• SUR LES QUAIS (ON THE WATERFRONT) - MARLON BRANDO BOX OFFICE 1955

     

    SUR LES QUAIS

    (ON THE WATERFRONT)
    14 JANVIER 1955

      

    SUR LES QUAIS (ON THE WATERFRONT)  - MARLON BRANDO BOX OFFICE 1955

     

     

    • Titre : Sur les quais
    • Titre original : On the Waterfront 
    • Réalisation : Elia Kazan
    • Scénario : Budd Schulberg,
    • Production : Sam Spiegel
    • Musique : Leonard Bernstein
    • Photographie : Boris Kaufman
    • Distribution : Columbia
    • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
    • Langue : anglais

     

    • Marlon Brando (VF : Pierre Trabaud) : Terry Malloy
    • Karl Malden (VF : Jean Mauclair) : le père Barry
    • Eva Marie Saint (VF : Arlette Thomas) : Edie Doyle
    • Rod Steiger (VF : Michel Gudin) : Charley Malloy
    • Lee J. Cobb (VF : Marcel Rainé) : Johnny Friendly
    • Pat Henning (VF : Lucien Bryonne) : Timothy J. "Kayo" Dugan
    • Leif Erickson (VF : Claude Bertrand) : Glover
    • James Westerfield : Big Mac
    • Tony Galento (VF : Jean Clarieux) : Truck

     

     

     

     Terry Malloy, boxeur raté et docker, frère de Charley, l'avocat du chef du syndicat local des dockers, Johnny Friendly, est mêlé involontairement au meurtre d'un homme qui refuse de se plier aux exigences du syndicat. Edie, la sœur de la victime, demande à Terry de l'aider à faire juger les coupables. Le père Barry, l'aumônier des dockers, l'encourage à lutter contre le syndicat. Quand son frère Charley est exécuté pour avoir refusé de tuer Terry, devenu gênant, le père Barry convainc celui-ci de témoigner devant une commission d'enquête qui met fin aux activités de Johnny Friendly. Mais cela lui vaut la réprobation de ses camarades. Terry décide alors de régler directement ses comptes avec Friendly. Impressionnés par son courage, les dockers lui emboîtent le pas et reprennent le travail. La puissance du syndicat est brisée.

     

    La France fait l’impasse sur « l’équipée sauvage » qui sort aux USA en 1954 mais qui  ne sera exploité en France  qu’en 1958, les blousons noirs n’inspirent pas les distributeurs. Les Français passent donc directement de « Jules César » à « sur les quais »  en 1955 qui est un pur  chef-d’œuvre, n’ayons pas peur des mots. Le tournage ne fut pas des plus faciles, tout d’abord parce que le réalisateur ne disposait pas d’un budget important , les producteurs ne croyaient pas trop à ce film. Oui, le sujet tenait très à cœur à Elia KAZAN, et pour interpréter le rôle de Terry MALLOY il ne songe qu’à BRANDO. Celui-ci ne sent pas trop le film, mais il se prépare comme à l’accoutumée pour le rôle, il soigne sa démarche, n’hésite pas à rendre son personnage gauche, empoté, saisi de tremblements si il le jugeait nécessaire. BRANDO devient son personnage, il EST Terry Malloy. Si 50 ans plus tard, son interprétation peut sembler avoir moins d’impact, à l’époque celle-ci marque une rupture avec le jeu stéréotypé  des acteurs habituels, comme Karl MALDEN ou Rod STEIGER qui font pâles figures devant lui. Bon nombre de stars des années 70 ont été influencées par son jeu. Sa partenaire Eva marie SAINT (superbe !) loue sa gentillesse et sa disponibilité. BRANDO contrairement à sa légende était toujours un partenaire facile à vivre et drôle, voire farceur, durant les tournages. Il était simplement né 20 ans trop tôt et détestait les idiots, les journalistes, les gens sans talents et les dirigeants des studios de cinéma centenaires et sans imagination.

    Cette fois c’est la bonne, la profession ne peut faire autrement de lui décerner un Oscar plus que mérité qu’il trouvera « plus lourd qu’il pensait ». Arrivé au pic de son talent, en seulement 5 films, il va traverser une période un peu plus trouble qui comportera relativement moins de chefs d’œuvres. Ce pic correspond au  score énorme du film au Box-Office, que ce soit aux Etats-Unis où il se trouve dans le top 5 de l’année et en France où il devient une star avec 3.5 millions d’entrées et presque un million à Paris.
     

    TOTAL FRANCE

    3 409 780

    PARIS EXCLUSIVITE

    302 293

    TOTAL PARIS

    888 955

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE 1955

    86 233

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    6

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    3

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    28 744

    COTE DU SUCCES

    * * * *

     

     

     

     

    « DESIREE - BOX OFFICE MARLON BRANDO 1955 JULES CESAR - BOX OFFICE MARLON BRANDO 1953 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :