• THE SUNSHINE BOYS BOX OFFICE USA 1975+

     

    THE SUNSHINE BOYS (ENNEMIS COMME AVANT) - 10 000 entrées FRANCE 

    De Herbert ROSS avec Walter MATTHAU et George BURNS

    Willy Clark, une ancienne vedette du music-hall, est devenu un vieil homme entêté et maniaque. Ses préjugés et son humour grinçant ne facilitent pas la vie de son neveu, Ben Clark. Celui-ci prend soin de lui et essaie de lui décrocher quelques petits rôles. Mais le caractère difficile de Willy fait régulièrement échouer les projets de Ben. Il parvient malgré tout à dénicher à son oncle un contrat pour la télévision. Willy devra animer une émission avec Al Lewis, qui fut naguère son partenaire dans un fameux duo comique : «The Sunshine Boys». Voilà onze ans que les deux hommes ne se sont pas revus. Willy hésite avant d'accepter cette proposition car, si les deux hommes s'entendaient parfaitement sur scène, il en allait autrement dans la vie quotidienne. Les retrouvailles s'annoncent houleuses...


     

    TITRE

    SEM

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    THREE DAYS OF THE CONDOR
    Les 3 jours du Condor

    8

    5M$

    POLLACK

    REDFORD

    DUNAWAY

    2

    LET'S DO IT AGAIN
    Inédit

    6

    4M$

    POITIER

    POITIER

    COSBY

    3

    MAHOGANY

    6

    3M$

    GORDY

    ROSS

    WILLIAMS

    4

    DOG DAY AFTERNOON
    Un après-midi de chien

    8

    2M$

    LUMET

    PACINO

    CAZALE

    5

    WALKING TALL PART II
    Inédit

    14

    4M$

    BELLAMY

    ASKEW

    CHANDLER

    6

    THE SUNSHINE BOYS
    Ennemis comme avant

    1

     

    ROSS

    MATTHAU

    BURNS

    7

    THE OTHER SIDE OF THE MOUNTAIN
    Un jour une vie

    3

     

    PEERCE

    B.BRIDGES

    HASSETT

    8

    COOLEY HIGH
    Inédit

    19

    4M$

    SCHULZ

    TURMAN

    MORRIS

    9

    JAWS
    Les dents de la mer

    22

    38M$

    SPIELBERG

    SCHEIDER

    DREYFUSS

    10

    FROM BEYOND THE GRAVE
    Frissons d'outre-tombe

    5

     

    CONNOR

    BANNEN

    CUSHING

     

    BOX OFFICE USA DU 13 NOVEMBRE 1975 AU 19 NOVEMBRE 1975

     

     

    BOX OFFICE USA DU 13 NOVEMBRE 1975 AU 19 NOVEMBRE 1975

     

    BOX OFFICE USA DU 13 NOVEMBRE 1975 AU 19 NOVEMBRE 1975

     

    BOX OFFICE USA DU 13 NOVEMBRE 1975 AU 19 NOVEMBRE 1975

     

     FROM BEYOND THE GRAVE BOX OFFICE USA 1975

     

    FROM BEYOND THE GRAVE (FRISSONS D'OUTRE-TOMBE) - 3 000 entrées FRANCE 

    De Kevin CONNOR avec Peter CUSHING

    Willy Clark, une ancienne vedette du music-hall, est devenu un vieil homme entêté et maniaque. Ses préjugés et son humour grinçant ne facilitent pas la vie de son neveu, Ben Clark. Celui-ci prend soin de lui et essaie de lui décrocher quelques petits rôles. Mais le caractère difficile de Willy fait régulièrement échouer les projets de Ben. Il parvient malgré tout à dénicher à son oncle un contrat pour la télévision. Willy devra animer une émission avec Al Lewis, qui fut naguère son partenaire dans un fameux duo comique : «The Sunshine Boys». Voilà onze ans que les deux hommes ne se sont pas revus. Willy hésite avant d'accepter cette proposition car, si les deux hommes s'entendaient parfaitement sur scène, il en allait autrement dans la vie quotidienne. Les retrouvailles s'annoncent houleuses...

     HISTOIRE D'O box office usa 1975

     HISTOIRE D'O de Just JAECKIN

    BOX OFFICE USA DU 13 NOVEMBRE 1975 AU 19 NOVEMBRE 1975

    ILSA SHE WOLF OF THE SS (LE SS ETAIT LA LES GRETCHEN AUSSI) - 3 000 entrées FRANCE 

    De Don EDMUNDS

    Ilsa, la blonde doctoresse nazie, mène diverses expériences dans le Camp Médical Numéro 9. Elle torture avec énergie de nombreuses femmes afin de prouver que ces dernières sont supérieures à l’homme. La nymphomane frustrée s’éprend pourtant de Wolfe, un prisonnier américain capable de tenir la distance une nuit entière...

    Naturellement le blog n'a aucune complaisance avec le sinistre régime SS mais il faut voir ces affiches et ces statistiques selon un prisme "historique" et documentaire.  Même ce couillon de prince Harry s'est déguisé en SS à une fête étudiante, mais on lui pardonne, c'est un anglais après tout.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique