• LA BONNE SOUPE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1964



    LA BONNE SOUPE 

    29 JANVIER 1964

     

     

    Réalisation

    Robert THOMAS

    Scénario

    Robert THOMAS

    Directeur de la photographie

    Roger HUBERT

    Musique

    Raymond Le Sénéchal

    Production

    André Hakim

    Distribution

    FOX

    Durée

    98  minutes

    Tournage

    30 juin 1963 – 15 août 1963

    Marie Paule 2

    Annie GIRARDOT

    Marie Paule 1

    Marie BELL

    M.OSCAR 

    Claude DAUPHIN

    Armand

    Raymond PELLEGRIN

    M.JOSEPH

    Bernard BLIER

     

    Un soir de lourde malchance à la roulette, Mary Paule, après la fermeture du casino, raconte sa vie à un croupier, compatissant devant cette femme encore tenace malgré les irréparables outrages d'une vie bien agitée. De sa mémoire mélancolique surgit d'abord la cause première de ses débordements : une mère épuisée, une enfance inquiète, une soupe si rare et si problématique qu'elle marqua en grosses lettres un tempérament généreux certes, mais impondéré. D'une place de vendeuse, où son ingénuité la rendait déjà enviable, elle passa très vite aux rencontres rapides et rentables qui ne lui assuraient cependant que des « soupes passagères ». Tous les trucs du métier, qu'elle exploita avec un humour lucide, la conduisirent enfin à la situation solide et tutélaire qu'elle imaginait sans entraves : promue patronne d'un confortable bar, un jeune serveur maladroit entama cependant son coeur et tout l'édifice quelle s'était créée. Après avoir donné un père à sa fille, il lui fallut plus tard, aussi, trouver un gendre qui assurât un bonheur durable sur tous les plans. Là encore, elle alla un peu trop loin dans ce don d'elle-même qui était devenu sa règle de vie. Ce soir, elle semble avoir tout perdu. Mais, à l'aube, un vieux lord anglais lui propose une croisière à bord de son yacht. On comprend alors quelle n'a pas tout abdiqué de son entrain.

     

    La bonne soupe est réalisé par Robert THOMAS qui est un auteur de théâtre de Boulevard. De son propre aveu, il a adapté cette pièce de Félicien MARCEAU sur le tas, ne connaissant rien au cinéma avant son premier tour de manivelle. Pour lui il suffit de tourner des petites scènes et de les monter en salle de montagne et puis voilà le travail. Sauf évidemment que l’art est difficile et que le résultat final se révèle désastreux. Annie GIRARDOT peut faire valoir son talent de comédienne comique, rien y fait, le film se fait vilipender par la critique. Le public suit cependant curieusement. Mais les comédies ont le vent en poupe, et le film prend contre toute attente la tête du Box Office Parisien durant deux semaines, sans créer d’émeutes cependant. Le film passe quand même le million d’entrées en France, mais reste très anecdotique dans la carrière de la grande Annie. 

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

     

    1 172 598

     

     

    ENTREES Paris 1ère exclusivité

     

     

    177 317

     

    ENTREES PARIS toutes exploitations

    386 617

    ENTREES Paris

    1ère semaine  n° 1

    2ème semaine n° 1

    3ème semaine n° 2

    4ème semaine n° 3

     

     

    59 184

    50 146

    39 428

    28 550

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    4

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    3

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    19 731

    COTE DU SUCCES

    * *

    « POURQUOI PARIS - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1964LE VICE ET LA VERTU - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1963 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :