• A LA RENCONTRE DE FORRESTER - BOX OFFICE SEAN CONNERY 2001

     

    A LA RENCONTRE DE FORRESTER

    (FINDING FORRESTER)

    18 AVRIL 2001

     

    RENCONTRE-DE-FORRESTER.jpg

    Réalisation

    Gus VAN SANT

    Scénario

    Mike RICH

    Directeur de la photographie

    Harris SAVIDES

    Musique

    Bill FRISELL

    Production

    Sean CONNERY

    Distribution

    COLUMBIA TRI STAR

    Durée

    136 minutes

    William FORRESTER

    Sean CONNERY

    Jamal WALLACE

    Rob BROWN

    Professeur ROBERT

    F.M ABRAHAM

     

     

    Dans un quartier du Bronx, Jamal, un garçon noir âgé de seize ans, partage son temps entre deux passions : l’écriture et le basket-ball. Épiés en permanence par un homme reclus depuis une vingtaine d’années, ses amis le mettent au défi d’aller à sa rencontre. Jamal pénètre par effraction dans son appartement : surpris, il oublie son sac à dos contenant des carnets personnels, qu’il retrouve peu après, annotés et commentés. L’homme vivant comme un ermite n’est autre que William Forrester, devenu célèbre une quarantaine d’années plus tôt pour un premier roman mais qui depuis, a totalement renoncé à une carrière littéraire. Il propose à Jamal de l’aider à cultiver ses dons pour l’écriture. Les aptitudes du garçon pour le basket-ball n’ont pas non plus échappé à une école privée réservée à l’élite, où Jamal entre sur l’insistance de sa mère. Il y découvre le redoutable professeur Crawford, d’abord étonné par ses dispositions, puis finissant par douter des talents de son nouvel élève. Mis à l’épreuve, il demeure incapable de rédiger la moindre ligne.
    Entre-temps et malgré la différence d’âge et de culture, une amitié solide s’est nouée entre l’écrivain et le jeune garçon. Forrester a même accepté de mettre fin à sa vie d’ermite. Quant à Jamal, il s’inspire d’un manuscrit qu’il croit inédit, dérobé à Forrester à l’insu de son auteur. Découvrant le plagiat, Crawford exige des excuses publiques. Le directeur lui propose d’oublier l’incident s’il mène vers la victoire l’équipe de basket engagée dans une compétition universitaire. Mais le sort en décide autrement. Le lendemain, jour du concours littéraire annuel, Forrester vient, contre toute attente, soutenir en personne Jamal pour le remercier de son amitié. Grâce à lui, il a enfin retrouvé le goût de l’écriture. Puis il retourne dans son Écosse natale.
    Quelques mois plus tard, le garçon apprend par la visite d’un avocat la disparition de son ami qui, avant de mourir, lui a légué tous ses biens ainsi que le manuscrit d’un nouveau roman. Forrester l’a chargé d’écrire la préface.

     

    Gus VAN SANT, cinéaste quelque peu surestimé, espère un succès de la même trempe que « Good Will HUNTING », d’ailleurs la trame s’en rapproche un peu.Sur le thème éculé du mentor et de l’élève, Sean CONNERY parvient à délivrer une prestation solide et rend son personnage, pourtant bourru et associable sympathique. Cette histoire classique, se laisse cependant découvrir sans déplaisir, et dans l’ensemble, les critiques sont plutôt favorables. Le film obtient un succès honorable, aux Usa comme en France.

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

    605 827

    ENTREES Paris 1ère EXPLOITATION

    190 457

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE

    80 476

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    22

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    27

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    2 981

    1er JOUR Paris

    12 070

    COTE DU SUCCES

    * *

    Budget

    43M$

    (83 M$ 2007)

    Recettes du film USA

    51.7  M$  

    (= 110 M$ 2007)

    « LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES - BOX OFFICE SEAN CONNERY 2003LA CARTE DU COEUR - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1999 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :