• BOX OFFICE USA DU 6 FEVRIER 1968 AU 12 FEVRIER 1968

     

     

    PLANET OF THE APES box office usa 1968

     

    PLANET OF THE APES (LA PLANETE DES SINGES ) 1 615 000 entrées FRANCE 

    de Franklin J SCHAFFNER avec Charlton HESTON, Roddy McDOWALL et Kim HUNTER

    Parti en 1972, un engin spatial américain piloté par quatre humains navigue dans une galaxie à la vitesse de la lumière. Au terme d'un voyage de 18 mois, le vaisseau amerrit, pour couler rapidement, en l'année 3978 sur une mystérieuse planète de la constellation d'Orion. Les trois survivants, le capitaine Taylor et les lieutenants Landon et Dodge, y découvrent une peuplade d'humains primitifs et muets dominés par une civilisation de singes très évolués et dotés de la parole. Bientôt, Dodge est abattu par les singes, Landon trépané et Taylor, blessé, enfermé dans une cage. Deux chimpanzés scientifiques, Zira et son fiancé Cornélius, à la recherche de la vérité, s'intéressent de près à Taylor... Mais le ministre des Sciences, Le docteur Zaïus, a deviné la vérité, quant à Taylor et fait tout son possible pour nier l'intelligence des hommes qui remettrait en cause les idées, la religion et les fondements même de leur civilisation. Zaïus pense utiliser Taylor pour des expériences médicales...

    Semaine assez monstrueuse a plusieurs titres :

    "Devine qui vient dîner" et "La vallée des poupées" élargissent finalement rapidement leur circuit de salles, ils passent donc en "showcase" ce qui booste considérablement leur score au box office. "La vallée des poupées" est déjà en 10ème semaine d'exploitation et est à un cheveu de passer le million de dollars net. "Devine qui vient dîner" plus récent remplit encore plus les salles et sa moyenne est fantastique. 

    - Il aura fallu un peu de temps pour s'en rendre compte mais "Le lauréat" est devenu un carton dont la réputation ne cesse d'enfler. Dans un circuit désormais "normal" il obtient presque toujours des recettes supérieures aux estimations. D'autres films ont de sacré moyennes dont "In cold blood" qui a pris tout le monde par surprise. "Autant en emporte le vent" est toujours imperturbable et son run est parti pour durer encore longtemps.

    - Nommé aux Oscars et aux Golden globes, adoré de la critique, "Bonnie and Clyde" revient petit à petit sur les écrans avec des scores qui gonflent chaque semaine. Faye Denaway et sa coupe affole les magazines, son couple (sur l'écran) avec Warren Beatty est à la mode. Jusqu'où remontera-t-il ? Il faudra attendre un petit peu que les grandes salles se libèrent car en ce moment ce sont quelques films qui sont en plein succès.

    - La réédition du "Tour du Monde en 80 jours" un succès anglais de 1956 fait beaucoup moins que prévu. Une comédie un peu désuète qui a sans doute du mal à plaire de nouveau dans un environnement cinématographique américain en plein renouveau. Le jeune public préfère sans doute voir "Le Docteur Dolittle" ou "le livre de la jungle" qui marchent vraiment très bien.

    - La Fox a connu de beaux succès du moins aux USA avec "1 million d'années avant JC" ou "Le voyage fantastique". Le studio a donc mis en route le tournage de "La planète des singes" une adaptation d'un roman français de Pierre Boulle. Rapidement John Schaffner a réclamé plus de budget bientôt épaulé par sa star Charlton Heston. Bien conscients que le film ne serait crédible qu'avec des décors et des maquillages révolutionnaires la FOX accorde une rallonge et les obscurs maquilleurs formés sur le tas pour la plupart et cantonnés habituellement à des productions télévisuelles de secondes zones, deviennent enfin les stars du tournage. Des  conditions de travail correctes, du vrai matériel et des studios de maquillages officiels. Sous la direction de John Chambers, les maquillages époustouflants font gagner le respect des studios. Oscarisé, John Chambers aura permis la naissance d'une profession désormais reconnue et respectée. Ceci ajouté à la qualité de classique absolu du film, va tout simplement permettre de faire passer la catégorie des films fantastiques de l'obscurité à la lumière. Hasard de calendrier la seconde pierre de l'édifice va venir de la sortie très prochaine de "2001 l'odyssée de l'espace" qu est enfin achevé. 1968 est donc une année charnière pour le cinéma fantastique, et par-delà le cinéma américain va connaitre une saison 1967-68 exceptionnelle en classiques du cinéma. En tout cas pour sa sortie à New York sur deux salles "La planète des singes" ravit les pontes de la FOX, c'est un très gros succès. A suivre donc...         

     

     

     

    FILM

    RECETTE

    ECRANS

    1

    GUESS WHO'S COMING TO DINNER - Devine qui vient dîner… (Kramer/K.Hepburn/Tracy/Poitier)

    $1 769 174

    67

    2

    VALLEY OF THE DOLLS - La vallée des poupées (Robson/Parkins/Duke/Tate)

    $985 959

    60

    3

    THE GRADUATE - Le lauréat (Nichols/Hoffman/Bancroft/Ross)

    $533 937

    29

    4

    COOL HAND LUKE - Luke la main froide (Rosenberg/Newman/Kennedy)

    $377 658

    60

    5

    GONE WITH THE WIND - Autant en emporte le vent (Fleming/Gable/Leigh)

    $318 200

    21

    6

    CAMELOT - (Logan/Harris/Redgrave/Nero/Hemmings)

    $265 550

    19

    7

    THE JUNGLE BOOK - Le livre de la jungle (Walt Disney) animation

    $263 354

    38

    8

    WAIT UNTIL DARK - Seule dans la nuit (Young/Hepburn/Crenna)

    $204 900

    23

    9

    DOCTOR DOLITTLE - L' extravagant docteur Dolittle (Fleischer/Harrison/Eggar)

    $166 153

    8

    10

    IN COLD BLOOD - De sang froid (Brooks/Blake)

    $142 809

    6

    11

    SWEET NOVEMBER - L'amant de novembre (Miller/Dennis/Newley)

    $132 000

    1

    12

    PLANET OF THE APES - La planète des singes (Schaffner/Heston/McDowall/Hunter)

    $123 038

    2

    13

    THE HAPPIEST MILLIONNAIRE - Le plus heureux des milliardaires (Tokar/MacMurray/Garson)

    $116 800

    13

    14

    THE GOOD THE BAD AND THE UGLY - Le bon la brute et le truand (Leone/Eastwood/Wallach/Van Cleef) It / Esp / All

    $114 331

    9

    15

    BILLION DOLLAR BRAIN - Un cerveau d'un milliard de dollars (Russell/Caine/Malden) GB

    $113 500

    24

    16

    BONNIE AND CLYDE - Bonnie et Clyde (Penn/Beatty/Dunaway)

    $111 500

    12

    17

    THE PRESIDENT'S ANALYST - La folle mission du docteur Schaeffer (Flicker/Coburn)

    $92 372

    13

    18

    TO SIR WITH LOVE - Les anges aux poings serrés (Clavell/Poitier/Geeson) GB

    $89 400

    17

    19

    SMASHING TIME - 2 anglaises en délire (Davis/Tushingham/Redgrave/York) GB

    $85 000

    22

    20

    THE FAMILY WAY - Chaque chose en son temps (Boulting/Mills/Bennett) GB

    $85 000

    21

    21

    THE FOX - Le Renard (Rydell/Dullea/Dennis) - Canada / US

    $75 143

    2

    22

    THE PENTHOUSE - La nuit des alligators (Collinson/Morgan/Kendall) GB

    $57 800

    12

    23

    SERGEANT RYKER - L'odyssée d'un sergent (Kulik/Dillman/Graves/Marvin)

    $56 000

    11

    24

    ELVIRA MADIGAN - (Widerberg/Degemark) Suède / Danemark

    $54 853

    5

    25

    FAR FROM THE MADDING CROWN - Loin de la foule déchaînée (Schlesinger/Christie/Finch) GB

    $53 852

    7

    26

    BEDAZZLED - Fantasmes (Donen/Moore/Welch) GB

    $53 143

    5

    27

    AROUND THE WORLD IN 80 DAYS - Le tour du Monde en 80 jours (Anderson/Niven)

    $48 235

    3

    28

    WATERHOLE #3 - L'or des pistoleros (Graham/Coburn)

    $44 700

    17

    29

    POOR COW - Pas de larmes pour Joy (Loach/Stamp/White) GB

    $37 000

    3

    30

    THE WICKED DREAMS OF PAULA SCHULTZ - Les rêves érotiques de Paula Schultz (Marshall/Sommer)

    $36 500

    11

    31

    CUSTER OF WEST - Custer l'homme de l'Ouest (Siodmak/Shaw)

    $35 250

    5

    32

    MARYJANE - (Dexter/fabian)

    $34 000

    11

    33

    LIVE FOR LIFE - Vivre pour vivre (Lelouch/Montand/Bergen/Girardot) Fr / It

    $33 694

    8

    34

    P.J. - Syndicat du meurtre (Guillermin/Peppard/Burr)

    $33 000

    1

    35

    THOROUGHLY MODERN MILLIE - Millie (Hill/Andrews/Fox)

    $31 300

    5

    36

    THE STRANGER - L'étranger (Visconti/Mastroianni/Karina/Blier) It / Fr

    $29 761

    5

    37

    HOW I WON THE WAR - Comment j'ai gagné la guerre (Lester/Crawford/lennon) GB

    $29 500

    4

    38

    FIRECREEK - Les 5 hors-la-loi (McEveety/Stewart/H.Fonda)

    $26 000

    3

    39

    A MAN AND A WOMAN - Un homme et une femme (Lelouch/Aimée/Trintignant) Fr

    $25 232

    5

    40

    491 - (Sjoman) Suède

    $24 500

    4

    41

    ALASKAN SAFARI - documentaire

    $23 500

    2

    42

    THE INCIDENT - L'incident (Peerce/Sheen/Musante)

    $20 000

    5

    43

    BLACKBEARD'S GHOST - Le fantôme de Barbe-Noire (Stevenson/Jones/Utinov)

    $18 570

    1

    44

    $100 A NIGHT - Des filles pour le mambo-bar (Gluck) All

    $18 000

    1

    45

    SHE FREAK

    $17 000

    1

    46

    THE BORN LOSERS - Le crédo de la violence (Laughlin/Laughlin)

    $17 000

    1

    47

    LA GUERRE EST FINIE - (Resnais/Montand/Thulin) Fr / Suède

    $16 300

    5

    48

    THE ANNIVERSARY - (Baker/Davis) GB

    $16 000

    2

    49

    COUNTERPOINT - La symphonie des héros (Nelson/Heston/Schell)

    $15 200

    3

    50

    CARMEN BABY - (Metzger/Levka) All / Yougoslavie

    $14 300

    3

    51

    GAMES - Le diable à trois (Harrington/Signoret/Caan/Ross)

    $14 000

    5

    52

    GRAND SLAM - Le carnaval des truands (Montaldo/Leigh/Hoffmann/Kinski) It / Esp / All

    $14 000

    3

    53

    THE COMEDIANS - Les comédiens (Glenville/E.Taylor/Burton/Guinness) Fr / US / Bermudes

    $14 000

    3

    54

    ULYSSES - Ulysse (Strick/O'Sea/Jefford) GB / US

    $14 000

    2

    55

    MARAT/SADE (Brook/Magee/Richardson) GB

    $12 500

    2

    56

    SEBASTIAN - Les filles du code secret (Green/Bogarde/York) GB

    $11 930

    3

    57

    THE SAND PEBBLES - La canonnière du Yang-Tsé (Wise/McQueen/Crenna/Bergen)

    $10 700

    3

    58

    RUN LIKE A THIEF - (Glasser/Moore) Esp / US

    $10 500

    1

    59

    THE AMBUSHERS - Matt Helm traqué (Levin/Martin/Berger)

    $10 500

    1

    60

    GRAND PRIX - (Frankenheimer/Garner/Saint/Montand)

    $10 250

    2

    61

    DOCTOR FAUSTUS - (Burton/E.Taylor/Burton) GB

    $9 523

    1

    62

    BERSERK! -Le cercle de sang (O'Connelly/Crawford/Hardin)

    $9 000

    1

    63

    LOVE AFFAIR - Yougoslavie

    $8 700

    1

    64

    WARM NIGHTS AND HOT PLEASURES

    $8 675

    1

    65

    CARESSED

    $8 500

    1

    66

    A MAN FOR ALL SEASONS - Un homme pour l'éternité (Zinnemann/Hiller/Scofield)

    $8 212

    2

    67

    CLOSELY WATCHED TRAINS - Trains étroitement surveillés (Menzel) Tchécoslovaquie

    $7 500

    1

    68

    HIGH WILD AND FREE - documentaire

    $7 500

    1

    69

    SYLVIA'S GIRLS (Al Dempsey)

    $7 500

    1

    70

    CHINA IS NEAR - La Cina è vicina (Bellochio/Mauri) It

    $7 300

    1

    71

    SOL MADRID - Les corrupteurs (Hutton/McCallum/Stevens/Savalas)

    $7 200

    2

    72

    CHARLIE BUBBLES - (Finney/Blakely/Finney) GB

    $7 000

    1

    73

    FITZWILLY - Un si gentil petit gang (Mann/Van Dyke)

    $7 000

    1

    74

    LOVE MATES - Existe-t-il encore des anges ? (lindgren) Suède

    $7 000

    2

    75

    THE BIGGEST BUNDLE OF THEM ALL - La bande à César (De Sica/Welch/De Sica/Wagner)

    $7 000

    1

    76

    BECKET - (Glenville/Burton/O'Toole)

    $6 500

    1

    77

    STRANGE RAMPAGE - (Kerwin)

    $6 500

    1

    78

    CHAPPAQUA - (Conrad Rooks) Fr / US

    $6 000

    2

    79

    ROSIE - Les riches familles (Rich/Russell/Dee)

    $6 000

    1

    80

    A MATTER OF INNOCENCE - L'héritière de Singapour (Green/Mills) GB

    $5 500

    1

    81

    THE BIBLE - La Bible (Huston/Parks/Harris)

    $5 500

    1

    82

    DOCTOR ZHIVAGO - Le docteur Jivago (Lean/Sharif/Christie/Steiger/Chaplin/Guinness) It /GB/US

    $5 000

    1

    83

    THE LOVE FEAST - (Hans Bove)

    $5 000

    1

    84

    MASCULINE FEMININE - Masculin féminin (Godard/Leaud/Goya) Fr

    $4 500

    1

    85

    THE DAY THE FISH CAME OUT - Le jour où les poissons sont sortis hors de l'eau (Cacoyannis/Courtenay/Bergen) Grece / GB / US

    $4 500

    2

    86

    CUL-DE-SAC - (Polanski/Pleasance/Dorleac) GB

    $4 000

    1

    87

    DAISIES - Les petites marguerites (Chytilova) - Tchecoslovaquie

    $4 000

    1

    88

    MORIANNA (Arne Mattson) Suède

    $4 000

    1

    89

    INSIDE NORTH VIETNAM - documentaire

    $3 000

    1

    90

    ROBBERY - Trois milliards d'un coup (Yates/Baker) GB

    $3 000

    1

    91

    THE SOUND OF MUSIC - La mélodie du bonheur (Wise/Andrews/Plummer)

    $3 000

    1

    92

    THE GAME IS OVER - La curée (Vadim/J.Fonda/McEnery) Fr / It

    $2 600

    1

    93

    THE TIGER MAKES OUT - (Hiller/Wallach/Jackson)

    $2 300

    1

    94

    THE TAMING OF THE SHREW - La mégère apprivoisée (Zeffirelli/E.Taylor/Burton) It / US

    $2 000

    1

    95

    THE BIRDS THE BEES AND THE ITALIANS - Ces messieurs dames (Germi/Lisi) It / Fr

    $1 800

    1

    96

    I A WOMAN - Moi une femme (Ahlberg/Persson) Suède / Danemark

    $1 792

    1

     

     

    PLANET OF THE APES box office usa 1968

     

     

     

    BOX OFFICE USA DU 6 FEVRIER 1968 AU 12 FEVRIER 1968

     

     

     

    BOX OFFICE USA DU 6 FEVRIER 1968 AU 12 FEVRIER 1968

     

     

     

     

    BOX OFFICE USA DU 6 FEVRIER 1968 AU 12 FEVRIER 1968

     

     

    BOX OFFICE USA DU 6 FEVRIER 1968 AU 12 FEVRIER 1968

     

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    Jeudi 26 Août à 15:17

    The anniversary va cartonner en GB et sera une succès du genre aux USA, au point de relancer la carrière de Bette Davis, et avoir une suite. Elle se retrouve ainsi de nouveau la concurrente directe de Joan Crawford (dans le registre vieille star sur le retour dans le genre horrifique série b). Mais là encore, le talent d'actrice de Bette Davis sera mis en avant, tandis que les prestations de Crawford seront plutôt raillées.

      • Jeudi 26 Août à 15:27

        Merci Laurent. A propos j'ai vu "Maman très chère" une sorte de biopic sur la manière assez space que Joan Crawford a employé pour (mal) élever ses enfants. Un film raillé par la critique à l'époque (1978) avec une Faye Dunaway dans le rôle de Crawford que j'ai trouvé pour ma part assez flippante. Mais à l'époque la grande Faye avait une très sale réputation à Hollywood taillée en pièce par Roman Polanski et Jack Nicholson très potes et grands queutards dans la vie à l'époque (les parties fines le nez dans la coco chez Nicholson étant bien connues, cela coutera très cher à Polanski). Bref, à mon sens, un film (et une actrice) à réhabiliter.     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :