• BOX OFFICE PARIS DU 25/04/1979 AU 01/05/1979

     

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE COUP DE SIROCCO

    2

    114 937

    191 845

    ARCADY

    HANIN

    VILLALONGA

    FLIC OU VOYOU

    5

    101 826

    725 862

    LAUTNER

    BELMONDO

    GALABRU

    BAMBI

    4

    72 680

    306 156

    WALT DISNEY

    ANIMATION

      

    SERIE NOIRE

    1

    72 122

    72 122

    CORNEAU

    DEWAERE

    M.TRINTIGNANT 

    CAUSE TOUJOURS TU M'INTERESSES

    2

    70 516

    134 049

    MOLINARO

    GIRARDOT

    MARIELLE

    ET LA TENDRESSE BORDEL

    9

    60 868

    568 261

    SCHULMANN

    BIDEAU

    CONTI

    ASHANTI

    1

    56 641

    56 641

    FLEISHER

    CAINE

    SHARIF

    AMERICAN COLLEGE

    2

    53 720

    100 573

    LANDIS

    BELUSHI

    ALLEN

    JE TE TIENS TU ME TIENS PAR LA BARBICHETTE

    4

    41 315

    218 399

    YANNE

    YANNE

    COUTELIER

    VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER

    6

    39 847

    302 637

    CIMINO

    DE NIRO

    WALKEN

    LE VOLEUR DE BAGDAD

    1

    30 752

    30 752

    DONNER C.

    McDOWALL

    USTINOV

    QUINTET

    3

    26 589

    93 330

    ALTMAN

    NEWMAN

    GASSMAN

    LA GRANDE ATTAQUE DU TRAIN D'OR

    2

    24 959

    58 752

    CRICHTON

    CONNERY

    SUTHERLAND

    JOUISSANCES PERVERSES

    1

    24 843

    24 843

    LEROI

      

      

    GOLDORAK

    4

    24 343

    147 281

    TOEI

    ANIMATION

      

    LA FUREUR DE VAINCRE

    1

    21 863

    21 863

    CLOUSE

    LEE

    WEI

     

      Merci à Fabrice pour ces chiffres !

    " Le coup de sirocco" gagne une place et s'installe en tête du box office avec une très belle semaine. C'est le grand retour de Roger HANIN après une sévère traversée du désert. Pour l'occasion, il reprend l'accent pied noir et il devra composer désormais avec cette image pittoresque lui, plutôt habitué aux rôles de durs. Mais il ne boudera pas son plaisir.
    En cinquième semaine, "Flic ou voyou" n'est plus premier, mais ce n'est pas grave car les entrées augmentent et le film, avec 100000 spectateurs supplémentaires passe la barre des 700000 spectateurs. Nul doute, le million d'entrées sera là et Bébel est bien de nouveau le roi du box office.
    "Bambi" profite bien de la fin des vacances de pâques. Avec 300000 spectateurs pour un film amortit depuis belle lurette, ce n'est que du bonus pour Disney.
     Avec son rôle désespéré de Frank POUPARD, l'immense Patrick DEWAERE livre une prestation étourdissante. Hallucinant de talent, l'acteur illumine ce chef d'oeuvre noir, très noir de Alain CORNEAU. Le film tiré d'un roman de Jim THOMPSON est à la limite du dérapage. Frank, représentant minable d'un patron veule, pique un peu dans la caisse pour s'occuper de Mona, troublante ado qui se donne à quelques représentants de passage pour que sa vieille tante bénéficie de cadeaux minables dans une banliieue minable. Frank va sombrer dans une spirale très négative... En dehors de l'immense Patrick, d'autres acteurs mettent la barre très haut: Bernard BLIER en ordure haut de gamme, Marie TRINTIGNANT dans le rôle de Mona (qui n'est pas tombé amoureux d'elle) et Myriam BOYER géniale en femme paumée. Le film prend un beau départ et c'est tant mieux. 
    On aura connu Richard FLEISHER en meilleure forme. Le très polyvalent réalisateur court le cachet dans cet "Ashanti" qui a mal vieilli. Michael CAINE l'homme qui ne fait jamais d'entrées au box office, poursuit un marchand d'exclave pour retrouver sa femme qui a été enlevée, une Ashanti. Comme d'habitude dans ce genre de productions le casting international est l'occasion pour certaines ex stars de retrouver du lustre d'antan, tels Omar SHARIF ou Peter USTINOV. Le film prend un départ correct, mais sans les vacances scolaires le retour sur terre sera sévère.

    « BOX OFFICE PARIS DU 02/05/1979 AU 08/05/1979BOX OFFICE PARIS DU 18/04/1979 AU 24/04/1979 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Pierre-Michel
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:39
    Pierre-Michel

    Je suis heureux que vous rendiez un hommage appuyé, à Serie noire, et pour son scénario, et bien sûr pour Patrick Dewaere, qui demeure à ce jour inégalé de mon point de vue ;

    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:39
    renaud
    Merci.
    Il  fut le plus grand. Et il ne le savait même pas.
    RIP Patrick, personne ne t'a oublié.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :