• BOX OFFICE PARIS DU 14 JANVIER 1987 AU 20 JANVIER 1987

     

     

    BOX OFFICE PARIS DU 14 JANVIER 1987 AU 20 JANVIER 1987

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE NOM DE LA ROSE

    5

    93 412

    868 667

    ANNAUD

    CONNERY

    SLATER

    LA VIE DISSOLUE DE GERARD FLOQUE

    1

    74 770

    74 770

    LAUTNER

    GIRAUD

    CHAZEL

    LES FUGITIFS

    5

    56 307

    852 203

    VEBER

    DEPARDIEU

    P.RICHARD

    PEGGY SUE S'EST MARIEE

    2

    35 595

    85 258

    COPPOLA

    TURNER

    CAGE

    EMMANUELLE V

    2

    22 212

    62 915

    BOROWCZYK

    KAY

    GABRIELLE

    PAIEMENT CASH

    1

    18 735

    18 735

    FRANKENHEIMER

    SCHEIDER

    MARGRET

    MORT OU VIF

    1

    18 616

    18 616

    SHERMAN

    HAUER

    SIMMONS

    JASON LE MORT VIVANT

    1

    16 863

    16 863

    McLOUGHLIN

    MATHEWS

    KAGEN

    LE BEAUF

    2

    16 473

    49 814

    AMOUREUX

    JUGNOT

    DARMON

    LA MESSE EST FINIE

    1

    15 905

    15 905

    MORETTI

    MORETTI

    LOZANO

    SALE DESTIN

    1

    15 168

    15 168

    MADIGAN

    LANOUX

    LAFONT

    COMME UN CHIEN ENRAGE

    1

    11 897

    11 897

    FOLEY

    PENN

    WALKEN

    NOLA DARLING

    2

    11 245

    24 119

    LEE

    HICKS

    JOHN

    LES DIAMANTS DE L'AMAZONE

    1

    11 144

    11 144

    CARDONA JR

    WHITMAN

    FERNANDEZ

     
     
    C'est fou comme les années 80 alternent les bons films et les nanars. le problème c'est qu'il y a beaucoup plus de nanars. Cette semaine en est un exemple flagrant.
    "Gérard Floque" est un des tous derniers succès de Georges LAUTNER, géant dans les 60's,  très bon dans les 70's,  mauvais dans  les 80's, et je vous laisse deviner pour les 90's.  Pour  ce film voir  la notice....
    Un lot impressionnant de nanars naviguent entre 10 000 et 20 000 entrées, le maxi qu'il peuvent espérer, le pompom étant réservé au "diamants de l'amazone".
    Reste deux perles; le Nano MORETTI et "comme un chien enragé" à redécouvrir pour les interprétations hors normes de Sean PENN qui se révèle, et Christopher WALKEN qu'on ne présente plus.
    « BOX OFFICE PARIS DU 21 JANVIER 1987 AU 27 JANVIER 1987BOX OFFICE PARIS DU 7 JANVIER 1987 AU 13 JANVIER 1987 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :