• BOX OFFICE USA DU 20 DECEMBRE AU 26 DECEMBRE 1965

     RETROUVEZ D'AUTRES BOX OFFICE HEBDOMADAIRES US 1963196419651966

     

    BOX OFFICE USA DU 20 DECEMBRE AU 26 DECEMBRE 1965

     

     

    THUNDERBALL (OPERATION TONNERRE)  5 735 477 entrées France

    de Terence YOUNG avec Sean CONNERY, Adolfo CELI et Claudine AUGER

    Une mystérieuse organisation internationale, le «Spectre», a dérobé à l'OTAN deux avions bombardiers, équipés de deux charges atomiques qu'elle menace de faire exploser sur une ville anglaise ou américaine si elle ne reçoit pas de Sa Majesté britannique un million de livres sterling en monnaie sonnante et trébuchante. James Bond, l'agent 007, est chargé de maîtriser le terrible Largo, l'instigateur de l'odieux chantage. Son enquête le mène aux Bahamas, dans les jupes et dans le lit de la très charmante Domino, dont le frère, le commandant Derval, aurait péri lors du vol des missiles qu'il transportait. Telle est, du moins, la version officielle. La réalité pourrait être tout autre, comme risque fort de l'apprendre Bond...
     
    C'est un noël explosif pour le box office américain où de nombreuses nouveautés font le ménage dans le top et pas des moindres. Il y a bien sûr "Opération Tonnerre" le 4ème James Bond qui est l'évènement mais aussi rien de moins que "Le Docteur Jivago", rien que cela. Mais aussi "L'espion qui venait du froid", "Boeing-Boeing", "Inside Daisy Clover", "La dixième victime". 
     
    A cette date "Goldfinger" le troisième épisode de James Bond a rapporté 19 700 000 dollars de recettes nettes distributeur (United Artist) aux USA et 17 500 000 dollars de recettes nettes hors USA pour un total Monde de 37 200 000 dollars. A ce pactole il convient d'ajouter la réédition fructueuse de "Bons baisers de Russie" et de Dr NO" en double programme.

    United Artist a pu bien préparer la sortie du film : période idéale, film quasiment familial et un nombre de copies suffisant pour être présent au moins dans chaque grande ville américaine et même dans 30 salles pour new York et ses quartiers. En ce qui concerne Los Angeles seul l'Oriental ( 3220 places) le projette. Bien sûr le démarrage énorme de "Goldfinger" donne des raisons d'être optimiste, l'audience ne cesse de progresser depuis "Dr No" et étant donné que le public a semblé en redemander étant donné que la réédition des deux premiers Bond a cartonné durant l'été 1965 pourquoi ne pas penser que "Opération Tonnerre" fera aussi bien et même plus. La promotion est énorme, messages radio, le marchandising s'est développé, les livres se vendent comme des petits pains. 
     
    De fait "Opération Tonnerre" écrabouille la concurrence qui n'est pourtant pas n'importe quoi si on considère les 60 000 dollars récoltés par "Docteur Jivago" au Capitol de New York ( 1552 places et deux séances par jour mais une place a 4.25 dollars contre 2.5 ou 2.75 pour Bond). "Thunderball" rapporte 201 401 dollars au Paramount de New York (3 300 places -2.75 dollars)du 21 au 27 décembre 1965 mais aussi 26 894 dollars au Cinema two, nouveau record (300 places - de 1.75 à 2 dollars la place) et 41 164 dollars au Sutton (561 places de 1.75 à 2 dollars) nouveau record. Au Paramount le cinéma sera ouvert 24 heures sur 24 durant le week-end. Sur les 30 salles de New York le film récolte la recette record de 1 136 805 dollars net. Et c'est la même chose pour la majorité des salles à travers le pays.
     
    Selon Variety, sur un panel de 100 salles "Thunderball" a rapporté pour sa première semaine la recette de 3 604 387 dollars contre 2 157 761 dollars pour "Goldfinger". 
     
    Sorti sur 400 copies aux USA, le film est également présent sur 300 copies en Europe. En Angleterre le film bat des records et en Allemagne il attire plus d'un million de spectateurs la première semaine. Il sort également sur 40 salles au Japon un record pour un film étranger. A Tokyo au Hibiya le film bat le record du meilleur premier jour avec une recette de 16 121 dollars.
     
    Cette sortie représente le pic de la franchise James Bond aux USA. Il n'est plus possible de tenir le rythme d'une sortie annuelle et c'est 18 mois plus tard, soit en juin 1967 que sort "On ne vit que deux fois" ratant la période de noël qui semble être idéale pour la franchise. Durant ce laps de temps des films tels "Flint", "Matt Helm" ou "Casino Royale" vont surfer sur la mode des Bond tout en diminuant l'impact d'un nouveau film qui perd son côté évènementiel. De plus depuis le début des années 60 les entrées baissent très régulièrement aux USA, la télévision en étant bien sûr le principal responsable. Même si les chiffres de "On ne vit que deux fois" seront encore très bon, il sera force de constater que ceux-ci seront inférieur à "Thunderball". Et ne parlons pas des Bond suivants. La saga va connaitre des hauts mais aussi des bas inquiétants à la fin des années 80. En Grande-Bretagne il faudra attendre "Skyfall" et son immense succès (17 millions d'entrées) pour que la franchise retrouve le top Mondial et malgré que ce dernier passe la barre des 300 millions de dollars de recettes, il me semble  cependant qu'il n'a pas égalé en terme d'entrées la succès colossal de "Thunderball" aux USA.   

     

     

     

    FILM

    RECETTE

    ECRANS

    1

    THUNDERBALL - Opération Tonnerre (Young/Connery/Celi/Auger) GB

    $3 604 387

    100

    2

    THAT DARN CAT - L'espion aux pattes de velours (Stevenson/Mills/Jones)

    $595 000

    22

    3

    DO NOT DISTURB - Ne pas déranger SVP (Levy/Day/Rod Taylor)

    $582 474

    42

    4

    THE SOUND OF MUSIC - La mélodie du bonheur (Wise/Andrews/Plummer)

    $417 000

    21

    5

    THE AGONY AND THE ECSTASY - L'extase et l'agonie (Reed/Heston/Harrison)

    $287 200

    16

    6

    THE SPY WHO COME IN FROM THE COLD - L'espion qui venait du froid (Ritt/Burton/Werner)

    $267 500

    10

    7

    BATTLE OF THE BULGE - La bataille des Ardennes (Annakin/H.Fonda/Shaw/Ryan)

    $267 000

    12

    8

    BOEING-BOEING - (Rich/Curtis/Lewis)

    $228 500

    25

    9

    THOSE MAGNIFICENT MEN IN THEIR FLYING MACHINES - Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines (Annakin/Whitman/Miles) GB

    $211 700

    16

    10

    THE GREAT RACE - La grande course autour du Monde (Edwards/Curtis/Wood/Lemmon)

    $180 900

    16

    11

    THE LOVED ONE - Ce cher disparu (Richardson/Morse/Steiger)

    $155 000

    13

    12

    THE 10th VICTIM - La dixième victime (Petri/Mastroianni/Andress) It / fr

    $152 515

    16

    13

    MY FAIR LADY - (Cukor/A.Hepburn/Harrison)

    $117 919

    6

    14

    JULIET OF THE SPIRITS - Juliette des esprits (Fellini/Masina/Milo) Italie / Fr

    $110 100

    11

    15

    PINOCCHIO IN OUTER SPACE - (Goossens) animation

    $104 600

    48

    16

    DOCTOR ZHIVAGO - Le docteur Jivago (Lean/Sharif/Christie/Steiger/Chaplin/Guinness) It /GB/US

    $103 000

    2

    17

    NEVER TOO LATE - (Yorkin/P.Ford/Stevens)

    $77 000

    9

    18

    TREASURE OF SILVER LAKE - Le trésor du lac d'argent (Reinl/Barker/Brice) Allemagne / Fr / Youg

    $75 000

    1

    19

    THE SLENDER THREAD - 30 minutes de sursis (Pollack/Poitier/Bancroft)

    $74 500

    4

    20

    VIVA MARIA - (Malle/Bardot/Moreau) Fr / It

    $54 200

    3

    21

    THE GREATEST STORY EVER TOLD - La plus grande histoire jamais contée (Stevens/Sydow/McGuire)

    $52 000

    4

    22

    A PATCH OF BLUE - Un coin de ciel bleu (Green/Poitier/Winters)

    $32 500

    2

    23

    A THOUSAND CLOWNS - Des clowns par milliers (Coe/Robards)

    $32 500

    2

    24

    INSIDE DAISY CLOVER - Daisy Clover (Mulligan/Wood/Plummer/Redford)

    $28 000

    1

    25

    LIFE AT THE TOP - Les chemins de puissance (Kotcheff/Harvey/Simmons) GB

    $27 200

    2

    26

    WHEN THE BOYS MEET THE GIRLS - (Ganzer/Francis)

    $20 000

    10

    27

    TO DIE IN MADRID - Mourir à Madrid (Rossif/Worth/Flon) France

    $18 400

    3

    28

    MEDITERRANEAN HOLLIDAY - Flying Clipper - Traumreise unter weissen Segeln - All

    $18 000

    1

    29

    THE PINK TAIL FLY - Court métrage de la Panthere Rose

    $18 000

    1

    30

    SALLAH - Sallah Shabati (Kishon/Topol) Israel

    $16 700

    1

    31

    BATMAN ET ROBIN - Sérial de 1943

    $15 300

    2

    32

    BUNNY LAKE IS MISSING - Bunny Lake a disparu (Preminger/Dullea/Lynley)

    $15 000

    1

    33

    DR. GOLDFOOT AND THE BIKINI MACHINE - (Taurog/Price/Avalon)

    $15 000

    5

    34

    THE SECOND BEST AGENT SECRET IN THE WHOLE WIDE WORLD - (LICENSED TO KILL) (Shonteff/Adams) GB

    $14 000

    2

    35

    LOVE HUNGER - La flor de Irupé - Argentine

    $10 500

    1

    36

    REPULSION - Répulsion (Polanski/Deneuve/Hendry) GB

    $10 000

    3

    37

    THE IPCRESS FILE - Ipcress danger immédiat (Furie/Caine) GB

    $10 000

    1

    38

    CHINA

    $9 800

    2

    39

    KWAIDAN - Kaidan (Kobayashi/Mikuni) Japon

    $9 500

    1

    40

    THE SKIN GAME - (Miller/Howard)

    $9 500

    1

    41

    I HATE YOUR GUTS - The intruder (Corman/Shatner)

    $8 600

    1

    42

    RAT FINK - (Landis/Heyden)

    $8 600

    1

    43

    RAPTURE - La fleur de l'âge (Guillermin/Douglas)

    $7 800

    1

    44

    ROTTEN TO THE CORE - (Boulting/Rodgers/Rampling) GB

    $7 500

    1

    45

    BAD GIRLS GO TO HELL

    $7 000

    1

    46

    THE ELEANOR ROOSEVELT STORY - (Kaplan) documentaire

    $6 500

    1

    47

    THE VISIT - La rancune (Wicki/Bergman/Quinn)

    $6 500

    1

    48

    CONTEMPT - Le mépris (Godard/Bardot/Piccoli) Fr / It

    $6 000

    1

    49

    PASSION HOLIDAY

    $6 000

    1

    50

    THE FALL OF THE HOUSE OF USHER - La chute de la maison Usher (Corman/Price) 

    $6 000

    1

    51

    THE PIT AND THE PENDULUM - La chambre des tortures (Corman/Price/Steele)

    $6 000

    1

    52

    TOKYO OLYMPIAD - TOKYO OLYMPIADES - (Ichikawa) documentaire

    $5 000

    1

    53

    THE LEATHER BOYS - (Furie/Tushingham) GB

    $4 900

    2

    54

    A HARD DAY'S NIGHT - 4 garçons dans le vent (Lester/Les Beatles)

    $4 500

    1

    55

    GIRL CHASERS

    $4 500

    1

    56

    HELP! - Au secours ! (Lester/Les Beatles) GB

    $4 500

    1

    57

    MARY POPPINS - (Stevenson/Andrews/Van Dyke)

    $4 500

    1

    58

    ROPE OF FLESH (Russ Meyer)

    $4 500

    1

    59

    A NIGHT AT THE OPERA - Une nuit à l'opéra (Wood/Marx brothers)

    $4 400

    1

    60

    THE LADY KILLER OF ROME - L'assassin (Petri/Mastroianni/Presle) It / Fr

    $4 000

    1

    61

    WHAT'S NEW PUSSYCAT - Quoi de neuf pussycat? (Donner/Sellers/O'Toole/Schneider) US / Fr

    $4 000

    1

    62

    A KNIFE IN THE WATER - Le couteau dans l'eau (Polanski) - Pologne

    $3 100

    1

    63

    THE DOLL - Vaxdockan (Mattsson) - Suède

    $3 100

    1

    64

    FATHER GOOSE - Grand Méchant Loup appelle (Nelson/Grant/Caron)

    $3 000

    1

    65

    LAUREL AND HARDY'S LAUGHING 20'S (Youngson) anthologie

    $3 000

    1

    66

    RED LINE 7000 - Ligne rouge 7000 (Hawks/Caan)

    $3 000

    1

    67

    SEVEN SLAVES AGAINST ROME - Les gladiateurs les plus forts du Monde (Lupo/Mitchell) Italie

    $3 000

    1

    68

    THE HILL - La colline des hommes perdus (Lumet/Connery) GB

    $3 000

    1

    69

    SHIP OF FOOLS - La nef des fous (Kramer/Leigh/Signoret/Marvin)

    $2 500

    1

    70

    I MALAMONDO - (Cavara/Celentano) documentaire - Italie

    $2 000

    1

    71

    LOVE ITALIAN WAY - Femmes de luxe (Bianchi/Tognazzi/Sommer) Italie

    $2 000

    1

    72

    RED DESERT - Le désert rouge (Antonioni/Vitti/Harris) It / fr

    $2 000

    1

    73

    THE MARRIED WOMAN - Une femme mariée (Godard/Meril) Fr

    $2 000

    1

     

     

     

    THUNDERBALL BOX OFFICE USA 1965

     

     

    OPERATION TONNERRE - THUNDERBALL - BOX OFFICE UK 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    THUNDERBALL BOX OFFICE USA 1965

     

     

     

     

     

     

     

     

    « BOX OFFICE USA DU 30 DECEMBRE 1963 AU 5 JANVIER 1964BOX OFFICE USA DU 13 DECEMBRE AU 19 DECEMBRE 1965 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    3
    Lundi 11 Janvier à 18:50

    Oui a Detroit au Fox (5041 places). Il y avait aussi un spectacle Motown avec Marvin Gaye  

      • Laurent
        Lundi 11 Janvier à 19:26

        Ah oui, ça aide un peu aussi. Joli score malgré tout.

    2
    Laurent
    Lundi 11 Janvier à 18:07

    Tu es sûr pour le Winnetou ? $75 000 dans une salle ? oh

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :