• UN ACTE D'AMOUR - BOX OFFICE BRIGITTE BARDOT 1954

    ..

     

    UN ACTE D'AMOUR

    (Act of love)

    17 DECEMBRE 1953 (USA)

    7 MAI 1954

     

      UN-ACTE-D-AMOUR.jpg

     

    Réalisation

    Anatole LITVAK

    Scénario

    Irvin SHAW

    Joseph KESSEL

    Photographie

    Armand THIRARD

    Musique

    Michel EMER

    Production

    Anatole LITVAK

    Georges MAURER

    Distribution

    United Artist

    Durée

    95 minutes

    Tournage

    05/01/53-14/04/53

    Lisa GUYADEC

    Dany ROBIN

    Soldat Robert TELLER

    Kirk DOUGLAS

    Nina

    Barbara LAAGE

    Mimi

    Brigitte BARDOT

     

     

     

    Quelques années après la guerre, l’Américain Robert Teller visite Villefranche-sur-Mer. Il se remémore l’époque de la Libération… À Paris, il avait connu Lisa, une orpheline timide, sans argent ni papiers d’identité, qu’il avait accepté de faire passer pour sa femme afin qu’elle ne soit pas inquiétée par les autorités. Robert et Lisa s’étaient aimés passionnément, mais un jour, la police avait fait irruption aux “Deux Anges”, le petit hôtel qu’ils habitaient ensemble : Lisa, appréhendée, avait été relâchée après avoir été fichée par la brigade des mœurs. Averti, Robert n’avait vu qu’une possibilité : l’épouser immédiatement. Mais il lui fallait l’autorisation de ses supérieurs et son chef direct, le capitaine Henderson, l’avait aussitôt fait muter à Reims. Après avoir attendu en vain au rendez-vous fixé par Robert, Lisa avait pensé qu’il l’avait abandonnée et ils ne s’étaient jamais revus. Aujourd’hui, Robert Teller est venu à Villefranche-sur-Mer en pèlerinage : Lisa rêvait de vivre un jour avec lui dans cette ville. Robert rencontre par hasard Henderson, marié à une Française. Son ancien capitaine lui explique qu’il était opposé aux unions de guerre et qu’il avait agi ainsi, jadis, pour sauvegarder son avenir. Mais Robert lui apprend la terrible réalité : on a repêché le corps de Lisa dans la Seine deux jours seulement après leur rendez-vous manqué. Lisa n’avait pu supporter leur séparation. Lisa qu’il n’oubliera jamais…

     ************************************

    C'est un petit évènement, le film est la première coproduction franco-américaine de l'histoire du cinéma. Irwin SHAW qui se base d'un roman décide de transposer l'action du film de Rome vers Paris, jugée la ville romantique par excellence. De fait le film se tourne à Nice, Joinville et Paris. Irvin SHAW se fait aider par Joseph KESSEL pour les dialogues français, car le film se doit d'être réaliste. Certes le film représente la vision de la France par un américain, mais au moins celle-ci est plus réaliste que celle représentée dans les comédies musicales ou autres. Et Paris n'est pas reconstituée en studios.

    C'est une histoire d'amour tragique fort bien interprétée par un Kirk DOUGLAS toujours fortement impliqué dans ses rôles. TELLER revient en France en pélerinage, en se remémorant son amour de jeunesse, Lisa. Complètement injustement, leur amour est impossible. Pire encore Robert apprendra le suicide de Lisa, qui n'a pas supporté la rupture. Un suicide sobrement  filmé par LITVAK qui préfère faire comprendre qu'elle va mettre fin à ses jours plutôt que d'en remettre dans le pathos. Un sujet ou LITVAK met beaucoup de lui même étant un émigré russe en France avant de partir aux Etats-Unis.  Kirk DOUGLAS étant lui même fils d'émigrants russes.

    Un très beau film, dominé par la distribution française. Dany ROBIN en tête à la beauté sage, représentative des femmes françaises. Le couple fonctionne bien à l'écran.

    Brigitte BARDOT fait une coute apparition dans deux scènes où elle joue un rôle de serveuse dans un bar. Elle ne tourne pas de scènes avec Kirk DOUGLAS, même si elle posera avec lui au festival de Cannes. Ceci étant, elle parvient à se glisser dans une production importante.

    Le film ne semble pas avoir remporté un grand succès aux USA. En France le film obtient un succès modeste avec tout de même un million de spectateurs au total. Ce n'est pas très grave pour l'acteur qui sait alterner les films commerciaux avec des projets plus modestes, d'ailleurs "Ulysse" et " 20 000 lieues sous les mers" vont remonter sa côte au box office.

    Non seulement le film est interessant, mais l'acteur va recontrer une traductrice belge Anne BUYDENS qui va lui donner des cours de français pour les quelques phrases qu'il prononce en français. L'acteur l'épouse et va garder pour la France une grande côte d'amour, il parle par ailleurs très bien le français.  

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    1 048 123

     

    ENTREES PARIS

     

    251 016

     

    ENTREES PARIS EXCLUSIVITE

     

    111 262

     

    1ère semaine

    5

    43 796

    3

    2ème semaine

     

    35 698

     

    3ème semaine

     

    31 767

     

    Nombre de semaines Paris

     

    3

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    14 598

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     

    BRIGITTE BARDOT -UN ACTE D'AMOUR-1954

     

    BRIGITTE BARDOT -UN ACTE D'AMOUR-1954

     

    BRIGITTE BARDOT -UN ACTE D'AMOUR-1954

     

    BRIGITTE BARDOT -UN ACTE D'AMOUR-1954

     

    BRIGITTE BARDOT -UN ACTE D'AMOUR-1954

     

    BRIGITTE BARDOT -UN ACTE D'AMOUR-1954

     

    BRIGITTE BARDOT -UN ACTE D'AMOUR-1954

     

    BRIGITTE BARDOT -UN ACTE D'AMOUR-1954

     

     

    ...

    « LE FILS DE CAROLINE CHERIE - BOX OFFICE BRIGITTE BARDOT 1955LE PORTRAIT DE SON PERE - BOX OFFICE BRIGITTE BARDOT 1954 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :