• BOX OFFICE PARIS DU 16/2/1977 AU 22/2/1977

    BATAILLE-MIDWAY.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LA BATAILLE DE MIDWAY

    1

    98 470

    98 470

    SMIGHT

    HESTON

    FONDA

    RENE LA CANNE

    1

    74 384

    74 384

    GIROD

    DEPARDIEU

    PICCOLI

    JOUR DE FETE

    1

    58 528

    58 528

    TATI

    TATI

    FRANKEUR

    LACHEZ-MOI LES BASKETS

    7

    43 246

    338 575

    REUBEN

    CARRADINE R.

    ASHLEY

    LE JUGE FAYARD

    6

    41 514

    406 028

    BOISSET

    DEWAERE

    LEOTARD

    A CHACUN SON ENFER

    3

    35 299

    147 480

    CAYATTE

    GIRARDOT

    FRESSON

    LA FOLLE ESCAPADE

    3

    33 271

    80 782

    TOKAR

    NIVEN

    FELDON

    PROVIDENCE

    2

    33 165

    64 212

    RESNAIS

    BOGARDE

    BURNSTYN

    CENTRE TERRE 7ème CONTINENT

    2

    31 706

    75 347

    CONNOR

    McCLURE

    CUSHING

    LA PETITE FILLE AU BOUT DU CHEMIN

    4

    29 778

    140 279

    GESSNER

    FOSTER

    SHEEN M.

    LE GANG

    5

    27 569

    300 382

    DERAY

    DELON

    CALFAN

    UNE FILLE COUSUE DE FIL BLANC

    4

    24 800

    134 050

    LANG

    DOUGNAC

    REGGIANI

    BARRY LYNDON

    24

    24 127

     

    KUBRICK

    O'NEAL

    BERENSON

    JB N°1

    2

    19 411

    45 579

     

     

     

    CASANOVA UN ADOLESCENT A VENISE

    11

    19 411

     

    COMENCINI

    WHITING

    STANDER


    Comme si Hollywood ne voulait pas mourir, voici un film de guerre "à l'ancienne" filmé à l'ancienne avec plein de vedettes des années 50 dont Henry FONDA, Robert MITCHUM et cette bonne vielle bique de Glen FORD, sans oublier Monsieur flingues US "Charlton HESTON, qui se débrouille toujours pour être dans une superproduction qui passe. Bref, le film approche quand même les 100 000 entrées Paris/ Périphérie un peu à la surprise générale.
    "René la canne" confirme qu'avec DEWAERE, Gérard DEPARDIEU est bien la relève des acteurs Français. Quand en plus, il tourne avec PICCOLI on ne peut être que réjoui, même si le film n'est pas un chef d'oeuvre du genre.
    Jacques TATI était légendaire à l'époque, et son vieillot "Jour de fête" ne passe pas inaperçu, loin de là...c'est un peu une surprise dans la mesure où cette réédition marche plus fort que ses deux derniers films... pourtant ce n'est que les prémisces d'un talent qui explosera avec "les vacances de Monsieur HULOT". 
    "le gang" perd onze place !!! et "providence" se maintient très trè bien.

    « BOX OFFICE PARIS DU 23/2/1977 AU 1/3/1977BOX OFFICE PARIS DU 9/2/1977 AU 15/2/1977 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :