• JEAN GABIN BOX OFFICE

    .

    JEAN-GABIN.jpg

     

      Cliquez sur les titres en surbrillance rouge    pour découvrir la fiche détaillée du film ( affiche + résumé + critique + box office détaillé )

     

     

     

    France

    PARIS

    Espagne

    Italie

    La Grande illusion

     

    1937

    12 500 000 (estimation)

         

    Martin Roumagnac

     

    1946

    2 491 431

    542 917

     

     

    Miroir

     

    1947

    1 776 310

    543 475

     

     

    Au-delà des grilles

     

    1949

    2 018 745

    457 067

     

     

    Marie du port,la

     

    1950

    2 691 126

    599 895

     

     

    Pour l'amour du ciel

     

    1951

    679 163

    201 707

     

     

    Victor

     

    1951

    1 022 481

    271 089

     

     

    Nuit est mon royaume,la

     

    1951

    2 533 125

    781 853

     

     

    Vérité sur bébé Donge,la

     

    1952

    1 249 698

    343 328

     

     

    Plaisir,le

     

    1952

    1 216 723

    528 839

     

     

    Minute de vérité, La

     

    1952

    3 113 421

    847 909

     

     

    Fille dangereuse,la

     

    1953

    1 499 618

    280 470

     

     

    Leur dernière nuit

     

    1953

    1 365 507

    291 722

     

     

    La vierge du Rhin

     

    1953

    1 784 823

    298 879

     

     

    Touchez pas au grisbi

     

    1954

    4 715 460

    1 335 003

     

    n°75

    Air de Paris,l"

     

    1954

    2 074 157

    471 272

     

     

    Napoléon

    P

    1955

    5 405 252

    1 037 179

     

     

    Razzia sur la chnouf

     

    1955

    2 906 148

    754 711

     

     

    Port du désir,le

     

    1955

    1 776 080

    336 780

     

     

    French cancan

     

    1955

    4 075 306

    1 092 773

     

     

    Chiens perdus sans collier

     

    1955

    3 904 905

    623 359

     

     

    Gas oil

     

    1955

    3 096 411

    672 470

     

     

    Des gens sans importance

     

    1956

    2 394 712

    448 623

     

     

    Voici le temps des assasins

     

    1956

    1 538 259

    347 267

     

     

    Sang a la tête,le

     

    1956

    1 978 323

    440 470

     

     

    Traversée de Paris, La

     

    1956

    4 895 759

    199 403

     

     

    Crime et chatiment

     

    1956

    1 782 212

    312 379

     

     

    Cas du docteur Laurent,le

     

    1957

    2 722 438

    398 066

     

     

    Rouge est mis,le

     

    1957

    2 104 394

    575 410

     

     

    Maigret tend un piège

     

    1958

    3 076 005

    797 196

     

    n°46

    Misérables, Les

     

    1958

    9 966 274

    1 045 166

     

    4 740 000

    Désordre et la nuit,le

     

    1958

    2 171 400

    460 837

     

     

    En cas de malheur

     

    1958

    3 152 082

    777 272

     

    3 500 000

    Grandes familles, Les

     

    1958

    4 041 000

    1 100 517

     

     

    Archimède le clochard

     

    1959

    4 073 891

    782 757

     

     

    Maigret et l'affaire Saint Fiacre

     

    1959

    2 868 465

    632 891

     

     

    Rue des prairies

     

    1959

    3 412 201

    820 801

     

     

    Baron de l'écluse, Le

     

    1960

    3 160 233

    829 991

     

     

    Vieux de la vieille, Les

     

    1960

    3 477 455

    626 420

     

     

    Président,le

     

    1961

    2 785 528

    862 612

     

     

    Cave se rebiffe

     

    1961

    2 812 814

    932 830

     

     

    Un singe en hiver

     

    1962

    2 124 873

    760 493

     

     

    Gentleman d'Epson,le

     

    1962

    1 899 266

    595 570

     

     

    Maigret voit rouge

     

    1963

    2 043 675

    438 607

     

     

    Mélodie en sous-sol

     

    1963

    3 518 083

    1 248 948

     

     

    Âge ingrat,l'

     

    1964

    2 862 204

    408 334

     

     

    Monsieur

     

    1964

    1 830 810

    429 842

     

     

    Tonnerre de Dieu, Le

     

    1965

    4 093 000

    1 223 293

    1 371 689

     

    Du rififi à Paname

     

    1966

    1 983 477

    509 563

     

     

    Jardinier d'argenteuil,le

     

    1966

    868 897

    195 556

     

     

    Soleils des voyous

     

    1967

    2 149 267

    482 959

    786 098

     

    Pacha,le

     

    1968

    2 050 211

    487 612

    570 654

     

    Tatoué, Le

     

    1968

    3 211 778

    532 712

    966 753

     

    Le clan des siciliens

     

    1969

    4 821 585

    1 437 435

    992 881

    n°14

    Sous le signe du taureau

     

    1969

    641 890

    146 891

     

     

    Horse,la

     

    1970

    2 113 540

    533 898

    548 264

     

    Chat,le

     

    1971

    1 035 709

    366 928

    251 610

     

    Drapeau noir flotte sur la marmite

     

    1972

    756 439

    204 325

     

     

    Tueur,le

     

    1972

    910 500

    197 680

     

     

    Affaire Dominici, L'

     

    1973

    1 360 300

    156 517

    181 713

     

    Deux hommes dans la ville

     

    1973

    2 457 900

    668 210

    445 835

     

    Verdict, Le

     

    1974

    1 532 800

    329 996

    618 608

     

    Année sainte, L'

     

    1976

    1 121 800

    326 694

    296 483

     

     

     

    Merci à Dider d'avoir repéré les coquilles !

     

    Jean GABIN est un Titan du cinéma Français. Avant guerre c'était le numéro un, indétrônable... Pratiquement que des classiques... 

    Au retour de la guerre la reprise est relativement difficile. Mais pourtant il obtient quelques beaux succès et obtient des récompenses pour "La nuit est mon royaume" ou "La minute de vérité". Mais dans tous ces films "Gabin" partage l'affiche avec une star féminine et cela le mine un peu. Et puis "Touchez pas au Grisbi" survient et ce sont près de 5 millions de spectateurs qui se ruent dans les salles et c'est reparti pour une exceptionnelle carrière ponctuée de millions d'entrées à chaque film. Habitué des Verneuil, Grangier, Audiard, les films sont faits "sur mesure"  pour son incommensurable talent. Respecté de tous, il connait des années 70 un peu plus difficiles mais restera longtemps l'acteur le plus populaire. Aujourd'hui encore, un "Gabin" à la télé obtient de beaux succès d'audience sur les chaînes de la TNT...

    Difficile de dénicher le meilleur film de cette période, mais bon j'apprécie fortement "La traversée de Paris" (Grandiose), " Le cave se rebiffe" (dans le rôle du" Dabe" inoubliable),"Un singe en hiver" (mythique), "En cas de malheur" (Bardot / Gabin !), mais aussi "Le Clan des siciliens" ou " Mélodie en sous-sol", sans oublier le méconnu "Des gens sans importance", et bien sûr tout le reste.... Avec ses films d'avant guerre, c'est une filmographie énorme !

    Et 160 millions d'entrées depuis 1945 si l'on rajoute les 8 millions de "La grande illusion" collectés depuis 1945 ! 

    .

    « TRANSFORMERS BOX OFFICE FRANCHISEUMA THURMAN BOX OFFICE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    laurent
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:08
    laurent

    Pour moi, Jean Gabin est au cinéma français ce que John Wayne est au cinéma américain. LE symbole d'une nation cinématographique.

    Personnellement je ne saurais dire quel est mon film préféré de cet immense acteur. La grande illusion, Quai des brumes, Pépé le moko, Le jour se lève, Touchez pas au grisbi, La traversée de Paris, Les Misérables, et tant d'autres.

    2
    Renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:08
    Renaud

    Merci Laurent. J'aime tous les GABIN bien que je trouve que "Le jardinier d'Argenteuil", "Le tatoué" et "Le drapeau flotte sur la marmitte" d'une rare faiblesse.

    3
    Renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:08
    Renaud

    Et puis "touchez pas au Grisbi" quel film ! ("J'ai du chou, moi")

    4
    Alex l
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:08
    Alex															l

    Bonjour à tous, pour moi Gabin c'est "En cas de malheur" d'Autant-Lara. Les acteurs sont sublimes (mention spéciale à Edwige Feuillère) et bien évidemment Brigitte Bardot face à qui Gabin arrive quelque peu à "percer" sa carapce d'homme "dur" pour se transformer en homme amoureux. Probablement son rôle le plus "vulnérable" d'après guerre.

    5
    Didier
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:08
    Didier

    Et n'oublions pas non plus un film comme "Le chat" où sa composition/confrontation avec Simone Signoret est sublime !

    Perso, étant un fan absolu de Verneuil, tous les films que Gabin a pu tourner sous sa direction ("Des gens sans importance", "Un singe en hiver", "Mélodie en sous-sol", "Le clan des siciliens"), son bien plus que des réussites. Il y même des chef-d'oeuvres là-dedans !

    6
    Alex l
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:08
    Alex															l

    A propos du "Chat", à quand le BO de Simone Signoret ?

    7
    Didier
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:08
    Didier

    Chacun y va de son(ses) film(s) de référence ou préféré(s)...

    Mais, au fait, qu'en est-il du principal intéressé ?

     

    En septembre 1968, afin de départager les concurrents d'un concours de "France-Soir", Gabin classait, comme suit, ses 12 films préférés :

     

      1)  Un singe en hiver

      2)  Les grandes familles

      3)  Le Président

      4)  La grande illusion

      5)  Le jour se lève

      6)  La bête humaine

      7)  Maigret tend un piège

      8)  La belle équipe

      9)  Quai des brumes

    10)  Touchez pas au grisbi

    11)  Pépé le Moko

    12)  La Bandera

     

    Et d'ajouter :

    "Quand je me revois dans "Pépé le Moko" ou dans "La Bandera", je me trouve con comme la lune ! C'était pas possible, du faux romantisme. Même "Quai des brumes" a beaucoup vieilli. "La bête humaine" est un de ceux qui ont le mieux tenu le coup."*

     

    *extrait de "GABIN" aux éditions PAC (paru en octobre 1976, quelques jours avant sa mort)...

    8
    Renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:08
    Renaud

    @alex:

     

    Simone Signoret ? Bof bof

    J'ai préparé un Pierre BRASSEUR étonnant - du 85/90 millions d'entrées et des succès très importants entre 1945 zt 1958

    9
    laurent
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:08
    laurent

    Sorti en 1970 aux USA, le clan des siciliens a rapporté 3M$ (gross), soit un vrai succès pour un film français. Il occupait encore la 22ème place en 1991. A ma conaissance il est le seul film de l'acteur à avoir franchi la barre symbolique du million de dollars.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :