• TRAIN D'ENFER - BOX OFFICE JEAN MARAIS 1965

    TRAIN D'ENFER
    10 novembre 1965




    De Gilles GRANGIER avec Marisa MELL

    Un noyé vient d'être découvert dans un port de la Côte d'Azur. Antoine, un agent du Service Secret français, commence son enquête qui le mène à « Hollywoo », une villa où des conjurés préparent un attentat contre l'Emir Ali Selim. Antoine entre dans le complot en se faisant passer pour un agent double. Matras, le chef de l'organisation, l'envoie à Barcelone chercher le « Professeur », un savant qui doit préparer l'attentat. Antoine est accompagné de Maria, ex-maîtresse de Matras, qui s'est éprise de lui. Antoine arrive à Barcelone où il est assailli par des tueurs, mais réussit à ramener le « Professeur » à « Hollywoo » où Matras, apprenant le guet-apens, croit avoir été trahi et liquide sur le champ son acolyte, le peintre Barowsky. Puis il déclare à Antoine ne plus avoir besoin de ses services. Antoine confie à Maria le numéro de téléphone du Service Secret. A peine au volant de sa voiture, celle-ci, piégée, explose. Maria comme Matras croit qu'Antoine a été tué, mais, ayant sauté à temps, il se trouve maintenant dans le bureau de son chef où nous apprenons que la bagarre de Barcelone avait été simulée par le Service Secret espagnol. Antoine retourne à la villa où il trouve la bande partant à bord d'une camionnette conduite par Maria. Ils se rendent dans un tunnel où les hommes de Matras descendent de lourdes caisses. Maria, ayant découvert qu'Antoine lea avait suivis, se rend aux Renseignements français où elle apprend au colonel tous les détails de l'attentat contre le train de l'Emir qui doit être pulvérisé par un canon atomique mis au point par le « Professeur ». Antoine et Maria retournent ensemble au tunnel. Antoine réussit à assommer Matras et le confie à la garde de Maria, armée d'un revolver. Antoine s'engage sous le tunnel où, parvenant jusqu'à la grotte où le « Professeur » prépare son arme, il le maîtrise, puis après de terribles corps à corps, met hors de combat tous les conjurés lorsque soudain surgit Matras. Antoine tire le premier et le tue puis, sortant en courant du tunnel, il trouve Maria grièvement blessée par Matras sur lequel elle n'avait pas eu le courage de tirer.

    Encore un film d'action pour l'acteur qui donne de plus en plus de sa personne. Sur les tournages, il se blesse régulièrement. Il s'amuse, mais sans doute un petit peu moins que d'habitude. La lassitude s'empare-t-il de lui? Pas réellement mais l'acteur a besoin de finances, car c'est un panier percé. Les années de gloire du "Capitan" sont derrières  lui et de cette période  dorée,  il a  perdu  les  2/3 de  son public,  en particulier celui des jeunes enfants.  Pourtant  le film du vétéran Gilles  GRANGIER,  réalisateur efficace, passe encore largement la barre  du million d'entrée.


    BOX OFFICE FRANCE:                                1 346 579

    BOX OFFICE PARIS 1ère exclusivité :             92 304
    BOX OFFICE PARIS toutes exclusivités :       228 099
    1ère semaine Paris :                                       39 672
    COTE DU SUCCES :
    *   *  

    « FANTOMAS SE DECHAINE - JEAN MARAIS BOX OFFICE 1965PLEINS FEUX SUR STANISLAS - BOX OFICE JEAN MARAIS 1965 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    STALIN
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:51
    STALIN

    Marisa Mell et Jean Marais dans un film de Gilles Grangier, Train d'Enfer, réalisé en 1965.
    Merde - pourquoi qu'on le cache ce film.
    Tout le monde est au courrant que ce pays d'israel de bordel de crimes vend L"ARME NUCLEAIRE.
    Depuis quand ce de Gaules est considere comme Stalin et tout ce qui est lie a sa periode de gouvernement est disparu?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :