• TRIPLE CROSS - BOX OFFICE ROMY SCHNEIDER 1966

     

    TRIPLE CROSS

     

    9 DECEMBRE 1966

     

     

      

    TRIPLE CROSS - BOX OFFICE ROMY SCHNEIDER 1966

     

     

     

    • Titre original : Triple Cross
    • Réalisation : Terence Young
    • Scénario : René Hardy et William Marchant d'après le livre de Frank Owen
    • Production : Jacques Bertrand, Fred Feldkamp
    • Musique : Georges Garvarentz
    • Photographie : Henri Alekan
    • Pays d'origine : Royaume-Uni - France
    • Producteur : Jacques Paul BERTRAND
    • Distribution : C.F.D.C
    • Format : Couleurs - 1,66:1 - Mono
    • Genre : Aventure, guerre
    • Durée : 140 minutes
    • Tournage: juin 66 - septembre 66

     

    • Christopher Plummer : Eddie Chapman
    • Romy Schneider : Comtesse
    • Trevor Howard : Civil distingué (Freddie Young)
    • Gert Fröbe : Colonel Steinhager
    • Claudine Auger : Paulette
    • Yul Brynner : Baron von Grunen
    • Jess Hahn : Commandant Braid
    • Bernard Fresson : Résistant français (Raymond)

     

      

    Eddie Chapman est en prison à Jersey, à la suite d'une série de cambriolages rocambolesques. Quand les Allemands débarquent, il se propose comme agent aux Services Secrets Allemands. Le premier travail qu'on lui confie est une fausse mission. Il sort de cette épreuve assez bien, grâce à sa ruse, mais assez mal pour éveiller les soupçons d'un officier allemand Keller qui continuera désormais à se méfier de lui. Conduit au camp d'entraînement, Eddie devient Fritz Grauman, sous la direction du colonel Von Grunen, assisté d'une ravissante espionne surnommée la Comtesse et de deux officiers : Stemhager et le méfiant Keller. Eddie est parachuté en Angleterre, avec mission de faire sauter les usines d'aviation Vickers, mais il prend contact avec le 2e Bureau anglais auquel il offre ses services contre 10 000 livres et la remise des dix années de prison qui lui restent à purger. Le marché est conclu. Les Services Spéciaux anglais décident alors de simuler la destruction des usines Vickers afin de permettre à Eddie de retrouver les Allemands qui lui feront, cette fois, pleine confiance. En effet, ils nomment Eddie lieutenant et le décorent. Son crédit est même assez grand pour qu'il obtienne le retour de Von Grunen qui avait été « limogé » sur le front russe. Au moment où les Alliés débarquent en Normandie, Chapman-Grauman reçoit sa seconde mission : renseigner l'état-major allemand sur la situation de l'Armée américaine près de Portsmouth. Et quand il prend l'avion pour l'Angleterre, une autre nouvelle éclate : des officiers ont attenté à la vie d'Hitler. Des S. S. viennent arrêter Von Grunen et, comme il refuse de les suivre, Keller l'abat. De Londres, Eddie joue alors un double jeu : il communique, sous les directives du 2e Bureau anglais, de faux renseignements concernant les points de chute des VI et V 2, de façon à tromper le tir des Allemands.

     *******************************************

    En 1965, le réalisateur anglais Terence YOUNG est célèbre dans le monde entier. Son nom est indissociable de la franchise James BOND et est désormais synonyme de grand spectacle. Il réalise "Opération opium" en 1965 avec Yul BRYNNER suivi de ce "Triple cross"  Cette production franco-anglaise raconte l'histoire d'un gentleman cambrioleur, parait-il inspiré d'un personnage ayant réellement existé, qui va se jouer de l'armée allemande durant la seconde guerre mondiale. Le héros est interprété par le très anglais (bien qu'il soit Canadien) Christopher PLUMMER, sensé être aussi charismatique qu'un certain acteur écossais bien connu. Terence YOUNG qui semble apprécier d'être en terrain connu retrouve Yul BRYNNER qui joue un officier allemand, il n'est pas à ça près, entre les rôles de cosaques ou de pharaons égyptiens... Trévor HOWARD l'homme qu'on reconnait toujours sans connaître son nom fait partie de la distribution. Que serait un bon film de guerre sans Gert FROEBE en officier allemand, hein ? L'acteur retrouve un des réalisateurs de la saga des BOND qui l'a rendu mondialement célèbre avec "Goldfinger". Pour le rôle de la comtesse"  Terence YOUNG désirait Ursula ANDRESS qu'il avait découvert dans "James BOND contre Dr No" mais doit se rabattre sur Romy SCHNEIDER. Coproduction française oblige, nous retrouvons la très belle Claudine AUGER déjà vue dans "Opération tonnerre" et qui a un rôle d'une platitude rare. Nous notons aussi la participation de Bernard FRESSON.

    Bref, un bel assemblage d'acteurs hétéroclite comme une majorité de productions de l'époque. Dans un grand délire d'invraisemblances en tous genres, Christopher PLUMMER se joue de tout le monde et se tire des situations les plus chaudes, c'est une sorte d'Arsène Lupin  espion qui ne refuse pas les scènes d'action. Malheureusement PLUMMER ce n'est pas Sean CONNERY, l'acteur pas déméritant au demeurant possède le charisme d'un pudding anglais. Terence YOUNG ne bénéficie pas des équipes techniques de la saga des BOND qui étaient de grands professionnels qui portaient les films sur leurs épaules. Terence YOUNG filme platement le film qui est de plus fort ennuyeux. Bien sûr, le budget est conséquent, et il ne manque rien en ce qui concerne le matériel militaire, les uniformes, les décors, etc... Au niveau du casting, il est nécessaire que chaque star bénéficie d'un nombre minimum de scènes, souvent peu intéressantes: Yul BRYNNER est transparent, Claudine AUGER est sous utilisée, seul Gert FROËBE s'en tire avec les honneurs, rompu à ces productions internationales.

    Le rôle de Romy est ininteressant au possible, elle se contente d'apparaître dans quelques scènes dans des toilettes différentes. Elle saura joindre l'inutile à l'agréable en demandant à Terence YOUNG de donner un petit rôle à son compagnon de l'époque Harry MEYEN. Etant donné que le tournage se déroule principalement en France et se termine aux studios de la Victorine à Nice, elle en profite pour se marier discrètement avec MEYEN à la Mairie de Saint-Jean-Cap-Ferrat le 15 juillet 1966, le jour suivant celui de Brigitte BARDOT et Gunther SACHS. Enceinte de son fils David, elle part habiter à BERLIN et accouche quelques jours avant la sortie du film. Nul doute que ce film est alimentaire pour l'actrice. Elle va effectuer un break et est bien décidée à trouver un rôle à la hauteur de son talent, qui lancera définitivement sa "deuxième carrière".

    Lançé avec une forte promotion axée sur le nom de Terence YOUNG, le film est un excellent succès pour les fêtes de fin d'année et est barré pour la première place du box office hebdomadaire par "La grande vadrouille" en plein triomphe. Au final le film est un excellent succès européen et se retrouve dans le top 20 annuel en France.


     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    1 718 823

     

    ENTREES PARIS

     

    443 012

     

    ENTREES PARIS EXCLUSIVITE

     

    268 369

     

    1ère semaine

    2

    48 696

    7

    2ème semaine

    2

    38 509

     

    3ème semaine

    6

    39 839

     

    4ème semaine

    6

    40 058

     

    5ème semaine

    4

    25 626

     

    Nombre de semaines Paris

     

    10

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    6 957

     

    Budget

     

     

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     

    ROMY SCHNEIDER - YUL BRYNNER - TRIPLE CROSS - 1966


    ROMY SCHNEIDER - YUL BRYNNER - TRIPLE CROSS - 1966


    ROMY SCHNEIDER - YUL BRYNNER - TRIPLE CROSS - 1966



    ROMY SCHNEIDER - YUL BRYNNER - TRIPLE CROSS - 1966


    ROMY SCHNEIDER - YUL BRYNNER - TRIPLE CROSS - 1966


    ROMY SCHNEIDER - YUL BRYNNER - TRIPLE CROSS - 1966


    ROMY SCHNEIDER - YUL BRYNNER - TRIPLE CROSS - 1966



    ROMY SCHNEIDER - YUL BRYNNER - TRIPLE CROSS - 1966




    ROMY SCHNEIDER - YUL BRYNNER - TRIPLE CROSS - 1966

     

     

     

     

     

    ...

    « LA PISCINE - ROMY SCHNEIDER BOX OFFICE 1969CHRISTINE - BOX OFFICE ROMY SCHNEIDER 1958 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Géraldine
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:55
    Géraldine
    bonjour,
    voilà quelques semaines que j'ai découvert votre blog par le biais d'allociné et tenais à vous dire combien je le trouve très bien fait.. Je trouve aussi que les commentaires que vous faites sont très pertinents et bien écrits.. c'est un vrai plaisir que de passer par chez vous me permettant au passage d'enrichir ma culture cinématographie..
    Au plaisir de vous lire..
    Géraldine
    2
    renaud soyer
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:55
    renaud soyer
    Merci beaucoup Géraldine, et bienvenue sur ce modeste blog emprunt de liberté et d'humilité envers notre patrimoine cinématographique.
    Ce blog qui vit au fil de l'eau sans demander rien à personne n'a pour but que de faire connaître quelques bons acteurs et de rappeler qu'il y a eut de bons films cachés ou connus. Les lecteurs  positifs seront toujours les bienvenus, quand aux autres comme disais Voltaire "Mon Dieu, gardez moi de mes amis, mes ennemis je m'en charge"...Au plaisr de vous revoir très bientôt.
    3
    michele
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:55
    michele

    Pardon, mais dans ton article il y a 3 petites fautes.

    Christopher Plummer est canadien, malgré souvent il ait joué rôles d' anglais.

    Le réalisateur de "Goldfinger" est Guy Hamilton et pas Terence Young (auteur des Bonds "Dr No", "Bons Baisers de Russie" et "Opération Tonnerre"), donc c' est incorrect de dire que dans "Triple Cross" Gert Fröbe retrouve le réalisateur qui l' a rendu mondialement célèbre.

    Enfin, l' actrice qui fait Auger de nom de famille s' appelle Claudine et non Caroline.

    4
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:55
    renaud

    Hello et merci de ta visite Michele.

    J'avoue que Christopher Plummer soit canadien m'a échappé et je n'ai jamais vraiment étudié le parcours de cet acteur sympathique. La faute sera corrigée.

    Concernant Guy HAMILTON j'ai souvent fait la faute, encore aujourd"hui. Terence Young fatigué par le tournage des deux premiers BOND n'a pu enchaîner le troisième et a donc laissé la réalisation à son collègue. Lorsqu'on voit les films suivant sde HAMILTOn on constae que Goldfinger a été très inspiré par Terence YOUNG qui n'était d'ailleurs pas très loin des plateaux car il était proche des deux producteurs de la série. Il préparait déjà l'ébauche de "Opération tonnerre" sorti douze mois plus tard, 4 James Bond en trois ans et demie c'était énorme. Voilà pourquoi pour moi, inconsciemment j'ai associé gert FROEBE à terence YOUNG. Je crois que je ferai toujours l'amalgame. Mai sje corrige aussi.

    Quand à la grande Claudine AUGER je corrige également. J'avoue également être moins à l'aise avec les productions étrangères qu'avec les productions françaises...

     

    Merci en tout cas de votre oeil de connaisseuse du 7ème art !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :