• SOLEIL ROUGE - CHARLES BRONSON BOX OFFICE 1971

    SOLEIL ROUGE

     

    9 SEPTEMBRE 1971

     

      

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

    • Réalisation : Terence Young
    • Scénario : Laird Koenig, novélisation par William Terry (Éditions Gallimard - collection "Série Noire" n° 1579 - Traduction M. Berg)
    • Société de production : Les Films Corona (Paris). Oceania Films (Rome), Producciones Balcázar S.A. (Barcelone)
    • Production : Ted Richmond, Robert Dorfmann (associé)
    • Distribution : Les films CORONA
    • Musique : Maurice Jarre
    • Photographie : Henri Alekan
    • Directeur de production : Serge Lebeau et Julio Vallejo
    • Tournage : 4 mars 1971 - 3 mai 1971
    • Format : Couleurs - 1.85:1 - Mono - 35 mm
    • Langue : Anglais, Japonais
    • Genre : Action, Western

     

    • Charles Bronson (VF : Edmond Bernard) : Link Stuart
    • Ursula Andress (VF : Perrette Pradier) : Cristina
    • Toshirô Mifune (VF : William Sabatier) : Kuroda Jubie
    • Alain Delon (VF : Alain Delon) : Gauche alias Gotch Kink
    • Capucine (VF : Béatrice Delfe) : Pepita
    • Bart Barry : Paco
    • Lee Burton : Mace
    • John Hamilton : Miguel

    SYNOPSIS

     

     

    Au printemps 1871, dans l'Ouest, un ambassadeur japonais accompagné de deux samourais, Kuroda et Namuro, se rend à Washington à bord d'un wagon privé pour remettre au Président des États-Unis, de la part de l'empereur du Japon, un sabre de samourai de grande valeur. Dans ce même train voyage une redoutable bande de hors-la-loi, commandée par Link et son second Gotch, qui projettent d'attaquer le wagon postal. Les bandits s'emparent de l'or mais Link et Gotch volent également l'épée, non sans avoir tué Namuro. Gotch convoitant pour lui seul le chargement d'or fait tuer Link par ses complices. Après le départ des bandits, Kuroda retrouve celui-ci gravement blessé. Il le soigne dans l'espoir qu'il l'aidera à rejoindre la bande. Les deux hommes décident de poursuivre à pied et sans arme les bandits à travers le désert. Link essaye par tous les moyens de perdre Kuroda car celui-ci a juré de tuer Gotch pour venger son compagnon. Peu à peu une sorte de respect mutuel commence à naitre entre les deux hommes. Dans un petit village mexicain, ils retrouvent Cristina, la fiancée de Gotch et la prennent en otage. Après trois jours de marche forcée, Kuroda, Link et Cristina arrivent en vue de l'hacienda où Link a donné rendez-vous à son ancien compagnon. Méfiant, Link avance à travers les joncs, protégé par Cristina. A l'intérieur de l'hacienda, tout est calme, Kuroda les rejoint. Gotch et ses hommes surgissent alors des greniers... mais soudain l'un d'eux s'écroule transpercé par une flèche : les comanches attaquent ! Le combat est violent. Ils réussissent à se réfugier dans un champ de bambou mais les Indiens l'incendient... Gotch blesse mortellement le samourai. Link, qui lui a promis de remettre l'épée au Président, tue alors son ancien complice.

     

     ANALYSE ET BOX OFFICE

     

    Toujours très populaire en Europe, Charles BRONSON va être de nouveau l'interprète principal d'un film qui va se révéler encore aujourd'hui être un de ses plus connus et diffusé à la télévision. Majoritairement financé par des capitaux français cette coproduction a été mise en route pour jouer sur plusieurs marchés. La France bien sûr, où BRONSON est auréolé de quelques fameux succès, auquel on va lui adjoindre comme partenaire Alain DELON. Les deux hommes se retrouvent après "Adieu l'ami" un fameux succès de 1968. C'est le film qui a lancé Charles BRONSON en France et entretemps, BRONSON est devenu une superstar, peut être même encore plus connue que DELON.

    Le film vise également le marché Japonais où l' acteur a tourné une publicité pour un cachet de 100 000 dollars. Là bas Alain DELON est considéré comme un sex symbol. Evidemment Toshiro MIFUNE est la plus grande star japonaise et le seul acteur originaire de ce pays a être connu internationalement. A tout ce beau monde, on ajoute la présence discrète de Ursula ANDRESS symbole sexuel mondial. Terence YOUNG le réalisateur de trois James BOND se chargera de mettre le film en boite sous le soleil espagnol.

    C'est donc un "buddy movie" des plus classiques qui est sobrement filmé par Terence YOUNG. Charles BRONSON démontre des qualités de comique. Cherchant à se débarrasser de l'encombrant samouraï, il se cache dans un fourré et cherche à l'assommer avec un bâton lequel se fera découper en rondelles par le sabre de Kuroda. Changeant de méthode, il cherche à boxer le samouraï qui va lui faire manger la poussière à plusieurs reprises par d'efficaces prises de judo. Haletant, épuisé, restant sur le sol, BRONSON lui lance "tu sembles être fatigué !"...BRONSON fait le métier avec grande efficacité, mais se fait piquer la vedette par Toshiro MIFUNE impassible samouraï rôle inspiré des films qu'il a tourné avec Akira KUROSAWA. Pince sans rire, celui-ci montre des qualités de combattant hors norme et d'une grande adresse pour attraper les mouches en plein vol.

    Malgré leur culture différente, une amitié va se nouer entre les deux hommes, comme de bien entendu. Kuroda avouera même à Link qu'il ressent bien que l'époque change et qu'il est un des derniers représentants des glorieux samouraïs.

    Alain DELON joue donc le traître de service, l'ancien lieutenant de Link. Très classe, il est l'antithèse de Link qui est crasseux, le cheveu filasse, mais finalement doté d'un bon coeur et honnête. DELON malgré une cicatrice est un bandit séduisant qui se fera éliminer à la fin bien entendu. Son rôle est en retrait des deux autres acteurs, mais celui-ci l'expose internationalement, un peu à l'instar d'un film comme "Les centurions". Ce rôle n'apporte pas grand chose à sa carrière d'acteur, c'est un film de détente, très commercial.

    Ursula ANDRESS joue malheureusement les utilités et on remarquera la présence, courte hélas, de la charmante Capucine.

    La critique ne s'est pas révélée tendre avec le film, qui se laisse regarder avec grand plaisir.Avec le temps, une patine de petit classique du buddy movie se dégage même de l'ensemble. Par contre au niveau du thème du western, nous sommes à mille lieues d'un film de Sergio LEONE.

    Sorti en septembre 1971, le film prend immédiatement la tête du box office parisien où il reste en tête durant 4 semaines. Au final le film termine à un score massif de 805 000 entrées pour Paris Banlieue. Le bouche à oreille est favorable au film qui représente le 3ème succès personnel de BRONSON en terme de box office français et la continuité du succès d'Alain DELON à cette époque. Toshiro MIFUNE confirme sa réputation mondiale et on le verra dans d'autres productions internationales.

    Avec plus de 3 millions d'entrées au compteur le film termine dans le top 10 annuel français, c'est une belle réussite commerciale.

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    3 300 468

     

    ENTREES PARIS BANLIEUE

     

    805 858

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    82 196

    9

    2ème semaine

    1

    73 007

    11

    3ème semaine

    1

    61 645

    10

    4ème semaine

    1

    51 027

    11

    5ème semaine

    3

    46 348

     

    6ème semaine

    4

    36 383

     

    7ème semaine

    6

    33 150

     

    8ème semaine

    5

    30 280

     

    9ème semaine

    10

    20 780

     

    Nombre de semaines Paris

     

    14

     

    Cote du succès

     

    * * * *

     

     

    CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES VOIR EN HAUTE DEFINITION

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE -  ALAIN DELON BOX OFFICE 1971

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    SOLEIL ROUGE AFFICHE SUEDOISE

     

    SOLEIL-ROUGE-copie-1.jpg

     

    ...

    « LES COLLINES DE LA TERREUR - CHARLES BRONSON BOX OFFICE 1972QUELQU'UN DERRIRERE LA PORTE, CHARLES BRONSON BOX OFFICE 1971 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :