• BOX OFFICE PARIS DU 20 JANVIER 1988 AU 26 JANVIER 1988 : ROBOCOP

    BOX OFFICE PARIS DU 20 JANVIER 1988 AU 26 JANVIER 1988 : ROBOCOP

     

    TITRE

    SEM

    SALLES

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    ROBOCOP

    1

    52

    159 557

    159 557

    VERHOEVEN

    WELLER

    ALLEN

    LE DERNIER EMPEREUR

    9

    42

    58 248

    1 099 372

    BERTOLUCCI

    LONE

    CHEN

    LE PROVISEUR

    3

    39

    49 703

    190 245

    CAIN

    BELUSHI J.

    GOSSET JR

    LES GENS DE DUBLIN

    2

    19

    43 977

    87 267

    HUSTON

    HUSTON

    McCAAN

    L'AVENTURE INTERIEURE

    6

    30

    31 348

    397 269

    DANTE

    QUAID

    RYAN

    Y A BON LES BLANCS

    1

    13

    23 333

    23 333

    FERRERI

    DETMERS

    PICCOLI

    DANDIN

    1

    14

    23 309

    23 309

    PLANCHON

    BRASSEUR

    ZABOU

    COBRA VERDE

    2

    24

    22 589

    63 947

    HERZOG

    KINSKI

    ANPAW

    SENS UNIQUE

    6

    16

    22 393

    201 153

    DONALDSON

    COSTNER

    HACKMAN

    PACTE AVEC UN TUEUR

    2

    17

    18 612

    47 044

    FLYNN

    WOODS

    DENNEHY

    GENERATION PERDUE

    2

    24

    18 472

    51 296

    SCHUMACHER

    PATRIC

    SUTHERLAND K.

    INTERVISTA

    5

    11

    14 306

    153 547

    FELLINI

    MASTROIANNI

    FELLINI

    LES JARDIENS DE PIERRE

    3

    9

    13 969

    75 314

    COPPOLA

    CAAN

    HUSTON

    TOO MUCH

    5

    9

    13 091

    117 214

    LELAND

    LLOYD

    BELL

    LES KEUFS

    6

    18

    12 428

    226 851

    BALASKO

    BALASKO

    BANKOLE


    Premier choc de l'année"1988 "Robocop" triomphe  alors que  l'affiche laissait craindre le pire.  Il n'en est rien bien au contraire  le film demeure  un des meilleurs films d'anticipation de tous les temps.  Paul VEHOEVEN  devient un réalisateur star  alors qu'il a déja plus de  20 ans de carrière. Le film, d'une violence sans concession, est un véritable choc visuel, ainsi q u'une réflexion sur une possible société du futur. En dehors d'un Robocop impressionnant, le film dévoile également un des méchants les plus impitoyables de l'histoire du cinéma. La naissance du Robocop, qui passe après le meurtre horrible du flic Murphy, reste dans les annales. Ce fut encore un pétage de caleçon au Forum Horizon.
    La suite est plus fade, en particulier pour les deux autres nouveautés de la semaine, lancées sans conviction par les distributeurs....

    « BOX OFFICE PARIS DU 27 JANVIER 1988 AU 2 FEVRIER 1988 : LIAISON FATALEBOX OFFICE PARIS DU 13 JANVIER 1988 AU19 JANVIER 1988 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :