• L' HOMME PRESSE - ALAIN DELON 1977 BOX OFFICE

    L'HOMME PRESSE

    10 AOUT 1977

     

     

    L'HOMME PRESSE - ALAIN DELON BOX OFFICE 1977

     

     

    • Réalisation : Édouard Molinaro, assisté de Jean Couturier
    • Scénario et dialogues : Christopher Frank et Maurice Rheims
    • d'après le roman de Paul Morand L'homme pressé, publié en 1941
    • Photographie : Jean Charvein et Maurice Fellous
    • Montage : Robert et Monique Isnardon
    • Musique : Carlo Rustichelli
    • Durée : 91 minutes
    • Distribution : AMLF

     

    • Alain Delon : Pierre Niox
    • Mireille Darc : Edwige de Bois-Rosé
    • Michel Duchaussoy : Placide Justin
    • Monica Guerritore : Marie de Bois-Rosé
    • Marie Déa : Madame de Bois-Rosé
    • Billy Kearns : Freeman
    • André Falcon : Maurice
    • Marco Perrin : Sirielle

    SYNOPSIS

     

     

    Antiquaire de quarante ans, Pierre Nioxe est un homme pressé en tout, dans ses amours passagères et monnayées comme dans sa frénétique recherche de pièces rares. Ayant acheté à M. de Bois-Rosé, sur son lit de mort, une superbe propriété en Provence dont le terrain recèle un cloître roman enfoui au fil des siècles, il ne tarde pas à faire procéder aux fouilles qui mettent effectivement à jour les précieux vestiges. Survient alors le maire de Saint-Agupin, qui voit grand : implantation d'un motel, structures d'accueil pour de nombreux visiteurs... Nioxe n'a pas le choix, dit-il. Celui-ci refuse le chantage et, plus obnubilé par le «jeu» de l'acquisition que par la richesse, décide de tout ensevelir. Entre-temps, la fille du défunt, Edwige, a contesté la validité de la vente. Nioxe a eu raison de l'obstacle en proposant un arrangement financier et, séduit par Edwige, l'épouse sans autre préambule. Au cours de leur voyage de noces à Venise, il bat un nouveau record : à peine deux minutes d'intimité et le voilà bondissant à nouveau dans un avion ! Le mariage ne sera consommé qu'à la va-vite, dans les toilettes d'Orly, avant le départ pour l'Afrique avec son fidèle Placide. Sitôt débarqués, les deux amis sont arrêtés et inculpés pour vol de biens nationaux et sortie clandestine d'objets d'art. Ils ne s'en sortent qu'en prouvant la corruption du fonctionnaire qui les avait démasqués. Retour à Paris. Edwige est enceinte. Nioxe veut précipiter l'accouchement, dès le septième mois, sans attendre le terme. Elle ne supporte pas pareille folie et s'éloigne, le temps de faire naître son bébé à son rythme. Ne la trouvant pas chez sa mère, il fait suivre celle-ci et Marie, la soeur, par un détective, puis se charge lui-même de les harceler. D'abord hostile, Marie finit par succomber à ses propres sentiments et tombe dans les bras de Nioxe, qui n'a plus qu'une idée fixe : acquérir un inestimable vase antique, que tous les musées du monde vont s'arracher. Obstiné, il parvient à trouver l'argent qui lui permet de surenchérir le dernier. Déjà victime d'alertes cardiaques, il ne résiste pas à ce paroxysme émotionnel et meurt aussi vite qu'il avait vécu, dans les bras de Marie.

     ANALYSE ET BOX OFFICE

    DELON produit et tourne toujours autant avec plus ou moins de bonheur. Après un polar et un thriller il est cet "Homme pressé" qui semble correspondre à sa propre existence, le collectionneur Pierre NIOXE ne ressemble-t-il pas à DELON collectionneur ? Il retrouve pour l'occasion une nouvelle fois sa compagne à la ville, Mireille DARC qui vient de connaître un grand succès avec "Le téléphone rose" réalisé par le même Edouard MOLINARO.

    Christopher FRANK au scénario livre une histoire basée sur un homme pressé, qui vit ses passions à 100 à l'heure. L'argent ne l'interesse pas, seul l'instant précédent l'achat d'un objet de collection le motive, c'est une sensation qui est le sel de sa vie. Quand aux femmes, il n'a pas vraiment le temps, seul un vase grecque de l'antiquité le passionne. Cela fait 20 ans qu'il lui court après celui-ci, et enfin, il possède une occasion de l'acquérir au cours d'une vente aux enchères mais il faudra qu'il engage tout ce qu'il possède pour remporter ce vase face à de sérieux concurrents.

    Il est très agréable de suivre ce tourbillon de Pierre NIOX et de découvrir sa complexité. La première partie du film est consacrée à l'aventure qu'il vit avec son meilleur ami et collaborateur, interprété une fois n'est pas coutume par Michel DUCHAUSSOY très à l'aise dans son rôle. Alors que NIOX va en Afrique pour acheter de nouvelles pièces, il se fait emprisonner et devra faire un gros chèque pour être libéré et devra faire cadeau toutes les pièces qu'il  a acheté au propre pays d'origine. Ceci étant il sera décoré pour ce geste à la grande hilarité des fonctionnaires qui l'ont interpellé. Heureusement, son ami Placide avait remplacé les originaux par des copies ! Ah la la, ces africains sont vraiment naïfs !!

    La deuxième partie verra NIOX tenté de mener la quête de son vase en parrallèle de sa vie privée, où il se marie rapidement avec Edwige, interprétée par Mireille DARC plus belle que jamais. Celle-ci semble la seule capable de comprendre NIOX, mais devra déchanter rapidement. Enceinte, elle ne se fait pas trop d'illusion envers le feu follet de futur père, mais celui-ci lui fait une proposition innatendue: n'étant pas assez patient d' attendre 9 mois pour être père, il lui propose de provoquer l'accouchement à 7 mois, les organes vitaux de l'enfant étant achevés à cet âge. Horrifiée, Ambroise le quitte, sans que NIOX comprenne pourquoi. Elle accouchera seule. NIOX réunit tous ses capitaux pour remporter le vase. Il se sait depuis quelques temps gravement cardiaque, mais il ne se consacre pas à sa guérison. Lors d'une enchère acharnée menée par Placide, il attend au téléphone dans un café le résultat de l'enchère. IL meurt foudroyé à l'instant  où il gagne le précieux vase. 

    Comme d'habitude DELON fait preuve d'un abattage énorme, bien supérieur au fantôme qui jouait dans "Armaguedon". Entouré de ses amis acteurs, il virevolte dans le rôle rendant un scénario quelque peu mince en un film plus consistant. MOLINARO rend une copie propre, du bon travail au service de l'acteur.

    Même si le film prend la tête du box office parisien en plein mois d'août, c'est avec un score assez faible et face aux séries B estivales. Le film décramponne rapidement et passe tout juste la barre des 200 000 spectateurs Paris Banlieue. Concernant le score France, c'est très moyen avec à peine plus de 700 000 spectateurs. Voilà qui n'est pas très bon après le semi-échec d' '"Armaguedon".

    Ces résultats ne peuvent qu'affecter DELON producteur. Il est trop présent à l'écran et sa présence ne suscite plus d'attente du public. Ce sera bientôt la fin de cette période très faste des années 70 où l'acteur se permettait de produire des films risqués ou des projets personnels. Il devra revoir ses projets pour mettre en route des films plus sûrs financièrement dans un genre apprécié du public: le polar.  

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    730 581

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    208 849

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    59 248

    18

    2ème semaine

    3

    46 360

     

    3ème semaine

    8

    33 156

     

    4ème semaine

    11

    24 797

     

    5ème semaine

    17

    16 987

     

    Nombre de semaines Paris

     

    10

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    3 291

     

    Cote du succès

     

    *

     

     

     

    ALAIN DELON - L'HOMME PRESSE

     

     

    vlcsnap-2010-03-05-12h58m05s5.png

     

     

     

    MIREILLE DARC - L'HOMME PRESSE

     

     

    vlcsnap-2010-03-05-13h00m38s228.png

     

     

    ALAIN DELON - L'HOMME PRESSE

    « MORT D'UN POURRI - ALAIN DELON BOX OFFICE 1977ARMAGUEDON - ALAIN DELON BOX OFFICE 1977 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :