• BOX OFFICE PARIS DU 27/11/1991 AU 03/12/1991



    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    BERNARD ET BIANCA AU PAYS

     DES KANGOUROUS

    1

    38

    80 655

    80 655

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    MAYRIG

    1

    45

    62 638

    62 638

    VERNEUIL

    SHARIF

    CARDINALE

    J' EMBRASSE PAS

    2

    20

    33 219

    86 181

    TECHINE

    NOIRET

    BEART

    HOT SHOTS

    5

    36

    30 147

    379 135

    ZAZ

    SHEEN

    ELWES

    TERMINATOR 2 LE JUGEMENT DERNIER

    7

    25

    26 735

    1 112 571

    CAMERON

    SCHWARZENEGGER

    HAMILTON

    VAN GOGH

    5

    26

    25 065

    255 883

    PIALAT

    DUTRONC

    STEY

    MON PERE CE HEROS

    6

    22

    21 543

    336 113

    LAUZIER

    DEPARDIEU

    GILLAIN

    PARIS S' EVEILLE

    1

    12

    21 862

    21 862

    ASSAYAS

    GODRECHE

    LEAUD

    CROC-BLANC

    7

    21

    16 594

    519 562

    KLEISER

    HAWKE

    BRANDAUER

    PENSEES MORTELLLES

    2

    15

    17 260

    47 785

    RUDOLPH

    WILLIS

    MOORE D.

    HITMAN

    1

    11

    12 972

    12 972

    LONDON

    WHITAKER

    FENN

    HARLEY DAVISDON ET L HOMME

     AUX SANTIAGS

    3

    11

    9 901

    76 010

    WINCER

    ROURKE

    JOHNSON

    TA MERE OU MOI

    1

    19

    9 779

    9 779

    COLUMBUS

    CANDY

    O'HARA

    JUSQU' AU BOUT DU MONDE

    6

    8

    9 711

    124 978

    WENDERS

    HURT W.

    VON SYDOW

    EUROPA

    3

    5

    8 019

    37 337

    VON TRIER

    VON SYDOW

    BARR


    Le nouveau Walt DISNEY prend la tête du Box Office sans grand éclat. C'est une première pour le studio qui produit une suite d'un de leur grand succès "Bernard et Bianca" qui avait fait près de 5 millions d'entrées en 1977 et plus d'un million d'entrées. Vu la qualité piètre du produit, pas de charme et destiné aux tous petits, le film n'est pas appelé à rencontrer un succès foudroyant. D'ailleurs aux USA c'est un échec cuisant. Heureusement le studio va se reprendre en mains pour livrer une décennie de beaux films. Enfin ! Rendez dans un an pour "la belle et la bête".
    Joli film de souvenirs, "Mayrig" était pour Henri VERNEUIL l'occasiuon de livrer un succès à l'instar "de la gloire de mon père" et de sa suite. Hélas, ce beau film part plutôt doucement, pas déshonorant, mais moyen.
    On rappellera au passage que VERNEUIL est un des plus grands réalisateurs français et qui a rapporté des montagnes dargent est mort pratiquement dans l'oubli quelques temps plus tard.
    "Paris s'éveille" de Olivier ASSAYAS bénéficie de bonnes critiques et prend un début encourageant. Mention spéciale à la belle Judith GODRECHE qui se fait bien remarquer.

     

    « BOX OFFICE PARIS DU 04/12/1991 AU 10/12/1991BOX OFFICE PARIS DU 20/11/1991 AU 26/11/1991 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :