• VIVRE POUR VIVRE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1967

     

    VIVRE POUR VIVRE

    14 SEPTEMBRE 1967

     

     
     

    Réalisation

    Claude LELOUCH

    Scénario

    Claude LELOUCH

    Directeur de la photographie

    Patrice POUGET

    Musique

    Francis LAI

    Production

    Les Films Ariane

    Distribution

    ARTISTES ASSOCIES

    Durée

    130 minutes

    Tournage

    12 décembre 66- 8 février 67

    Robert Collombs

    Yves MONTAND

    Candice

    Candice BERGEN

    Catherine Collombs

    Annie GIRARDOT

    Jacqueline

    Anouk FERJAC

    Le photographe

    AMIDOU

     


    Robert Collombs, brillant journaliste à l'ORTF, mène une vie aussi mouvementée sur le plan professionnel (reportages dans le monde entier) que sur le plan sentimental. Mais sa femme, Catherine, continue à l'aimer malgré ses nombreuses infidélités. Les choses se gâtent lorsque Robert rencontre une jeune américaine, Candice, un modèle, qu'il n'hésite pas à emmener au Kenya lorsqu'il part effectuer une enquête sur les mercenaires. Catherine, qui cherche à récupérer son mari, lui fait promettre de passer une semaine avec elle en Hollande, où ils avaient trouvé le bonheur au commencement de leur amour. Candice va elle-même à Amsterdam pour des photos. Robert en profite pour la retrouver, mais il est obligé d'inventer une histoire très compliquée et Catherine découvre toute la vérité. Ils se séparent. Quelques mois plus tard, avant une mission au Vietnam, Robert cherche à rompre avec Candice. Il s'aperçoit avec surprise que cette rupture est très aisément acceptée par la jeune américaine. Au Vietnam, il est retenu prisonnier pendant plusieurs mois. A son retour, il retrouve Catherine pour comprendre qu'elle a réussi à refaire sa vie seule. Mais Catherine tient assez à Robert pour prendre la décision de revenir près de lui.

    Claude LELOUCH sort d’un immense succès en 1966 avec « un homme et une femme » et il est clairement attendu au tournant avec son nouveau film qu’il a cependant embrayé très vite, le doute ou le manque d’inspiration ne semblant pas avoir de prise sur lui. Déjà, pour « un homme et une femme » avait-il pensé à Annie GIRARDOT, mais celle-ci n’avait plus vraiment la côte à l’époque. Cette fois, fort de son grand succès commercial, Claude LELOUCH impose Annie GIRARDOT à la production. Ils vivent d’ailleurs une aventure depuis quelques temps. Le rôle principal du film est endossé par Yves MONTAND qui cherche également un bon succès depuis quelque temps. En vedette Américaine, la belle Candice BERGEN joue le rôle de la maîtresse d’ Yves MONTAND.

    Annie GIRARDOT joue le rôle d’une épouse trompée, bafouée. Elle aime son mari profondément et décide de se battre, de le reconquérir malgré tout, de toutes ses forces. Finalement la dernière image du film, montre qu’elle a gagné. Dans ce rôle de femme normale qui se bat pour reconquérir son mari, Annie reconquiert son public. Elle n’est pas aussi belle que Candice BERGEN mais se bat avec une belle détermination.

    Annie GIRARDOT apprécie les méthodes de tournage de Claude LELOUCH qui laisse une grande liberté à ses acteurs. Témoin ce monologue, au cours d’un dîner avec Yves MONTAND où elle assène les 4 vérités sur son couple, où elle est bouleversante de vérité, de sincérité.

    Le film est immense succès, et pas seulement à Paris où le film est présent durant 14 semaines dans le top 10 des exclusivités. La France également réserve un beau succès au film qui se retrouve dans le top 10 de l’année. Ce n’est pas un mince exploit pour LELOUCH qui confirme son colossal succès de « un homme et une femme », il est devenu LE réalisateur à la mode. Le film cartonne également dans d’autres pays, en particulier en Espagne. La bande originale composée par Francis Lai n’est pas étrangère à la réussite du film.

    Pour Annie, les années de galère sont, semble-t-il, derrière elle. Elle aime de nouveau la caméra et est maintenant une femme à la trentaine épanouie, une multitude de rôles s’ouvrent à elle.

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

     

    2 936 039

     

     

    ENTREES Paris 1ère exclusivité

     

     

    619 468

     

    ENTREES PARIS toutes exploitations

    826 387

    ENTREES Paris

    1ère semaine  n° 1

    2ème semaine n° 2

    3ème semaine n° 2

    4ème semaine n° 2

    5ème semaine n° 5

    6ème semaine n° 4

    7ème semaine n° 6

    8ème semaine n° 5

    9ème semaine n° 7

    10ème semaine n°7

    11ème semaine n°6

    12ème semaine n°8

    13ème semaine n°8

    14ème semaine n°8

    15ème semaine n°12

     

     

    43 325

    45 700

    42 140

    40 749

    38 880

    35 100

    34 777

    34 900

    28 770

    23 920

    22 480

    19 660

    16 680

    15 786

    18 797

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    25

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    3

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    14 455

    BOX OFFICE ANNUEL France

    N° 8

    BOX OFFICE ANNUEL Espagne – 2 353 047 entrées

     

    Box Office annuel Italien

    N° 36

    COTE DU SUCCES

    * * * *

    <script type="text/javascript"> // <![CDATA[ Xt_param = 's=390134&p=annie giradot 1967 p2'; try {Xt_r = top.document.referrer;} catch(e) {Xt_r = document.referrer; } Xt_h = new Date(); Xt_i = '=4) {Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;} document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[<>"]/g, '').replace(/&/g, '$')+'" title="Internet Audience">'); // ]]> </script>

    « LES SORCIERES - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1968AH LES BELLES FAMILLES - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1967 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :