• BOX OFFICE PARIS DU 8/10/75 AU 14/10/75

    COURSE-A-L.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    FLIC STORY

    2

    101 868

    249 761

    DERAY

    DELON

    TRINTIGNANT

    LA COURSE A L'ECHALOTTE

    1

    86 799

    86 799

    ZIDI

    RICHARD

    BIRKIN

    FURIE PORNO

    2

    59 545

    135 948

     

     

     

    PARFUM DE FEMME

    3

    55 759

    176 158

    RISI

    GASSMAN

    BELLI

    L'HISTOIRE D'ADELE H

    1

    53 433

    53 433

    TRUFFAUT

    ADJANI

    ROBINSON

    LE VIEUX FUSIL

    8

    40 316

    519 467

    ENRICO

    NOIRET

    SCHNEIDER

    HISTOIRE D'O

    7

    35 426

    412 031

    JAECKIN

    CLERY

    KIER

    ROLLERBALL

    4

    27 815

    163 837

    JEWINSON

    CAAN

    BECK

    LE CHAT ET LA SOURIS

    6

    26 573

    303 790

    LELOUCH

    REGGIANI

    MORGAN

    GORGE PROFONDE

    3

    21 752

    79 878

    DAMIANO

    LOVELACE

    REEMS

    JAMES DEAN STORY

    2

    20 865

    47 875

    CONNOLLY

    DEAN

    WOOD

    LES GALETTES DE PONT-AVEN

    8

    20 635

    327 231

    SERIA

    MARIELLE

    FRESSON

    PHASE IV

    2

    19 125

    38 294

    BASS

    DAVENPORT

    MURPHY

    GUERRE ET AMOUR

    5

    16 832

    164 689

    ALLEN

    ALLEN

    KEATON

    IL FAUT VIVRE DANGEREUSEMENT

    6

    16 157

    216 240

    MAKOVSKI

    GIRARDOT

    BRASSEUR C.


    Contrairement à ses mauvaises habitudes, le DELON faiblit à peine et "flic story" devient un de ses plus beaux succès personnels, bien aidé par une prestation inquiétante de JL TRINTIGNANT, fabuleux en Emile BUISSON.
    Cela fait mantenant 4 ans que Claude ZIDI est devenu le réalisateur le plus populaire de France. Que des succès auquel vient s'ajouter cette "course à l'échalotte" sympathique. Après quelques errements, Pierre RICHARD retrouve un réalisateur qui lui permet de retrouver les cimes du BO. Jane BIRKIn occupe un rôle rafraichissant. Ce n'est pas de l'épicerie fine, mais le plat est comestible et le public apprécie, c'est bien le principal.
    "L'histoire d'Adèle H" est dans la norme des films de Truffaut. Un bon succès d'estime et de bonnes critiques, comme d'hab. Isabelle ADJANI prouve qu'il va falloir compter avec elle.

    « BOX OFFICE PARIS DU 15/10/75 AU 21/10/75BOX OFFICICE DU 1/10/75 AU 7/10/75 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    orteils
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:35
    orteils
    gorge profonde
    c'est quand meme enorme de retrouver ce film dans le meme top que le vieux fusil

    autre temps...
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:35
    Mon grand frère me disait qu'il y avait pas mal de personnes à l'époque  qui se trompait souvent  de salles ...  mdr!
    "Comment? Le vieux fusil c'était salle 3?" je me disais aussi !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :