• 12 HEURES D'HORLOGE - LINO VENTURA BOX OFFICE 1959

    .

    DOUZE HEURES D'HORLOGE

     

    22 AVRIL 1959

     

    12-HEURES-D-HORLOGE.jpg

     

     

    • Réalisation : Géza von Radványi
    • Scénario : Pierre Boileau et Thomas Narcejac
    • Dialogues : René Lefèvre et Jean-Louis Roncoroni
    • Photographie : Henri Alekan
    • Musique : Léo Ferré
    • Productrice : Suzy Prim
    •   France : Les Films Fernand Rivers SA, Estela Films SARL
    • Dates de tournage : du 13 octobre au 20 décembre 1958
    • Lieux de tournage : La Colle-sur-Loup, Nice et Villefranche-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes 
    • Format : Noir et blanc — 1.37:1 — Son monophonique — 35 mm
    • Genre : Thriller, drame
    • Durée : 105 minutes
    • Lino Ventura : Fourbieux, un évadé
    • Laurent Terzieff : Kopetsky, un évadé
    • Hannes Messemer (VF : Bernard Dheran) : Serge, un évadé
    • Eva Bartok (VF : Jacqueline Porel) : Eva
    • Suzy Prim : Madame César
    • Lucien Raimbourg : César
    • Gert Fröbe (VF : Serge Nadaud) : Monsieur Blanche
    • Guy Tréjan : Armand,le gendarme
    • Gil Vidal

     

     

     

    Trois hommes : Serge, Fourbieux et Kopetsky, s'évadent d'un pénitencier. Kopetsky est blessé au cours de cette évasion. Tandis que Serge se rend chez Eva, ancienne maîtresse de Kopetsky, pour lui réclamer les 300 000 francs nécessaires à leur départ, Fourbieux qui conduit un camion volé se rend chez un certain César, spécialiste des faux papiers. Le petit bateau qui doit emmener les trois hommes vers une liberté définitive lève l'ancre douze heures plus tard. Tandis que Fourbieux y installe Kopetsky et se remet en quête des papiers indispensables, Serge apprend qu'Eva n'a plus l'argent que lui avait confié Kopetsky. Les deux hommes ont douze heures et pour se procurer l'argent et pour se faire établir des papiers. Le hasard place Fourbieux en présence d'un gendarme que ses peines de coeur rendent sentimental et comme ce n'est pas le moment pour Fourbieux de contredire un gendarme, ce dernier s'accroche désespérément aux talons d'un confident d'aussi bonne composition apparente. Les choses sont plus dramatiques pour Serge qui tombe amoureux d'Eva. Ayant d'abord envisagé de supprimer le vieil homme qui vit actuellement avec la jeune femme et lui a pris l'argent de Kopetsky, le couple change d'avis : Eva menace de chantage un jeune homme amoureux d'elle et qui se marie avec une autre par pur intérêt. Elle le met en demeure de lui fournir les 300 000 francs sous peine de révéler à sa future épouse qu'elle a été la maîtresse du futur mari. La jeune fille qui sait à quoi s'en tenir remet l'argent. Mais survient le vieil homme qui veut s'opposer au départ de Serge avec Eva. Lutte, coup de feu. Serge est tué, le vieil homme est arrêté. Pendant ce temps, le gendarme qui accompagne Fourbieux se rend compte de la véritable identité de son ami et l'arrête. Kopetsky meurt dans le bateau, des suites de sa blessure. Eva part seule, ayant tout perdu.

     

     *****************************************************************

     

    Il aura fallu une nouvelle fois attendre l'édition en dvd afin de découvrir ce "12 heures d'horloge" invisible depuis des années et un des rares films méconnus avec Lino VENTURA.

    Encore une fois l'affiche est un peu trompeuse, car cette production franco-allemande penche très nettement du coté allemand et le rôle principal est focalisé sur l'acteur allemand Hannes MESSMER. Pas vraiment charismatique, le grand public français se souviendra de lui dans le rôle de l'officier du campement allemand du célèbre "La grande évasion" en 1963. Du reste il  justifie d'une importante filmographie outre Rhin. Et que dire de la présence de Gert FRÖEBE le célèbre "Goldfinger" et habitué des productions françaises. Bien sûr, il y a Eva BARTOK actrice hongroise à la sage beauté qui complète le casting "allemand". Du coté du casting "français", Lino VENTURA, Laurent TERZIEFF, mais aussi Guy TREJEAN et Suzy PRIM.

    Après une introduction commune le film est divisé en deux parties bien distinctes comme si deux équipes avaient filmé en parallèle l'équipe allemande et l'équipe française. De prime abord le film ne semble pas avoir bénéficié d'un apport financier conséquent. Du coup, un aspect théâtre filmé et de longues tirades entre acteurs meublent l'ensemble et on ne peut pas dire que la photographie soit superbe, quand à la réalisation....

    Trois hommes s'évadent d'une centrale pas très engageante il est vrai. Pas de budget pour filmer l'évasion, alors une ellipse bienvenue montre nos trois évadés au sein d'un camion en route vers un bateau qui les emmènera vers la liberté. Parmi les trois, Laurent TERZIEFF passe la majeure partie de son court rôle à beugler vers sa dulcinée sensée l'attendre. Blessé, il saoule Serge, joué par le très joyeux Hannes MESSMER qui n'a rien à envier à une porte de prison...

    Le scénario est très alambiqué et on peine à s'intéresser qui mêle plusieurs personnages entre eux. Eva joué par la belle Eva BARTOK est sous la coupe d'un gars pas très recommandable joué par le truculent Gert FROËBE, un petit escroc qui n'hésite pas à faire chanter les notables du coin. Serge, s'introduit chez M.BLANCHE et tombe sous le charme d'Eva. C'est un peu la partie plombante du film, soyons franc. De plus les deux acteurs sont aussi expressifs qu'une truelle de maçon, on s'ennuie ferme.

    Heureusement notre cher Lino est présent et apporte sa gouaille et son talent de plus en plus reconnu pour jouer le truand au grand cœur, comme d'habitude. C'est peu de dire que son jeu explose celui de ses partenaires. Sa relation avec Suzy PRIM, actrice et productrice bien connue des années 50 et 60 apporte un peu d'intérêt au film. Mais l'intrigue s'enlise, toujours faute de moyens, malgré les beaux paysages de la Côte d'Azur.

    La partie finale apporte un peu de délire bienvenue. Une joute très cocasse s'engage entre Lino VENTURA qui attend son bateau pour s'échapper et le précieux  Guy TREJEAN qui joue un gendarme qui se prend d'amitié pour lui au plus mauvais moment. Cocu, le gendarme se console dans les bras de Fourbieux, et s'enivre devenant le compagnon de boisson de ce dernier de plus en plus embarrassé, mais bonne pomme dans le fond. Un très bon moment du film, et disons le tout net son seul intérêt. Evidemment tout  le plan foire et Fourbieux est fait prisonnier par son nouveau pote qui a flairé quelque chose de suspect. Pénible jusqu'au bout, il console tout de même son ami et lui demande de ne pas regarder le bateau s'éloigner car ça lui fait du mal... Fourbieux le traite de minable, ce que le gendarme reconnait...Mais ils sont copains...Il y a d'ailleurs une sorte de modèle au film "L'emmerdeur" dans cette partie. On l'aura compris le film ne vaut que pour ces scènes assez savoureuses qui compensent une intrigue des plus convenue. Lino s'en sort haut la main, ainsi que Guy TREJEAN, rien que pour cela le film reste à découvrir.

    Malheureusement, le film n'obtient qu'un succès très moyen. Un million d'entrées en 1959 ce n'est pas énorme et nul doute que ce score est dû à la présence de Lino VENTURA très populaire depuis "Le Gorille". Le film ouvre quand même à la deuxième place des exclusivités à lors de sa sortie parisienne.

    Voici donc une œuvre recommandable de par la présence de Lino qui joue encore les mauvais garçons mais qui prouve qu'il est vraiment un acteur à considérer. Un film pour fans de l'acteur.        

     

      

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    996 421

     

    ENTREES PARIS

     

    171 369

     

    Détail entrées Paris

     

     

     

    1ère semaine

    2

    42 082

    4

    2ème semaine

    3

    44 600

     

    3ème semaine

     

     

     

    Nombre de semaines Paris

     

    2

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    10 521

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     

     

     

     

     

    12 HEURES D4HORLOGE - LAURENT TERZIEFF

     

    vlcsnap-2012-11-18-18h34m29s104.png

     

    vlcsnap-2012-11-18-18h35m44s85.png

     

      12 HEURES D4HORLOGE - LINO VENTURA

     

    vlcsnap-2012-11-18-18h39m15s149.png

     

    12 HEURES D'HORLOGE - GERT FROEBE

     

    12 HEURES D'HORLOGE - EVA BARTOK

     

    vlcsnap-2012-11-18-18h42m50s249.png

     

    vlcsnap-2012-11-18-18h45m18s186.png

     

    vlcsnap-2012-11-18-18h45m38s138.png

     

    vlcsnap-2012-11-18-18h47m41s86.png

     

    vlcsnap-2012-11-18-18h48m33s97.png

     

    vlcsnap-2012-11-18-18h49m24s89.png

     

    vlcsnap-2012-11-18-19h08m28s7.png

     

    12 HEURES D'HORLOGE - LINO VENTURA

     

    vlcsnap-2012-11-18-19h14m47s213.png

     

    vlcsnap-2012-11-18-19h14m49s234.png

     

    vlcsnap-2012-11-18-19h16m27s195.png

     

    vlcsnap-2012-11-18-19h17m23s237.png

     

     

     

     

     

    .

    « MARIE OCTOBRE - LINO VENTURA BOX OFFICE 1959LE FAUVE EST LACHE - LINO VENTURA BOX OFFICE 1959 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :