• YUL BRYNNER BOX OFFICE

    YUL-BRYNNER.jpg

     

     

     

     

    France

    PARIS

    Espagne

    UK

    Italie

    BO

    US

    Brigade des stupéfiants

    1951

    P

    598 831

    170 721

     

     

     

     

    Roi et moi,le

    1957

     

    2 169 627

    533 660

     

     

     

    21,3

    Dix commandements, Les

    1958

     

    14 236 150

    2 350 592

     

     

    16 778 000 

    80,0

    Anastasia

    1957

     

    3 303 242

    816 569

     

     

     

    4,3 R

    Frères Karamazov,les

    1958

     

    2 238 672

    431 569

     

     

     

     

    Boucaniers,les

    1959

     

    2 333 168

    135 364

     

     

     

    3,2 R

    Voyage,le

    1959

     

    1 575 693

    314 269

     

     

     

    1 R

    Bruit et la fureur,le

    1959

     

    266 060

    33 713

     

     

     

    1,7 R

    Salomon et la reine de Saba

    1959

     

    3 994 914

    921 057

     

     

     

    5,5 R

    Chérie recommencons

    1960

     

    264 298

    105 266

     

     

     

     

    Un cadeau pour le patron

    1960

     

    126 484

    18 778

     

     

     

     

    Les 7 mercenaires

    the magnificent seven

    1961

     

    7 047 964

    1 420 980

     

    7 700 000

    7 500 000 (est)

     

    N° 36

    4.73 M(2.25 R)

    Fuyards de Zahrain, les

    1963

     

    1 082 146

    305 332

     

     

     

     

    Tarass Bulba

    1962

     

    2 473 455

    651 523

     

     

     

    4,0

    Rois du soleils,les

    1964

     

    1 472 760

    235 717

     

     

     

    1,5 R

    Trois soldats de l'aventure,les

    1964

     

    1 057 165

    147 694

     

     

     

     

    Mercenaire de minuit,le

    1964

     

    1 155 050

    280 888

    1 135 015

     

     

     

    Morituri

    1966

     

    328 063

    65 688

    718 649

     

     

    2 R

    Ombre d'un géant,l'

    1967

     

    1 379 377

    327 250

    591 908

     

     

    3,5 R

    Opération opium

    1966

     

    1 454 919

    267 113

    1 158 517

     

     

     

    Retour des 7,le

    1967

     

    1 326 618

    318 874

    1 930 330

     

     

     

    Triple cross

    1966

     

    1 718 823

    443 012

    1 542 839

     

     

     

    Griffe,la

    1967

     

    563 879

    81 032

    1 465 249

     

     

     

    Turbans rouges,les

    1967

     

    905 243

    225 958

    1 372 805

     

     

     

    Pancho Villa

    1968

     

    1 406 939

    165 562

    1 613 476

     

     

    1 R

    Gang de l'oiseau d'or,le

    1970

     

    214 492

    28 988

    823 796

     

     

     

    Bataille de la Naretva

    1970

     

    718 578

    108 740

    1 020 629

     

     

     

    Folle de Chaillot,la

    1970

     

    31 133

     

    449 853

     

     

     

    Adios Sabata

    1971

     

    603 012

    158 239

    1 080 913

     

     

     

    Phare du bout du monde,le

    1971

     

    251 787

    68 269

    1 573 331

     

     

    1,5 R

    Voleur de chevaux,le

    1971

     

    277 179

    47 161

    267 088

     

     

     

    Catlow

    1972

     

    243 606

    27 821

    756 346

     

     

     

    Poulets,les

    1973

    P

    177 844

    27 842

    686 626

     

     

    2,7 R

    Serpent, Le

    1973

     

    1 367 300

    411 490

     

     

     

     

    Mondwest

    1974

     

    362 239

    94 874

    334 836

     

     

    4 R

    New York ne répond plus

    1976

     

    225 439

    66 052

    416 802

     

     

     

    Rescapés du futur,les

    1977

    P

    245 677

    56 793

    297 507

     

     

    4 R

    Ombre d'un tueur,l'

    1977

     

    78 906

    21 830

    172 567

     

     

     

     

     

    « LEE MARVIN BOX OFFICEMARLON BRANDO BOX OFFICE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    laurent
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:06
    laurent

    Bonjour à tous.

    Depuis quelques temps Renaud, Didier et moi-même donnons beaucoup de chiffres sur des BO étrangers. Seulement certains sont exprimés en recettes. Or si nombre d’entre nous avons quelques notions du BO US en $, je pense que les recettes du BO britannique en £ ou du BO italien en lires ne doivent pas représenter grand-chose aux yeux de certains. Et que dire des recettes mondiales ? Autrement dit c’est quoi un succès dans ces cas là ?

    Je vous  propose une base moyenne à partir de laquelle un film peut être considéré comme un succès selon les décennies et ces régions du monde.

    On peut considérer un film comme un succès  à partir de :

    USA en millions de dollars Rental

                              20’s                30’s            40’s                50’s                 60’               70’s

    Film US          0.3/0.5           0.4/0.5        1/1.5            1.75/2.25          2.5/3.5            4/5

    Film étranger                       0.1/0.2          0.5               0.2/05             0.5/1             0.5/1

     Bien entendu, cela reste un point de comparaison sur lequel s’appuyer. Il est évident qu’un petit film de SF produit avec une poignée de dollars, diffusé sans pub et dans un réseau de salles de quartiers et drive-in seulement, qui ferait 0.5M$ rental en 1950 serait un succès. A contrario Ben-Hur en 1959 ne pouvait pas se contenter de 3 ou 4 M$. On remarque que pour les films étrangers les choses  n’ont pas changés depuis les années 60. Les films anglais sont logés à la même enseigne malgré une langue commune.

                                                                   Grande Bretagne en millions de livres

                 40's            50's              60's              70's              80's

              0.15/0.2     0.2/0.3           0.4/06           0.75                 1

     

     Une £ valait selon les années entre 2 et 3 dollars entre 1950 et 1980. En-dehors des films anglo-saxons, rares ont été les films à atteindre de tels scores dans ce pays.

     

                                                                                   Italie en millions de Lires

                                   40’s               50’s               60’s             70’s                   80’s

                               150/200

    2
    laurent
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:06
    laurent

     Suite et fin :

                                         Italie en millions de lires

                   40's               50's             60's               70's                 80's

                150/200         300/500        500/600        750/1000        1000/2000

    A Hong Kong, en 1970 avec 0.5M dollars Hong Kongais, un film était 20ème de

    l’année. Il en fallait plus d’un million en 1976, plus de 2 en 1980 et, avec 5 millions un film ne figurait plus que dans le top 50 en 1985.

    Entre 1945 et 1999, sur les 22 000 films sortis en France (hors reprises), seuls 8200 totalisèrent plus de 500 000 entrées, autrement dit près des deux tiers des films qui sortent en France font moins de 500 000 entrées.

    Jusqu’aux années 90, le marché international pour un film occidental se résumait essentiellement aux USA et à l’Europe. Plus de 80% des recettes y étaient engrangées.

     Recettes internationales réalisées hors du pays d’origine en millions de$ Rentals (« unité de mesure » la plus commune )

                              20's           30's              40's              50's                 60's                70's

    Film US           0.3/0.5      0.3/0.5       0.5/0.75          1/1.5              1.5/2               2/5

    Film non US                                                                  0.5                 1/1.5             1.5/3

    Pas sur que se soit bien passionnant tout ça mais peut être que cela sera utile quelqu'un, non ?

    3
    Renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:06
    Renaud

    Bien sûr que c'est très interessant cher Laurent.

    En effet lors de la lecture des tops annuels de Variety on peut être déçu des scores des rentals qui ne dépassent pas les quelques millions de dollars, mais évidemment il faut remettre le prix de la place en perspective.

    Cette échelle permet donc de faire comprendre qu'un film était un succès avec quelques millions de dollars de recettes. Et puis n'oublions pas que les budgets des films étaient bien moins spectaculaires qu'aujourd'hui....

    4
    laurent
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:06
    laurent

    Tout à fait Renaud, de la même façon qu'on dénigre souvent des films qui font un petit million d'entrée en France, mais le fait de savoir que la très grosse majorité des films qui sortent chez nous font moins de 500 000 entrées ça aide à relativiser.

    5
    laurent
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:06
    laurent

    Je dois faire un mea culpa, je me suis trompé sur le chiffre du BO italien.

    A l'origine j'avais prévu de faire une 2ème ligne pour des films que l'on pouvait considéré comme des gros succès, mais j'ai laissé tombé l'idée car finalement on rentrait trop dans le subjectif. Malhereusement c'est celle-là que j'ai publié. Aussi voici donc les recettes italiennes en millions de lires à partir desquelles on peut considérer un film comme un succès (pour un film "moyen" en somme).

    40's : 10/90

    50's : 100/150

    60's : 175/300

    70's : 350/750

    80's : 1500/2000

    6
    laurent
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:06
    laurent

    Bonjour,

    Aujourd’hui je vais me pencher sur le chauve le plus célèbre d’Hollywood.

    -Le Roi et moi : R8.5M$ US (une autre gross US possible est 18.89M$). Il fut également un énorme succès Outre-Manche avec 8.2M d’entrées. Il rapporta R11M$ dans le monde.

    -Les frères Karamazovs : USA R2.7M$.

    -Le voyage : USA R1.3M$.

    -Salomon et la reine de Saba : USA G10.37M$ ou 11.52M$. Pour être exact ses rentals ont finalement été 5 186 170$.

    -Chérie recommençons : USA R1.5M$.

    -Un cadeau pour le patron : USA R1.1M$ (pas mal pour un film anglais).

    -Les fuyards de Zahrein : USA R1.385M$.

    -Taras Bulba : J’ai le même chiffre que toi Renaud, mais soit il s’agit de rental soit il est faux. En effet dans son bilan annuel Variety donnait 3.4M$ rental.

    -Le Mercenaire de minuit : 3.1M$ rental Monde.

    -L’Ombre d’un géant : USA Gross de7.1M$.

    -Le Retour des 7 : USA R1.6M$.

    -Pancho Villa : USA R1.2M$.

    -La Bataille de la Neretva : Italie 341M lires.

    -Adios Sabata : Italie 218M lires. Monde R3M$.

    -Les Poulets : USA G6.67M$.

    -Mondwest : Ses rental US ont atteint 7.432M$.

    Je n’ai pas parlé volontairement des Dix commandements car je m’en occuperais quand j’aborderais le tableau de Charlton Heston.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :