• FUTURES VEDETTES - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1955

    FUTURES VEDETTES

     

    15 JUIN 1955

     

     

     

    Réalisation

    Marc ALLEGRET

    Scénario

    Roger VADIM

    Marc ALLEGRET

    Dialogues

    France ROCHE

    Directeur de la photographie

    Robert JULLIARD

    Musique

    Jean WIENER

    Production

    Marc ALLEGRET

    Del LUCA FILMS

    Distribution

    COLUMBIA

    Durée

    96  minutes

    Tournage

     

    Eric WALTER

    Jean MARAIS

    Sophie

    Brigitte BARDOT

    Elis

    Isabelle PIA

    Clément

    Yves ROBERT

     

    Au Conservatoire de Vienne, toutes les élèves sont amoureuses du ténor Eric Walter. Deux d'entre elles, Elis et Sophie, sont plus particulièrement éprises. La seconde parvient à devenir sa maîtresse, bien qu'Eric reste toujours profondément attaché à sa femme, dont il vit séparé. Elis croit, à un moment, avoir gagné l'affection de son professeur et quand elle s'aperçoit de son erreur, elle veut se suicider. Au contraire, Sophie, en voyant qu'Eric s'est définitivement rapproché de sa femme, trouve dans son travail un réconfort suffisant pour surmonter l'épreuve. Eric tire la conclusion de ces différents incidents en affirmant que la souffrance, qui a mûri ses jeunes élèves, leur a donné un véritable tempérament d'artiste.

     ********************************************

    Brigitte BARDOT partage donc l’affiche avec Jean MARAIS qui occupe le premier rôle de cette gentille bluette mollement réalisée par Marc ALLEGRET. Roger VADIM qui veille sur sa femme, participe au scénario et les dialogues sont de France ROCHE, c’est dire le niveau du film. On devinera dans cette production Cino DEL DUCA que la morale plombante du film, sera la conclusion de cet aimable film qui n’est pas aussi torride que « Fame » on s’en doute. Pas grand-chose à sauver du film, si ce n’est le casting.

    Jean MARAIS ne force pas son talent de comédien dans le film. Il est évident qu’il utilise son physique des plus avantageux pour le film. Sapé comme un milord, il respire la classe, et dans le film est donc l’objet de toutes les attentions, c’est vrai que ce brave Jean est très crédible dans le rôle. Quelques scènes le montrent torse nu, certainement dans le but d’affoler les jeunes filles de l’époque.

    Comme faire valoir, on lui adjoint Yves ROBERT, qui bien que très sympathique, ne dispose pas des mêmes atouts que son illustre collègue. Il joue les bons camarades que les femmes ne remarquent pas au premier abord.

    Isabelle PIA joue le rôle d’Elis. Cette beauté blonde classique a obtenu quelques probants succès dans les années 50, avant d’interrompre sa carrière soudainement. Il est vrai que cette beauté diaphane représente bien le coté sage de la féminité. Elle est dans le film la camarade de Sophie, interprétée par Brigitte BARDOT.

    Dire que Brigitte BARDOT éclipse Isabelle PIA, pourtant fort agréable, est un doux euphémisme. Habillé d’une jupe serrée et de chemisiers qui ont bien du mal à dissimuler une poitrine provocante, elle possède véritablement la beauté du diable. Au niveau de son jeu, c’est encore bien hésitant, du moins pouvons nous la voir pousser la chansonnette (doublée) mais surtout effectuer quelques numéros de danse classique, où sa formation de danseuse alliée à sa classe naturelle font merveille. Bref, dans ce formidable nanar, on ne voit qu’elle. Elle capte la lumière comme personne et il est évident que la gloire l’attend.

    Ce mélo insensé dont le cabotinage honteux des acteurs ne redresse pas une piteuse réalisation ne rencontre pas un succès important. Jean MARAIS est dans une mauvaise passe dans son rôle de beau gosse grisonnant. Le film en concurrence avec « la comtesse aux pieds nus » entre autres, fait une carrière expresse en exclusivité et n’atteint même pas le million d’entrées en France dans une période où pourtant c’était chose courante.       

     

     

    ENTREES France

     

    949 416

     

     

    ENTREES Paris

     

     

    182 427

     

    ENTREES Paris exclusivité

    32 552

    ENTREES Paris

     

    1ère semaine  n°6

    2ème semaine n°11

     

     

     

    21 298

    11 254

     

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    2

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    2

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    10 649

    COTE DU SUCCES

    *

     PAS DE BANDE ANNONCE DISPONIBLE

    EXTRAIT DU FILM FUTURES VEDETTES

     

    BRIGITTE BARDOT - FUTURES VEDETTES - 1955

     

    BRIGITTE BARDOT - FUTURES VEDETTES - 1955

     

    BRIGITTE BARDOT - FUTURES VEDETTES - 1955

     

    BRIGITTE BARDOT - FUTURES VEDETTES - 1955

     

    BRIGITTE BARDOT - FUTURES VEDETTES - 1955

     

    BRIGITTE BARDOT - FUTURES VEDETTES - 1955

     

    BRIGITTE BARDOT - FUTURES VEDETTES - 1955

     

    BRIGITTE BARDOT - FUTURES VEDETTES - 1955

     

    BRIGITTE BARDOT - FUTURES VEDETTES - 1955

     

    BRIGITTE BARDOT - FUTURES VEDETTES - 1955

     

     

     

    .

     

     

    « TOUTE LA VILLE ACCUSE - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1956LE COMTE DE MONTE-CRISTO - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1955 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :