• BOX OFFICE PARIS DU 15/10/1958 AU 21/10/1958

    MIROIR-A-DEUX-FACES.jpg

     

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE MIROIR A DEUX FACES

    1

    77 688

    77 688

    CAYATTE

    BOURVIL

    MORGAN

    LES TRICHEURS

    2

    48 129

    94 558

    CARNE

    CHARRIER

    PETIT

    MADAME ET SON AUTO

    1

    36 139

    36 139

    VERNAY

    DESMARETS

    MOREL

    UN CERTAIN SOURIRE

    1

    27 885

    27 885

    NEGULESCO

    FONTAINE

    BRAZZI

    EN CAS DE MALHEUR

    5

    27 081

    179 828

    AUTANT LARA

    GABIN

    BARDOT

    LA CLE

    3

    21 474

    80 859

    REED

    HOLDEN

    LOREN

    LE DESPERADO DE LA PLAINE

    1

    20 600

    20 600

    SPRINGSTEEN

    LOVEJOY

    BEST

    LE GORILLE VOUS SALUE BIEN

    7

    19 362

    238 482

    BORDERIE

    VENTURA

    VANEL

    CONTREBANDE AU CAIRE

    2

    12 611

    35 896

    THORPE

    TAYLOR

    MALONE

    MISSION DIABOLIQUE

    2

    11 411

    27 215

    MAY

    KRUGER

    KOCH

    ...

    « BOX OFFICE PARIS DU 22/10/1958 AU 28/10/1958BOX OFFICE PARIS DU 08/10/1958 AU 14/10/1958 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Alain Paris
    Mercredi 19 Décembre 2018 à 16:45

    Hello. Autant que je me souvienne, ce "miroir à deux faces" était un grand film, sur un grand sujet,

    et avoir à l'affiche une Michelle Morgan et un Bourvil très différents de ce qu'ils avaient fait

    auparavant ne peut que rendre ce succès au box-office méritent et justifié. Ah c'est sur que

    60 ans après, ce sujet sur la chirurgie esthétique et le drame qu'elle provoque au sein d'un couple

    peut paraitre bien dépassé !

      • Jeudi 20 Décembre 2018 à 13:28

        On cite souvent Bourvil dans "Le cercle rouge" où je le trouve assez quelconque alors qu'il est fabuleux dans ce film. Ils ont un peu enlaidi Michèle Morgan ce qui était très difficile. Un excellent film sur le drame de l'amour vache et de la jalousie. Bourvil est énorme.

    2
    alain paris
    Samedi 5 Janvier à 17:13

    Cher Renaud, attention pour Bourvil dans "le cercle rouge". Ce rôle de policier, assez nouveau pour lui, nécessitait pour Melville de la retenue, faisant oublier le Bourvil comique. Et surtout, Bourvil souffrait atrocement d'un cancer des os, qui allait l'emporter. Il parait que certaines séquences étaient difficiles à tourner, à cause de ça. Et Bourvil est mort peu après ce cercle qui fut son avant dernier film en sortie (avec "le mur de l'Atlantique", le dernier film qui avait été tourné avant le cercle, si mes souvenirs sont bons)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :