.youtube.com/watch?v=8byJZsS8g20 

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     

    LE CLAN DES SICILIENS - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969

     Photos Vincent Rossel

     

    ..

    « BORSALINO - ALAIN DELON BOX OFFICEJEFF - ALAIN DELON BOX OFFICE 1969 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    adda chentouf
    Dimanche 17 Juin à 13:41
    " Le clan des siciliens" n'est sorti en Algérie que le 11 septembre 1975, près de 6 ans après sa sortie française, alors que "Peur sur la ville" était sur nos écrans 2 semaines seulement après sa sortie française. Ce sont les aléas incompréhensibles de la diffusion des films chez nous qui ont fait que "Le casse" n'est par exemple sorti en Algérie qu'en 1985 ! "Le clan des siciliens" est resté 5 semaines à Alger (contre 9 pour "Peur sur la ville"). Il a bénéficié de 3 salles les 2 premières semaines, puis de 2 salles les 2 semaines suivantes pour terminer son exclusivité dans une seule salle ("Le Caméra") la 5eme et dernière semaine. Soit une combinaison totale de 11 salles représentant 176 séances. Bien qu'avec un circuit moindre que "Peur sur la ville" (15 salles et 240 séances) il a allègrement franchi la barre symbolique des 100.000 entrées sur la capitale, un score fabuleux. Même succès à Oran oû il a fait le plein d'entrées durant 5 semaines. Personnellement, je l'ai vu pour la première fois à Mascara, ma ville natale, avec plein de copains en juillet 1976 au superbe cinéma "Le Vox"qui était plein à craquer. Un autre très grand souvenir de jeunesse !
    2
    laurent
    Dimanche 17 Juin à 14:37

    Un grand merci Adda pour ces nouvelles infos, sur mon film préféré d'Henri Verneuil. C'est par contre étonnant de voir  quelle vitesse les films étaient retirés du circuit.

    3
    Didier Noisy
    Lundi 18 Juin à 13:54

    Cher Adda, 

    Je me joins à Laurent pour vous remercier vivement pour ces données inédites et précieuses ! cool Car si, concernant Laurent, c'est son film préféré de Verneuil (ravi que ce soit le cas !), pour moi il s'agit de mon film préféré tout court ! yes Evidemment, depuis j'en ai vu des bien meilleurs, mais celui là restera à vie celui qui m'a fait me passionner pour le cinéma, lorsque je l'ai découvert à la télé en septembre 1979 (j'avais 14 ans) ! Je me souviens encore que, dès le lendemain de sa diffusion, j'avais acheté de 33 tours de la bande originale de Morricone (qui, d'ailleurs, me sert toujours de sonnerie de téléphone !) 

    J'en déduis, cher Adda, que ces données chiffrées doivent être issues de revues/périodiques cinématographiques qui devaient être publiées en Afrique du Nord (équivalent du "film français" ?). Pourriez-vous nous en dire plus sur cette/ces revue(s) ? A savoir comment se nommai(en)t-elle(s), depuis combien de temps et existe(nt)-elle(s) encore aujourd'hui ? Merci de nous éclairer sur ces précieuses sources inconnues... 

    Pour revenir sur Le clan des Siciliens, voici un autre chiffre inédit que j'ai pu dénicher tout dernièrement : 

    Lors de son exclusivité à Tokyo, le film d'Henri Verneuil - sorti le 30/05/70 et distribué par la Fox - a réalisé 225 569 entrées (116 326 716 yens)

     

     

      • laurent
        Lundi 18 Juin à 17:48

        Score réalisé sur la seule année civile 1970, ce qui plaçait le film à la 7° position des films étrangers de l'année.

    4
    Didier Noisy
    Dimanche 12 Août à 23:19

    Hello Renaud, 

    Merci pour la mise à jour des commentaires dans la fiche du film !... Euh, tu vas rire, mais je vais te faire encore travailler à de nouvelles mises à jour, avec des nouvelles données de j'ai (enfin !) pu regrouper dans tous mes documents (à moins qu'il y en est qui m'aient échappé dans le tri que j'ai fait), concernant la carrière à l'étranger du "Clan des Siciliens". Donc, voici quelques pays dans lesquels le film a été distribué. Et pour bien montrer l'évolution de sa carrière internationale, je vais respecter l'ordre chronologique des dates de sorties, suivant les pays : 

    - GRECE : Distribué par Skouras Films, le film sorti le 12/01/70 à Athènes, réalisant 106 699 entrées, lors de exclusivité. 

    - LIBAN : le film est sorti le 16/02/70 et est resté deux semaines en exclusivité dans deux salles (Capitole, Pavillon). 

    - SUEDE : à Stockholm, le film est sorti le 26/02/70, où il a tenu 4 semaines en exclusivité dans deux salles (Rivol, Riverside). 

    - ISRAËL : sorti le 28/03/70 à Tel-Aviv, il resta 3 semaines en exclusivité. 

    - ETATS-UNIS : sorti le 29/03/70 dans une salle (Sutton), le film y est resté jusqu'au 23 juin ! Réalisant $737 279. 

    - DANEMARK : sorti le 10/04/70, le film est resté 3 semaines dans une salle (Palads). 

    - ARGENTINE : sorti à Buenos Aires le 18/06/70, le film a réalisé 30 218 entrées en 6 semaines. A titre de comparaison, à la même époque, le film "Z" avait fait 393 000 entrées. 

    - ESPAGNE : le film est sorti le 11/05/70 à Madrid, où il a réalisé 55 990 entrées en 63 jours d'exclusivité dans 3 salles (Capitol, Barcelo, Arguelles)

    - SUISSE : le film est resté à l'affiche 9 semaines à Genève, 30 jours à Lausanne et 24 jours à Zurich (pas de chiffres). 

    - DANEMARK : le film est resté 7 semaines à l'affiche. 

     

    Je posterai plus tard un autre commentaire pour sa carrière détaillée au Japon... yes 

     

      • Lundi 13 Août à 11:24

        Merci Didier. Il y a au final pas beaucoup de chiffres, je vais voir, après mes tâches domestiques, si je remonte tout ou juste les données où il y a les chiffres. cependant ils resteront bien sur dans les commentaires. je pourrai indiquer qu'il y a d'autres données dans la partie commentaires, je verrai, mais merci du boulot tu as trouvé des chiffres intéressants.

    5
    Laurent
    Lundi 13 Août à 10:32

    Merci Didier pour ces quelques chiffres intéressants, en particulier celui d'Athènes.

    Rappelons tout d’abord que les chiffres nationaux espagnols et américains figurent dans le tableau de la fiche ci-dessus. Il est toutefois très instructifs de constater que près de 25% de sa recette américaine fut réalisée dans une salle d'art et d'essai new-yorkaise, ce qui correspond tout à fait à la carrière type des films français aux USA, et ce depuis toujours.

    Par contre je ne suis pas du tout d'accord avec ton chiffre de Buenos Aires. En effet, le film est bien sorti le 18/06/70 simultanément dans deux salles, le Casino où il ne resta que 2 semaines en attirant 5 496 spectateurs, et à l'Atlas, l'une des plus grande salle de la ville, où il resta effectivement 6 semaines. Mais durant ces 6 semaines d'exclusivité, le film fit 98 071 entrées ! Un très beau score pour un film français, même si Z fit bien mieux. Mais Z fut un succès hors-normes là-bas puisqu'il il attira 401 328 spectateurs ! Pour donner une idée, c'est 120 000 de mieux que Butch Cassidy et le kid qui était à l'affiche en même temps que lui.

    En passant, voici ce que j'ai trouvé sur son exclusivité londonienne :  Il sortit au Carlton (1159 places) où il fit 5 belles semaines, mais s'effondra en 6° semaine avant d'être retiré de l'affiche. Durant ces 6 semaines, il rapporta £23 599, ce qui en fait une très belle réussite pour un film français. Par contre dans les quartiers il ne semble pas avoir fait d'étincelles. Il resta une seule semaine au Rank North où il fit une semaine "tout juste moyenne" selon la presse de l'époque, puis une autre semaine au Rank South où il fit un mauvais score.

    6
    Didier Noisy
    Vendredi 17 Août à 01:13

    Et, pour en finir avec les chiffres étrangers du film de Verneuil, il m'a semblé intéressant de se pencher sur le détail de sa carrière japonaise. 

    Le clan des Siciliens sort le 4/04/1970 dans trois salles à Tokyo - dont le Shinjulu Palace (1044 places) et Hibyia (1500 places) - dans lesquelles il réunit 229 313 spectateurs, rapportant 118 194 127 yens en 126 jours d'exclusivité. 

    Arrivent ensuite les exclusivités dans les villes-clés : à Osaka, le film fait 110 648 entrées (55 142 541 yens), à Kobé 32 391 entrées (15 849 465 yens), à Kyoto : 23 120 entrées (10 629 328 yens) !

    Un total de 395 472 entrées pour 199 815 461  yens, ce à quoi il faut ajouter les 20 964 448 yens réalisés dans les autres villes. Soit un total de 220 779 909 yens !

    Là-dessus, il faut ajouter les entrées/recettes que - à compter du 18/07/70 - le film a fait à Tokyo, en double programme avec "Butch Cassidy et le Kid" ! (sympa le programme !), qui rapporta 130 195 entrées (59 002 898 yens), en 28 jours, aux deux films. 

    Dans les autres villes-clés, les doubles programmes du film, projetés dans les différents circuits de salles, ont fait aussi de belles recettes : à Osaka : 19 149 430 yens, à Nagoya : 33 041 entrées (16 503 392 yens), à Fukuoka : 15 174 884 yens et à Sapporo : 13 089 694 yens. 

    C'est à dire, un total général de 353 600 207 yens !!!... Vous avez dit énorme succès ? happy 

    7
    Laurent
    Vendredi 17 Août à 08:42

    Ah ! Ca c'est ce que j'appel des données intéressantes ! Bravo et merci Didier.

    8
    Didier Noisy
    Dimanche 30 Septembre à 15:21

    Et quand il y n'en a plus, il y en a encore ! yes

    En 1976, le film (re ?)sort à Hong-Kong, distribué par Pan Asia. Réalisant 838 514,60 HK$ en 16 jours d'exclusivité. A lire comme ça, ça ne nous parle pas plus que ça... Donc, il faut juste préciser que, pour cette année là, ces résultats ont permis au film de se classer à la 8ème place des films étrangers ! (derrière "Les dents de la mer", "La bataille de Midway", "La bourrasque", "Shark ! Shark !", "Vol au-dessus d'un nid de coucou", "747 en péril" et "Helga"... tout de même !) 

     

    9
    Laurent
    Lundi 1er Octobre à 07:51

    Merci Didier,

    Cela représente environ 110 000 entrées en tenant compte du prix moyen du billet de l'époque. Pour encore mieux situer, "Le clan des siciliens" est 39ème de l'année à Hong Kong. Seulement 8 films étrangers dans le top 40, ça donne une idée comme il était difficile de percer sur ce marché à l'époque.

    Toutefois entre "les dents de la mer" et le "clan", il y a un monde. En effet, le requin de Spielberg à rapporté 5 510 024.2 HK$, soit environ 785 000 entrées et est 4ème de l'année. Le champion cette année-là fut "Mister Boo, the private eyes" qui établit une recette record de 8 531 700 HK$, dans les 1 215 000 entrées. Ce fut le premier carton d'une longue série de méga-hits.

    10
    Didier Noisy
    Mardi 2 Octobre à 14:00

    @ Laurent, 

    Merci pour tes explications... Oui, pour "Jaws", j'ai le même chiffre (qu'il aurait fait en 63 jours). Et, effectivement, l'écart est énorme ne serait-ce qu'avec "La bataille de Midway" - second film de ce classement des films étrangers - qui lui plafonnait à 2 700 711,50 HK$ (en 58 jours) ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :