• UN PITRE AU PENSIONNAT - BOX OFFICE JERRY LEWIS 1956

    UN PITRE AU PENSIONNAT

    (You’re never too young)

    20 JUILLET 1955 (USA)

    21 DÉCEMBRE 1956

     

     

    UN PITRE AU PENSIONNAT - BOX OFFICE JERRY LEWIS 1956

     

     

    • Réalisation : Norman Taurog
    • Scénario : Sidney Sheldon
    • Production : Paul Jones
    • Distribution : Paramount Pictures
    • Photographie : Daniel FAPP
    • Couleurs par Technicolor
    • Musique : Walter Schaf
    • Distributeur: Paramount
    • Tournage : 18 octobre 1954 - 27 décembre 1954
    • Genre : comédie
    • Durée : 102 minutes
    • Dean Martin (V.F : Michel Gudin) : Bob Miles
    • Jerry Lewis (V.F : Jacques Dynam) : Wilbur Hoolick
    • Diana Lynn : Nancy Collins
    • Nina Foch (V.F : Sylvie Deniau) : Gretchen Brendan
    • Raymond Burr (V.F : Jean Violette) : M. Noonan
    • Veda Ann Borg : Mme Noonan

     

     

    Poursuivi par un gangster parce qu'il est a son insu détenteur d'un bijou vole, Wilbur se refugie dans un pensionnat de jeunes filles ou travaille son ami Bob. Il aura autant de mal à échapper au gangster qu'aux jeunes filles qui le trouvent très sympathique.

     

    Voici donc le film le plus populaire du tandem Jerry LEWIS/ Dean MARTIN en France ainsi qu’aux Etats Unis où il a fort bien fonctionné.

    L’explication est fort simple, le film est un remake d’un film de1942 de Billy WILDER «The major and the minor » où Ginger ROGERS interprétait le rôle d’une jeune femme  déguisée en fillette de 14 ans. La trame est reprise dans ce film et c’est bien sûr Jerry LEWIS qui interprète le rôle d’un jeune garçon en culottes courtes afin d’échapper à des gangsters. Ce déguisement lui permettra de voyager incognito dans un train.

    Evidemment LEWIS éclipse quelque peu Dean MARTIN dans un rôle où le cabotinage est roi. L’acteur s’en donne à cœur joie et délivre un nombre d’attitudes puériles spectaculaire, tels des piétinements, des pleurs, des grosses colères.

    Il sème la pertubation dans une réunion de professeurs en utilisant un pistolet à eau, en jouant à Tarzan et en profite pour se faire dorloter par Diana LYNN. Nous pouvons citer également Jerry en coiffeur français dans un train qui feint de parler français en incluant des phrases françaises en français dans le texte. Une scène qui a du inspirer René GOSCINNY pour le personnage du coiffeur français dans « La caravane » un fameux album de Lucky LUKE.

    Réalisé correctement par Norman TAUROG, le film triomphe donc et donne au duo son meilleur résultat. Sorti à noël 1956 face à la concurrence de « Notre-Dame de Paris » succès colossal, le film parvient à prendre une très belle seconde place en exclusivité et va se maintenir pour passer la barre des 600 000 entrées parisiennes et celle des 2 millions d’entrées en France.

    Alors que le duo a atteint son pic de popularité des tensions apparaissent entre les deux acteurs. LEWIS présente la soirée des Oscars (il le fera 3 fois par la suite) et confirme sa popularité, Dean MARTIN semble prendre ombrage de la célébrité du jeune acteur. Il ne sera pas présent à la première du film qui se déroule dans l’hôtel où LEWIS a fait ses débuts d’acteur et part en vacance en famille. Désolé, Jerry fera tout pour le retenir et ne peut cacher à la presse des tensions entre les deux acteurs, qui plus est, Jerry est assez infernal sur les plateaux de cinéma. Malgré leurs succès la fin semble proche.

     

     

     

    CATEGORIE RANG ENTREES SALLES
    ENTREES FRANCE  55 2 202 595
     
    1ère semaine FRANCE
    15 88 827
    8
    2ème semaine FRANCE 19 85 032 11
    21ème semaine FRANCE 26 46 522 12
    23ème semaine FRANCE 18 47 162  18
    32ème semaine FRANCE 28 24 442(820 490) 12
    ENTREES PARIS BANLIEUE   800 000
     
    1ère semaine 2 88 827 8
    2ème semaine 3 79 750 8
    3ème semaine 4 39 911  
    BOX OFFICE ITALIE
    55 2 800 000
     
    BOX OFFICE USA 28 3.4 M$ rentals  
    Cote du succès   * * *
     

     

     

     

     

     

     

    « TROIS BEBES SUR LES BRAS - BOX OFFICE JERRY LEWIS 1958ARTISTES ET MODELES - BOX OFFICE JERRY LEWIS 1956 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :