• LE BARON DE L'ECLUSE - MICHEL AUDIARD BOX OFFICE 1960

    LE BARON DE L'ECLUSE

     

    13 AVRIL 1960

     

     

    LE BARON DE L'ECLUSE - BOX OFFICE JEAN GABIN 1960

     

     


    • Réalisation : Jean Delannoy
    • Scénario : de Maurice Druon d'après la nouvelle éponyme de Georges Simenon
    • Adaptation : Maurice Druon, Jean Delannoy
    • Dialogues de : Michel Audiard
    • Sociétés de production : Filmsonor - Intermondia Films - Cinetel (Paris), Vides Cinematografica (Rome) - Franco Italienne
    • Musique : Jean Prodomidès
    • Directeur de la Photographie : Louis Page, assisté de Marc Champion
    • Chef de production : Jean-Paul Guibert, Robert Gascuel
    • Directeur de production : Claude Hauser
    • Distribution : Cinédis
    • Lieu de tournage : Tournage dans les studios Eclair du 12 octobre au 12 décembre 1959
    • Enregistrement : Western Electric
    • Pellicule magnétique : Pyral
    • Durée : 95 minutes
    • Date de sortie : 13 avril 1960

     

    • Jean Gabin : baron Jérôme, Napoléon Anthoine
    • Micheline Presle : Perle Germain-Joubert
    • Jean Desailly : Maurice Montbernon
    • Blanchette Brunoy : Maria Vilandier, l'aubergiste
    • Jacques Castelot : Le marquis de Villamayor
    • Louis Seigner (Sociétaire de la Comédie-Française) : Léon Duval, propriétaire de chevaux
    • Aimée Mortimer : Gabrielle Bonnetang
    • Jean Constantin : Le prince Héliakim Saddokan
    • Jean-Pierre Jaubert : Paulo
    • Robert Dalban : Guillaume, responsable de l'aéro-club
    • Jacques Hilling : Un surveillant du casino

     

    Élégant, racé, le monocle à l'oeil, portant beau, le baron Jérôme a vraiment de la classe mais il n'a pas d'argent ! Ce qui ne l'empêche pas de mener la grande vie, à Deauville, collectionnant les ardoises, à l'hôtel, au bar, au casino, car il joue beaucoup et perd souvent Sauf cette nuit où la chance lui a fait gagner onze millions de francs (anciens) aux dépens du marquis de Villamayor. Celui-ci n'a pas de liquide, mais un bateau, qu'il donne à Jérôme en lui promettant d'envoyer un chèque du solde de sa dette, Sur-lechamp, le baron part chercher son yacht à Rotterdam en compagnie d'une ancienne liaison, Perle Germain-Joubert, lasse de vivre aux crochets du richissime prince Saddokan. Le couple entreprend de traverser la France au fil des canaux, direction Monte-Carlo. Mais le yacht tombe en panne sèche le long d'une écluse, près de Châlons. Il est vrai que Villamayor n'a pas envoyé son chèque et que Jérôme n'a plus un sou vaillant 1 Abord, où il y a à boire - du whisky - niais rien à manger, la zizanie s'installe entre les deux naufragés, Affamée, Perle s'offre un copieux festin dans une auberge et réussit à faire payer la note par Maurice Montbernon, un viticulteur champenois qu'elle n'a eu aucun mal à séduire. Pendant ce temps, au " Café de l'écluse ", Jérôme, entre deux appels téléphoniques pour traquer le fameux chèque, gagne pain, vin et saucisson en jouant aux cartes avec des mariniers Marie, patronne du bistrot et jolie veuve, est très sensible à son charme. Montbernon a demandé à Perle de l'épouser et la jeune femme, avec la bénédiction e Jérôme, quitte le navire. Désormais seul, le baron se rend au dîner en tête-à-tête auquel Marie t'a convié. Les deux solitaires s'épanchent rêvent d'un avenir commun Mais le chèque arrive et Jérôme reprend la barre, Marie écrase une larme tandis que le baron lui envoie un baiser.

     ***********************************

    La collaboration entre Jean GABIN et Jean-Paul GUIBERT arrive à terme avec ce sixième film en trois ans comme prévu par contrat. Toujours contractuellement le cachet de l'acteur est de 25 millions de francs contre 5 millions de francs pour le premier Maigret. Il est évident que le producteur a largement été bénéficiaire sur les 5 premiers films qui ont tous été des scores massifs au box office. L'acteur aurait bien plus gagné s'il avait été intéressé aux recettes, mais comme on le sait, il a toujours préféré assurer un revenu fixe pour assurer l'entretien de sa grande propriété normande.

    Pour ce "Baron de l'Ecluse", l'équipe technique habituelle est mise en place autour de l'acteur, que ce soit Louis PAGE son Directeur de la photographie habituel, sa maquilleuse ou son ingénieur du son... Du coté artistique c'est jean DELANNOY qui retrouve GABIN, un habitué lui aussi. Ce ne sont pas les meilleurs amis du monde, car le réalisateur n'est pas vraiment un fêtard, mais GABIN connait son professionnalisme. Le réalisateur adapte une nouvelle de SIMENON à l'aide de Maurice DRUON. Bien sûr l'ami Michel AUDIARD est aux dialogues avec la consigne de ne pas trop en mettre pour GABIN qui ne veut pas réciter plus de cinq lignes de dialogues à la fois. Pas de problème pour AUDIARD qui connait GABIN comme sa poche.

    Au niveau de la distribution l'acteur retrouve des familiers tels Jean DESAILLY ou Louis SEIGNER. Mais bien sûr le casting est dominé par la présence de deux actrices : Micheline PRESLE et Blanchette BRUNOY.

    GABIN compose un personnage dans la grande tradition des "Archimède " et compagnie. Un personnage à forte personnalité, celle d'un baron ancien pilote d'avion durant la grande guerre, un membre de la jet set de cette belle ville aisée de Deauville ( les courses, son Casino, sa plage). Cet amie des bourgeois et surtout des bourgeoises éprouve quelques difficultés à maintenir un train de vie élevé. Il conseille ses amis lors de ventes de chevaux, tente de vendre un yacht pour obtenir une commission et joue aux cartes. Amateur de femmes, il constate que l'âge venant il faut de plus en plus d'argent pour rester séduisant. Mais bon, il est philosophe.... Il rencontre Perle une ancienne maîtresse qui est une des conquêtes d'un prince riche, mais sans classe. Le soir, en pleine veine, il gagne beaucoup d'argent au Casino et surtout plume le Prince qui congédie Perle sans ménagement. la voici sans revenus. Pendant ce temps Jérôme rafle la mise lors d'une partie de cartes privée. Il gagne un yacht, mais n'a pas d'argent et attend le reliquat de la somme qu'il gagné afin de voir venir. Il part avec Perle mais la promiscuité n'est guère passionnante pour Perle. Faute d'argent ils sont bloqués dans une écluse près de Chalons. Perle prend cela avec humour caustique. Les deux vont chercher quelques nourriture chacun de leur coté...Dans un restaurant elle parvient à se faire inviter par le notable du coin qui tombe sous son charme, celui-ci semble ignorer le passé de Perle. C'est Jean DESAILLY sui joue ce notable à la classe sage et discrète et qui démontre une belle éduction provinciale. Pendant ce temps Jérôme se rend sympathique aux habitants du coin, surtout de Maria dont la truculence de Jérôme lui apporte autre chose que l'ennui qu'elle ressent dans cette bourgade. De retour sur le yacht, Jérôme conseille à Perle de le quitter pour Maurice; Elle ne rajeunit pas, et c'est sa dernière chance de vivre aisément et durablement. Pour lui, c'est trop tard. Perle sait qu'il a raison et le quitte avec regret vers sa nouvelle vie de notable. Jérôme est sous le charme simple de Maria et de cette vie pépère, pourquoi ne pas s'installer ? Mais au dernier moment l'argent arrive et il peut repartir sur son yacht, non sans avoir fait une déclaration à Maria qui ne peut dissimuler sa tristesse... Jérôme est un célibataire endurci et les deux se disent au revoir sur la jetée...

    Film désuet, ce "Baron de l'Ecluse" n'en est pas moins joyeux et ne sombre jamais dans l'apitoiement. Le baron, Perle et Maria sont à un tournant de la vie avec ce maudit temps qui passe,  l'amitié à remplacé l'amour. Certains choisissent la sécurité, d'autres la liberté, les restants pleurent.

    C'est du cousu main pour GABIN qui est en terrain balisé. Comme d'habitude il apporte sa gouaille et sa truculence à ce superbe personnage. Micheline PRESLE retrouve une belle production pour un rôle important. Amusante et séduisante, elle est le complément idéal de GABIN pour jouer la comédie car elle est toujours brillante.

    La discrète Blanchette BRUNOY campe un personnage discret et timide qui espère pouvoir retenir un homme un peu différend des autres. Pas belle, mais charmante, nous sommes tristes pour elle lorsque le "Baron" prend la mer. Mais peut être reviendra-t-il un jour ?

    Jean DELANNOY livre une copie propre, nette. Du bon travail de professionnel. 

    Encore une fois le film prend un départ très solide à paris dans trois salles avec une superbe moyenne. L'effet GABIN est toujours là et le film connait une brillante exclusivité. En France, le film triomphe avec plus de 3 millions d'entrées. L'association GABIN / GUIBERT n'aura donc connu que des succès au box office et c'est avec regret que le producteur voit GABIN s'orienter vers un autre producteur pour signer un autre contrat de ce type.      

     

     

     

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    3 160 233

     

    ENTREES PARIS

     

    829 991

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    90 440

    3

    2ème semaine

    1

    68 898

     

    3ème semaine

    1

    59 291

     

    4ème semaine

    1

    35 798

     

    5ème semaine

    3

    33 232

     

    6ème semaine

    3

    32 069

     

    Nombre de semaines Paris

     

    24

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    30 146

     

    Cote du succès

     

    * * *

     

     

    LE BARON DE L'ECLUSE - JEAN GABIN
    vlcsnap-2011-05-16-11h34m30s78.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h36m49s187.png
    LE BARON DE L'ECLUSE - MICHELINE PRESLE
    vlcsnap-2011-05-16-11h39m53s235.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h42m59s45.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h43m22s17.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h44m51s139.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h45m07s47.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h46m02s84.png
    JEAN GABIN - LE BARON DE L'ECLUSE
    vlcsnap-2011-05-16-11h47m19s85.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h49m27s82.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h52m38s202.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h54m51s255.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h57m08s90.png
    vlcsnap-2011-05-16-11h57m18s185.png
    vlcsnap-2011-05-16-12h01m04s145.png
    vlcsnap-2011-05-16-12h29m51s11.png
    vlcsnap-2011-05-16-12h32m47s235.png
    vlcsnap-2011-05-16-12h34m01s198.png
    vlcsnap-2011-05-16-12h34m20s141.png
    .

     

    « LE CAVE SE REBIFFE - MICHEL AUDIARD BOX OFFICE 1961RUE DES PRAIRIES - MICHEL AUDIARD BOX OFFICE 1959 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :