• UN AMOUR DE SWANN - ALAIN DELON BOX OFFICE 1984

    UN AMOUR DE SWANN

     22 FEVRIER 1984



     

    UN AMOUR DE SWANN -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1984



     
     
     
    • Réalisation : Volker Schlöndorff
    • Scénario : Peter Brook, Jean-Claude Carrière, Marie-Hélène Estienne, Volker Schlöndorff
    • Production :  Gaumont
    • Distribution : Gaumont
    • Tournage : 7 mai 1983 - 7 juillet 1983
    • Musique : David Graham, Hans Werner Henze, Gerd Kuhr, Marcel Wengler
    • Photographie : Sven Nykvist
    • Durée : 110 minutes (1 h 50)
    • Format : Couleurs - Mono - 35 mm
     
    • Jeremy Irons : Charles Swann (VF : voix de Pierre Arditi)
    • Ornella Muti : Odette de Crecy (VF : voix de Micky Sébastian)
    • Alain Delon : Baron de Charlus
    • Fanny Ardant : Duchesse de Guermantes
    • Marie-Christine Barrault : Mme Verdurin
    • Jean-Louis Richard : Monsieur Verdurin
    • Anne Bennent : Chloé
    • Nathalie Juvet : Mme Cottard
    • Charlotte Kerr : Sous-maîtresse
    • Catherine Lachens : la tante
    • Philippine Pascal : Mme Gallardon
    • Charlotte de Turckheim : Mme de Cambremer
    • Nicolas Baby : le jeune juif
    • Jean-François Balmer : Dr Cottard
     
     
     SYNOPSIS
     
    Ce matin, dans son lit, Charles Swann écrit et relit les notes de son journal. Toutes ont pour thèmes son amour pour Odette de Crécy et la passion qu'il lui voue " qui va bien au-delà du désir physique". Ses pensées l'amènent à évoquer souvent d'inoubliables moments passés en sa compagnie. Swann et son ami, le baron Charlus assistent à une réception donnée par la duchesse de Guermantes. Plus tard, Swann retrouve Odette. Une brève altercation éclate entre les deux amants : Charles veut savoir si Odette a fréquenté autrefois des maisons de passe... sans véritablement répondre, elle annonce qu'elle ne peut passer la soirée avec lui, étant retenue par une soirée à l'Opéra et un dîner en compagnie des Verdurin. Poussé par la jalousie et inquiet des rumeurs sur la moralité d'Odette, Charles part à sa poursuite au coeur de la nuit. À l'Opéra le spectacle vient de s'achever; il lui reste à trouver le restaurant où a lieu la soirée. Par hasard il tombe sur le bon endroit. Il retrouve Odette et s'invite au dîner. Le repas terminé elle rentre avec les Verdurin, délaissant Swann. Il se rend à son domicile, lui déclare sa passion, mais pense aussitôt qu'elle était avec un autre homme. Rien cependant ne le prouve. Ils se réconcilient. Au petit jour, Charles Swann rentre chez lui. Le lendemain matin, dans son lit, Charles rédige ses notes. Il se demande s'il n'a pas consacré la plus belle partie de sa jeunesse à un grand amour qui n'en valait pas la peine. Vingt années ont passé. Charles Swann, vieilli, est gravement malade; Odette de Crécy est devenue la respectable Mme Swann.
     
     
     
    ANALYSE ET BOX OFFICE
     
    Le réalisateur du "Tambour", Palme d'Or cannoise en 1979 et du "Faussaire" s'attaque à un monument de la littérature française. En effet, Marcel PROUST est considéré comme un des plus grands auteurs français, mais surtout, son oeuvre est réputée inadaptable au cinéma. C'est dire que le film sera observé, voire scruté à sa sortie.
    "Un amour de Swann" est donc mis en chantier et va bénéficier d'un budget conséquent et de l'apport d'une équipe technique et artistique de premier choix. Au niveau du scénario deux poids lourds aident le réalisateur à l'écriture: Peter BROOK et Jean-Claude CARRIERE.
    Charles SWANN est joué par Jeremy IRONS, un acteur vu dans "La maîtresse d'un lieutenant français" entre autres, mais pas encore une vedette en France. C'est sans doute pourquoi l'affiche insiste bien sur la présence de Alain DELON au sein du film, un acteur bien plus connu, une caution morale. En effet, avec ce rôle de quelques minutes l'acteur peut espérer retrouver un public plus proche de ses films des années 60 que les amateurs de polar.
    Au niveau du casting féminin le rôle féminin est donnée à Ornella MUTI, star italienne qui s'est fait remarquer en France par ses photos dénudées et un bon rôle dans "Contes de la folie ordinnaire" et "Flash Gordon". Elle a également tourné avec DELON dans "Mort d'un pourri".
    Fanny ARDANT, Marie Christine BARRAULT complètent un casting de qualité qui comprend de nombreux acteurs.
    Les critiques attendent le film au tournant et dissèquent le film.
    Le film est plutôt d'un rythme lent, ce qui n'éétonne personne. Illustratif et scrupuleux, le réalisateur peine sans doute à sortir d'une adaptation qui le laisse quelque peu prisonnier de l'oeuvre (je précise que je ne lis pas Proust). C'est très beau, très bien joué, les décors sont évidemment de qualité ainsi que les costumes, le film rappelle par certains aspects l'esthétisme du "Guepard". Jeremy IRONS joue très bien l'aristocrate prisonnier des convenances, tout en retenue, en paraître et qui fait tout pour obtenir les faveurs de la belle Odette de CRECY . Il se mettra au ban de la société finalement très conservatrice. A la fin de sa vie, avec son frère, le Baron de CHARLUS, il fait le point et se demande, si tout ceci en valait la peine. Peu chaleureux, Jeremy IRONS interprète un personnage qui a bien du mal à s'esprimer, à faire ressentir de la sympathie pour lui, ce qui peut expliquer une petite distance avec le public.
    Ornella MUTI sait se montrer sous un beau jour, et nous n'échappons pas d' admirer sa belle poitrine, cause des tourments de SWANN....
    Alain DELON, dans un rôle très court (il n'est pas plus de 10 minutes à l'écran) tente d'apporter un peu de folie dans son rôle d'homosexuel  et en fait  un peu trop pour prouver qu'il est toujours un bon acteur.
    Fanny ARDANT et Marie Christine BARRAULT sont excellentes. Le réalisateur parvient quelques fois à révéler le coté surfait, conservateur et parfois cruel de la haute société de l'époque, mais le rythme est lent et peut rebuter le spectateur.
    De fait le film réussit son entrée au box office avec une première semaine à plus de 100 000 entrées sur Paris en seulement 21 salles. Le nombre de salles augmente pour sa seconde semaine qui est encore satisfaisante. Hélas, le film ralentit rapidement et disparait du top 10 au bout de 4 semaines. 
    Avec 350 000 entrées sur Paris Banlieue le résultat pourrait être satisfaisant, si le public de province n'avait pas boudé le film.... Seulement 450 000 spectateurs viennent se rajouter à ceux de Paris et de sa banlieue . Au final avec  à peine  800 000 spectateurs c''est  un résultat décevant pour un film de cette envergure qui n'entre même pas dans le top 50 annuel. Il obtient deux César techniques pour les décors et les costumes, un moindre mal.
    La côte d'Alain DELON ne souffre pas de ce demi-échec d'autant plus que ce film est considéré comme une parenthèse dans sa carrière. Il devrait retrouver les sommets avec son nouveau film réalisé par Bertrand BLIER, un évènement qui sera présenté à Cannes quelques semaines plus tard.   
     
     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

    56

    807 611

     

    ENTREES PARIS

     

    271 547

     

    ENTREES BANLIEUE

     

    78 632

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    350 179

     

    exploitation Paris

     

     

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    103 466

    21

    2ème semaine

    3

    70 581

    28

    3ème semaine

    7

    49 653

     

    4ème semaine

    10

    26 299

     

    Nombre de semaines Paris

     

    34

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    4 927

     

    1er jour Paris

     

    12 045

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     
     
    ..
    JEREMY IRONS - UN AMOUR DE SWANN
     
     
    ALAIN DELON ET JEREMY IRONS - UN AMOUR DE SWANN
     
     
    vlcsnap-2010-10-19-23h13m11s137.png
     
     
    FANNY ARDANT - UN AMOUR DE SWANN
     
     
    vlcsnap-2010-10-19-23h13m57s90.png
     
     
    ORNALLA MUTI - UN AMOUR DE SWANN
     
     
    ALAIN DELON - UN AMOUR DE SWANN
     
     
    vlcsnap-2010-10-19-23h24m05s29.png
     
     
    ORNELLA MUTI NUE - UN AMOUR DE SWANN
     
     
    vlcsnap-2010-10-19-23h21m16s126.png
     
     
    vlcsnap-2010-10-19-23h22m01s62.png
    .....


    « NOTRE HISTOIRE - ALAIN DELON BOX OFFICE 1984LE BATTANT - ALAIN DELON BOX OFFICE 1983 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :