• BOX OFFICE PARIS DU 13/03/1968 AU 19/03/1968


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE PACHA

    1

    5

    80 140

    80 140

    LAUTNER

    GABIN

    POUSSE

    LE BON LA BRUTE ET LE TRUAND

    2

     

    44 849

    110 041

    LEONE

    EASTWOOD

    WALLACH

    LES CRACKS

    3

     

    39 022

    150 678

    JOFFE

    BOURVIL

    HIRSCH

    ALEXANDRE LE BIENHEUREUX

    6

     

    31 650

    267 243

    ROBERT

    NOIRET

    JOBERT

    DANS LA CHALEUR DE LA NUIT

    3

     

    24 549

    78 375

    JEWISON

    POITIER

    STEIGER

    LUTRING…REVEILLE TOI ET MEURS

    1

    8

    20 088

    20 088

    LIZZANI

    HOFFMANN

    VOLONTE

    BENJAMIN OU LES MEMOIRES D'UN PUCEAU

    10

     

    19 680

    422 280

    DEVILLE

    DENEUVE

    PICCOLI

    JE SUIS CURIEUSE

    7

     

    15 871

    187 319

     

     

     

    JEUX INTERDITS

    4

     

    14 819

    55 127

    CLEMENT

    POUJOULY

    FOSSEY

    CAMELOT OU LE CHEVALIER DE LA REINE

    1

    2

    13 690

    13 690

    LOGAN

    HARRIS

    NERO

    MANON 70

    4

     

    11 022

    72 153

    AUREL

    DENEUVE

    FREY

    MOI UNE FEMME

    4

    7

    10 786

    67 707

     

     

     

    SUPERMAN LE DIABOLIQUE

    1

    2

    10 679

    10 679

    GRIECO

    BROWNE

    FAJARDO

    JOHNNY BANCO

    1

    5

    10 311

    10 311

    ALLEGRET

    BUCHHOLZ

    KOSCINA

    LE SYNDICAT DU MEURTRE

    4

    3

    10 232

    61 448

    GUILLERMIN

    PEPPARD

    HUNNICUTT

    LES 12 SALOPARDS

    13

     

    9 926

    354 305

    ALDRICH

    MARVIN

    BRONSON

    LE BAL DES VAMPIRES

    7

     

    7 780

    80 187

    POLANSKI

    POLANSKI

    TATE


    Jean GABIN n'a aucune paine à déloger le "LEONE" de la première place du Box Office. "Le Pacha" prend très facilement et largement la tête du Box Office avec plus de 80 000 entrées au compteur. Le tendem LAUTNER / AUDIARD se reforme avec cette comédie polière plus ou moins sérieuse. Au programme, casse, mauvcais garçon, flic bourru joué par GABIN, des cascades de Rémi Julienne et une fameuse musique de Gainsbourg qui interprète "le requiem pour un con".  Il apparait dans le film en train d'enregistrer le titre. La critique déteste, mais le public se rend dans les salles. Un an après "le soleil des voyous" GABIN confirme qu'il reste une des valeurs les plus sûres du Box Office.
    Le LEONE en prend un petit coup dans le cornet. Malgré la légende, le film ne fera son triomphe que sur les nombreuses exploitations dont il va bénéficier. Le film est un grand succès, mais pas le raz-de-marée décrit des années plustard.
    "Les cracks" et surtout "Alexandre le bienheureux" sont toujours là, ainsi que "Benjamin" qui a passé les 400 000 entrées. C'est le doyen du top avec "les 12 salopards" le succès de Robert ALDRICH.
    « BOX OFFICE PARIS DU 20/03/1968 AU 26/03/1968BOX OFFICE PARIS DU 06/03/1968 AU 12/03/1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :