• STAR TREK 7

    STAR TREK VII : GENERATIONS

    (Star Trek Generations)

    18 NOVEMBRE 1994 (US)

    29 MARS 1995

     

      

    STAR TREK 7

    Réalisation David CARSON
    Scénario Ronald D MOORE
    B.BRAGA
    Photographie John A ALONZO
    Musique Dennis McCARTHY
    Production Rick BERMAN
    Distribution Paramount
    Durée 118  minutes
    Tournage 24/03/94 - 09/06/94
    Jean-Luc Picard Patrick STEWART
    William Riker Jonathan FRAKES
    Data Brent SPINER
    Geordi La Forge LeVar BURTON
    Worf Michael DORN
    Beverly Crusher Gates McFADDEN
    Deanna Troi Marina SIRTIS
    Le docteur Soran Malcolm McDOWELL
    L'amiral James T Kirk William SHATNER

     

    James T. Kirk, à la retraite, a disparu dans une explosion en participant au voyage inaugural du nouvel « Enterprise » qui avait réussi à sauver une partie des réfugiés d'un vaisseau El-Aurien pris dans un champ gravitationnel.
    78 ans plus tard, l'« Enterprise D », sous les ordres du capitaine Picard, se portant au secours d'un observatoire en détresse proche de l'étoile Armagosa, parvient à téléporter cinq survivants. L'un d'eux est le docteur Soran qui, jadis, fut sauvé du vaisseau El-Aurien. Mais Soran a passé un accord avec un navire de combat Klingon qui cherche à s'emparer d'une arme terrifiante construite à partir d'un composé de trilithium dont Soran détient la clé. En échange de son secret, Soran se fait téléporter sur la planète Veridian 3, dont il veut détruire le soleil à l'aide d'un missile, afin de créer l'énergie suffisante pour lui permettre de rejoindre le « Nexus », l'anomalie énergétique qui avait détruit le vaisseau El-Aurien et traverse périodiquement la galaxie. À bord de l'« Enterprise », le capitaine Picard apprend de Guinan, elle aussi rescapée El-Aurienne, ce qu'est le Nexus, un paradis artificiel que tous ceux qui l'ont connu ne veulent plus jamais quitter. Soran est prêt à détruire tout un système planétaire et plus de 200 millions d'habitants pour le retrouver. Picard se fait téléporter sur Veridian 3 pour empêcher le funeste projet de Soran, tandis que l'« Enterprise », engagé dans un combat avec le vaisseau Klingon, réussit à le détruire avant de se crasher sur la même planète. Soran envoie le missile et Picard, projeté malgré lui dans le Nexus, fait la connaissance du légendaire capitaine Kirk. Le temps n'existant pas dans cet univers, ils retournent ensemble sur Veridian 3 avant l'explosion pour arrêter Soran. Ils mèneront à bien leur mission, mais Kirk y perdra la vie tandis que des vaisseaux de la Fédération viendront en aide à l'« Enterprise ».

     

    Il fallait bien que ça arrive. La série « Star Trek next generation » qui rencontre un grand succès dans le monde (malheureusement seulement sur Canal JIMMY en France) s’arrête en 1994 et va prendre le relai de l’ancienne équipe au cinéma.

    La transition va se faire en douceur. L’épisode débute de bien belle façon sur le gros plan dans l’espace d’une bouteille de champagne (que l’on prend pour un vaisseau de prime abord) qui se casse sur le flanc de l’ Enterprise-B dont c’est l’inauguration. Kirk et son équipe (sauf SPOCK –car Leonard NIMOY a refusé d’être présent dans le film) sont maintenant des retraités. Lorsque Kirk est présenté à la fille de Sulu qui va piloter l’Entreprise B, celui ressent un vide de ne pas avoir de famille, son fils est mort dans des conditions tragiques et il est seul. Présent lors du vol inaugural, Kirk fait preuve de bravoure une nouvelle fois, en donnant une leçon au jeune commandant du vaisseau  et meurt en tentant de réparer l’Entreprise.

    Ce préambule d’un quart d’heure est suivi d’une assez longue présentation de la nouvelle équipe, 80 ans plus tard. Celle-ci est commandée par Jean-Luc Picard (prononcer Jean Louc Picaaarde) interprété par l’acteur de théâtre anglais Patrick STEWART devenu populaire sur le tard  grâce à ce rôle. L’intrigue n’est pas exceptionnelle, mais du moins celle-ci nous permet de retrouver un très grand acteur Malcom MCDOWELL dans le rôle du méchant de service.

    Grâce à une astuce scénaristique, Picard retrouve KIRK pour qui il s’est écoulé un instant entre sa disparition de l’Entreprise B et son arrivée dans une jolie cabane sur une planête isolée. Picard demande de l’aide à Kirk qui semble très dubitatif sur son existence passée, que lui a-t-elle apportée mis à part une retraite qu’il ne peut partager avec personne.

    Naturellement Kirk accepte d’aider Picard. Il perdra la vie au cours de la bataille, sans avoir trouvé cela « fun ». Ce qui résume bien la personnalité de Kirk qui parait bien plus juvénile que Picard.

    Film inégal sans être déplaisant, ce film est destiné à faire la transition entre les deux univers et il y réussit au détriment d’une intrigue véritablement consistante.

    Au niveau du box office, le film fonctionne selon les critères habituels aux USA. Un score pratiquement similaire à l’épisode précédent.

    A l’international changement de programme. L’épisode fonctionne bien mieux, en particulier en Allemagne ou le film multiplie ses entrées par 4 pour atteindre un résultat spectaculaire. En FRANCE également la remontée est sensible, même si on part de très très loin. Le score de 220 000 entrées semble faible, mais il représente également 4 fois le score de l’épisode précédent. C’est évidemment à mettre en compte au crédit de la nouvelle série télévisée.       

     

      RANG NOMBRE SALLES
    ENTREES FRANCE   220 935  
    1ère semaine 4 110 245 160
    ENTREES PARIS   61 897  
    1ère semaine 7 26 122 29
    2ème semaine 10 15 813  
    3ème semaine 20 6 951  
    Nombre de semaines Paris   5  
    Moyenne salles Paris 1ère sem   901  
    1er jour Paris   3 318  
    Budget   35 000 000 $  
    Recettes US 15 75,6 M$  
    Classement week end sortie US 1 23 2604
    Recettes Mondiales   120 M$  
    Box office annuel FRANCE      
    Box office annuel USA 15    
    Box office annuel Allemagne 17 1 806 592  
    Box office annuel Espagne   140 185  
    Box office annuel Italie 59    
    Cote du succès   *  

     

     

     

    « STAR TREK 8STAR TREK 6 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :