• BOX OFFICE USA DU 23 DECEMBRE 1971 AU 29 DECEMBRE 1971

     

     

     

     

    DIRTY HARRY BOX OFFICE 1971

    DIRTY HARRY (L'INSPECTEUR HARRY)

    de Don SIEGEL avec Clint EASTWOOD

    San Francisco, au début des années 70. Un tueur se faisant appeler Scorpio tue une femme au hasard, et menace de recommencer si une forte rançon ne lui est pas remise. L’affaire est confiée à Harry Callahan, un inspecteur de police atypique. Solitaire, n’hésitant pas à sortir son arme, il est mal considéré par sa hiérarchie qui lui confie les tâches dont personne ne veut. Il se lance alors dans une chasse à l’homme afin de mettre un terme à cette folie meurtrière...

     

     

    TITRE

    SEM

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    DIAMONDS ARE FOREVER
    (Les diamants sont éternels)

    2

    3M$

    HAMILTON

    CONNERY

    St JOHN

    2

    CARNAL KNOWLEDGE
    (Ce plaisir qu'on dit charnel)

    26

    6M$

    NICHOLS

    NICHOLSON

    BERGEN

    3

    THE FRENCH CONNECTION
    (French connection)

    12

    5M$

    FRIEDKIN

    HACKMAN

    SCHEIDER

    4

    DIRTY HARRY
    (L'inspecteur Harry)

    1

     

    SIEGEL

    EASTWOOD

    ROBINSON

    5

    FIDDLER ON THE ROOF
    (Un violon sur le toit)

    8

    3M$

    JEWISON

    TOPOL

    CRANE

    6

    BEDKNOBS AND BOOMSTICKS
    (L'apprentie sorcière)

    3

    2M$

    STEVENSON

    LANSBURY

    McDOWALL

    7

    THE LADY AND THE TRAMP
    (La Belle et le clochard)

    2

     

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    8

    SOMETIMES A GREAT NOTION
    (Le clan des irréductibles)

    1

     

    NEWMAN

    NEWMAN

    FONDA

    9

    DOLLARS

    2

     

    BROOKS

    BEATTY

    HAWN

    10

    THE GANG THAT COULDN'T SHOOT STRAIGH
    (Inédit)

    1

     

    GOLDSTONE

    ORBACH

    DE NIRO

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    STRAW GOGS (LES CHIENS DE PAILLE)

    de Sam PECKINPAH avec Dustin HOFFMAN et Susan GEORGE

    David Sumner, jeune intellectuel, s'installe dans une ferme du pays natal de sa femme afin d'échapper à la violence urbaine. Pour effectuer des travaux chez lui, il engage quelques jeunes gens désoeuvrés du village, dont Venner, un ancien amant d'Amy, son épouse. Au cours d'une absence de David, ils violent Amy, qui décide de tout cacher à son mari. La tension commence à monter et la violence éclate lorsque, au cours d'une fête, l'idiot du village est pris en chasse par Venner et ses amis, pour avoir voulu séduire une adolescente...

     

    BOX OFFICE USA DU 23 DECEMBRE 1971 AU 29 DECEMBRE 1971

    MINNIE AND MOSKOWITZ (AINSI VA L'AMOUR)

    de John CASSAVETES avec Gena ROWLANDS et Seymour CASSEL

    Seymour, gardien de parking, la trentaine négligée d'un vieux hippie, vit à New York, savourant seul ou en compagnie de paumés dans son genre, ses hamburgers ketchup dans la chaude ambiance de restaurants formica-néon. Un jour, il en a assez, vole de l'argent à sa mère et, comme il aime Humphrey Bogart, met le cap sur le soleil, la Côte Ouest et Hollywood. Là, le train-train reprend : parking, ketchup, etc. Dans les parages, Minnie Moore, une blonde empêtrée dans sa sophistication, travaille au Musée d'Art moderne et traverse une mauvaise passe : Jim, son amant, l'a plaquée pour revenir à sa femme et à ses trois enfants. Sur le parking du restaurant où il officie, Moskowitz vient au secours de Minnie, agressée par un veuf acariâtre, violent et complexé qui l'avait invitée à déjeuner...

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    HAROLD AND MAUDE

    de Hal ASHBY avec Ruth GORDON et Bud CORT

    Fils de riches bourgeois, dominé par une mère possessive, Harold Chasen passe son temps libre à simuler des suicides et à suivre dans son corbillard personnel les enterrements de personnes qu'il ne connaît pas. C'est ainsi qu'il rencontre Maude, une charmante vieille dame de presque 80 ans. Tous deux sympathisent aussitôt. Maude communique sa joie de vivre à Harold. Le jeune homme s'emploie à décourager les prétendantes au mariage que lui présente sa mère. Il ne se sent bien qu'en compagnie de Maude. Celle-ci, après une existence bien remplie, vit la bohème dans un wagon abandonné où elle se sent bien...

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    BOX OFFICE USA DU 23 DECEMBRE 1971 AU 29 DECEMBRE 1971

     

     

     

    KIDNAPPED

    de Delbert MANN avec Michael CAINE

    Au 19ème siècle un jeune garçon, David Balfour, vient réclamer sa part du patrimoine familial à son oncle. Très vite, on tente de l'assassiner, et il échappe de justesse à l'esclavage pour les colonies. Sa rencontre avec Alan Breck le mêle aux évènements politiques, et à combattre les"manteaux rouges"(soldats anglais de l'époque).

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    MARY QUEEN OF SCOTS

    de Thomas IMBACH avec Vanessa REDGRAVE

    La reine d’Écosse Marie Stuart passe sa jeunesse en France. Elle est promise à la couronne de France, mais peu après son mariage, la maladie emporte son mari. La jeune veuve rentre seule dans une Écosse dévastée par la guerre. Au même moment, Elisabeth est sacrée reine d’Angleterre. Pour Marie, elle est comme une soeur jumelle à qui elle peut se confier librement. Après s’être remariée, Marie donne naissance à un héritier du trône. Mais son nouveau mari, Lord Darnley, s’avère être un faible. Lorsque Marie rencontre l’amour de sa vie, le comte de Bothwell, elle fait assassiner Darnley et épouse Bothwell. Horrifiés par ce geste et par la passion aveugle qui l’a motivé, l’aristocratie et le peuple d’Écosse se retournent contre elle. Pour éviter une bataille sanglante, Marie doit renoncer à son Bothwell bien-aimé. Désespérée, elle demande l’aide d’Elisabeth, mais celle-ci la fait jeter en prison. Après dix-neuf années passées dans une cage dorée, Elisabeth lui apporte la « délivrance » par le biais de l’échafaud...

     

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    THE GANG THAT COULDN'T SHOOT STRAIGHT

    de James GOLDSTONE avec Jerry ORBACH et Robert De NIRO

    Deux gangs s'affrontent à New York. D'un côté, le vieux parrain Baccala, bien décidé à conserver son territoire. De l'autre, l'ambitieux Kid Sally et son gang, estimant mériter une place plus importante au sein du crime organisé de la grosse pomme.

     

    BOX OFFICE USA DU 23 DECEMBRE 1971 AU 29 DECEMBRE 1971

    WHO SLEW AUNTIE ROO? (MAIS QUI A TUE TANTE ROO?)

    de Curtis HARRINGTON avec Shelley WINTERS

    Rosie Forrest est une charmante veuve, vivant seule dans une vaste propriété, dans le souvenir de sa fille morte très jeune accidentellement, et dont elle a gardé le cadavre dans un emplacement caché et secret. Comme chaque année, elle invite des petits orphelins d'un centre voisin pour les fêtes de Noël. Parmi les mômes, elle remarque la jolie Katy qui ressemble étrangement à sa défunte fille et, dès lors, voudrait accaparer son affection. C'est sans compter sur l'opposition et l'imagination du frêre de la demoiselle, le brave Christopher...

     

     

    BOX OFFICE USA DU 23/12/1971 AU 29/12/1971

     

    « BOX OFFICE USA DU 30 DECEMBRE 1971 AU 5 JANVIER 1972BOX OFFICE USA DU 16 DECEMBRE 1971 AU 22 DECEMBRE 1971 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :