• BOX OFFICE PARIS DU 13 JANVIER 1988 AU19 JANVIER 1988

    BOX OFFICE PARIS DU 13 JANVIER 1988 AU19 JANVIER 1988

     

    TITRE

    SEM

    SALLES

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE PROVISEUR

    2

    39

    66 216

    140 542

    CAIN

    BELUSHI J.

    GOSSET JR

    LE DERNIER EMPEREUR

    8

    40

    65 836

    1 041 124

    BERTOLUCCI

    LONE

    CHEN

    LES GENS DE DUBLIN

    1

    13

    43 290

    43 290

    HUSTON

    HUSTON

    McCAAN

    COBRA VERDE

    1

    23

    41 358

    41 358

    HERZOG

    KINSKI

    ANPAW

    L'AVENTURE INTERIEURE

    5

    36

    38 783

    365 921

    DANTE

    QUAID

    RYAN

    GENERATION PERDUE

    1

    32

    32 824

    32 824

    SCHUMACHER

    PATRIC

    SUTHERLAND K.

    PACTE AVEC UN TUEUR

    1

    19

    28 432

    28 432

    FLYNN

    WOODS

    DENNEHY

    SENS UNIQUE

    5

    21

    27 065

    178 760

    DONALDSON

    COSTNER

    HACKMAN

    LES JARDIENS DE PIERRE

    2

    20

    22 876

    61 345

    COPPOLA

    CAAN

    HUSTON

    TOO MUCH

    4

    14

    19 471

    104 123

    LELAND

    LLOYD

    BELL

    INTERVISTA

    4

    15

    19 098

    139 241

    FELLINI

    MASTROIANNI

    FELLINI

    LES KEUFS

    5

    22

    17 756

    214 423

    BALASKO

    BALASKO

    BANKOLE

    LES INNOCENTS

    2

    13

    17 076

    36 413

    TECHINE

    DE LA BROSSE

    KECHICHE

    DRAGNET

    1

    20

    15 730

    15 730

    MANKIEWICZ

    HANKS

    AYKROYD

    SOIGNE TA DROITE

    3

     

    10 539

    46 194

    GODARD

    VILLERET

    BIRKIN

     

    « BOX OFFICE PARIS DU 20 JANVIER 1988 AU 26 JANVIER 1988 : ROBOCOPBOX OFFICE PARIS DU 6 JANVIER 1988 AU 12 JANVIER 1988 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    steforce
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:07
    steforce
    John Huston, scénariste puis réalisateur majeur du cinéma hollywoodien à qui l'on doit des classiques dans des genres variés (Le faucon maltais, Le trésor de la Sierra Madre, Quand la ville dort, African Queen, Moby Dick, Les désaxés, L'homme qui voulut être roi, L'honneur des Prizzi...)et dont la vie (particulièrement riche) pourrait facilement faire l'objet d'un film si ce n'est d'une série, a terminé sa carrière en beauté avec ce succès critique. A noter qu'à l'époque sa fille Angélica partageait sa vie avec un certain Jack Nicholson (encore une pointure).
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:07
    A noter que Clint EASTWOOD dans "chasseur blanc, coeur noir" évoque la vie d'un cinéaste qui chasse l'éléphant durant un tournage en Afrique, qui n'est pas sans rappeller John HUSTON durant le tournage d'African QUEEN.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :