• BOX OFFICE GERARD DEPARDIEU 1977 PART I

     

    RENE LA CANNE
    16 FEVRIER 1977

     

      RENE-LA-CANNE.jpg

    Réalisation

    Francis GIROD

    Scénario

    Jacques ROUFFIO et Francis GIROD

    Directeur de la photographie

    Aldo TONTI

    Musique

    Ennio MORRICONE

    Production

    Président films

    Distribution

    AMLF

    Durée

    99 minutes

     

    René la Canne

    Gérard DEPARDIEU

    Inspecteur MARCHAND

    Michel PICCOLI

    Krista

    Sylvia KRISTEL

    Martine

    Valérie MAIRESSE

     

    A Paris, pendant l'Occupation, un voyou, surnommé René La Canne, et Marchand, un policier agent de la Résistance, se font arrêter ensemble par la police allemande. Pour qu'il échappe à la Gestapo, René conseille à Marchand de se faire passer pour un truand, hostile à la police française. De fait grâce à ce subterfuge, leur peine qui aurait pu être très lourde, est commuée en une condamnation au S.T.O. en Allemagne, où on les emploie comme ouvriers dans une imprimerie. Là, les deux complices se conduisent en " french-lovers " et séduisent rapidement deux Allemandes, serveuses de bar et soeurs jumelles. Mais l'arrivée inopinée de Krista, la fiancée de René, interrompt leur paisible existence auprès des " gretchen". Ayant dû tuer un officier allemand pour sauver Krista d'un viol, René part avec elle en une folle cavale. De retour en France, il retrouve ses activités de truand, tandis que Marchand, demeuré seul auprès des Allemandes, s'échappe et rentre au pays pour reprendre du service.A la Libération, Marchand, promu inspecteur, croise au cours d'une virée la belle Krista, tenancière d'une maison close. Il devient son amant à l'insu de René, reconverti, à Marseille, dans l'import-export crapuleux, et auteur d'un important fric-frac chez un Américain du Cap d'Antibes. Pour éviter les remous, Paris envoie sur l'affaire un inspecteur point trop vétilleux qui n'est autre que Marchand. Ayant la même maîtresse et fréquentant la même péripatéticienne, Marchand fait arrêter sans peine René, en laissant toute la gloire à son supérieur, pour conserver l'estime de Krista. Comme à chaque incarcération dont il est l'objet, La Canne réussit à s'évader promptement et reconquiert de ce pas le coeur de sa belle, avant de s'attaquer au casse de Deauville. Monté en grade, Marchand se voit alors confier l'affaire. Toujours au parfum des agissements de René. Marchand préfère récupérer le magot à son profit et passer la frontière suisse, aux côtés de ses inséparables amis.

     

    Gérard DEPARDIEU est courtisé par l’ensemble des réalisateurs, mais il n’est pas encore capable sur son seul nom d’attirer un public massif, témoin ce film qui n’atteint pas son potentiel public. Alors que « flic story » basé également sur un livre de Roger BORNICHE est sorti quelques mois auparavant avec un grand succès, le film ne connaît qu’un succès d’estime. Il est certain que le ton du film de GIROD se démarque sensiblement de celui de Jacques DERAY très sobre. Le ton corrosif du film peut dérouter les spectateurs, c’est le parti pris choisi par le réalisateur. L’interprétation de DEPARDIEU est excellente, sans compter celle de PICCOLI, toujours faramineux, mais le film tourne vers la farce caustique. Malgré un départ très correct, le film s’écroule assez rapidement. Finalement DEPARDIEU n’a passé que deux fois la barre du million d’entrées…

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

    534 714

    ENTREES Paris 1ère EXPLOITATION

    179 067

    ENTREES Paris TOUTES EXPLOITATIONS

     

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE

    74 384

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    8

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    18

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    4 132

    1er JOUR Paris

     

    COTE DU SUCCES

    * *

    « LISTE NOIRE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1984BOX OFFICE GERARD DEPARDIEU 1976 PART V »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :