• ROCK HUDSON BOX OFFICE

    ROCK HUDSON LE BEAU GOSSE

     

     

     

     

     

    France

    PARIS

    Espagne

    Allemagne

    Italie

    BO US

    Géants du ciel, les
    Fighter Squadron

    30/06/1950

    P

     

     

     

     

     

     

    J'étais une voleuse
    I was a shoplifter

     

    P

     

     

     

     

     

     

    Reportage spécial
    Shakedown

    14/06/1951

    P

     

     

     

     

     

     

    Impasse maudite, l'
    One Way Street

    27/07/1951

    P

    479 492

    134 616

     

     

     

     

    Winchester 73

    31/08/1951

    P

    917 393

    248 700

     

     

     

    2,25 R

    Aigle du désert,l'
    The Desert Hawk

    28/09/1951

    P

    2 223 825

    326 403

     

     

     

     

    Cadets de l'air
    Air Cadet

    14/09/1951

    P

     

     

     

     

     

     

    Tomahawk

    09/11/1951

    P

    1 266 775

    238 221

     

     

     

    2 R

    Affameurs,les
    Bend of the River

    12/02/1952

    P

    1 190 727

    232 359

     

     

     

    3 R

    Une fille à bagarres
    Scarlet Angel

    30/01/1953

     

    1 148 931

    189 679

     

     

     

    1,5 R

    Expédition du Fort King,l'
    Seminole

    12/03/1954

     

    1 170 701

    225 555

     

     

     

    1,4 R

    Traitre du Texas, le
    Horizons West

    02/07/1954

     

    45 004

    29 364

     

     

     

     

    Victime du destin
    The Lawless Breed

    23/07/1954

     

    19 276

    8 885

     

     

     

     

    Qui donc a vu ma mère ?
    Has Anybody Seen My Gal ? 

    13/09/1973

     

     

     

     

     

     

     

    Belle espionne,la
    Sea Devils

    11/06/1954

     

    934 732

    170 173

     

     

     

     

    Légende de l'épée magique,la
    The Golden Blade

    17/09/1954

     

    957 092

    181 765

     

     

     

     

    Secret magnifique,le
    Magnificent Obsession

    18/05/1955

     

    1 225 252

    91 052

     

     

     

    5,2 R

    Taza fils de Cochise
    Taza, Son of Cochise

    08/06/1955

     

    59 888

    34 456

     

     

     

    1,1 R

    Bataille sans merçi
    Gun Fury

    06/08/1958

     

    1 048 018

    144 996

     

     

     

     

    Justicier impitoyable,le
    Back to God's Country

    05/12/1962

     

    418 273

    84 510

     

     

     

     

    Révolte des cipayes,la
    Bengal Brigade

    22/04/1955

     

    1 234 122

    232 182

     

     

    n ° 82

     

    Capitaine mystère
    Captain Lightfoot

    16/09/1955

     

    1 264 633

    214 718

     

     

    n ° 50

    1,3 R

    Ne dites jamais adieu
    Never Say Goodbye

    16/03/1956

     

    1 416 273

    84 374

     

     

    n ° 58

    1,6 R

    Son seul amour
    One Desire

    07/08/1963

     

    112 845

    9 017

     

     

     

     

    Tout ce que le ciel permet
    All That Heaven Allows

    18/09/1963

     

    114 525

    8 691

     

     

     

    3,1 R

    Ecrit sur du vent
    Written on the Wind

    15/02/1957

     

    886 352

    137 155

     

     

    n ° 16

    4,2 R

    Géant
    Giant

    13/03/1957

     

    3 723 209

    713 080

     

     

    n ° 10
    + 4 M

    14 R

    Ailes de l'espérance,les
    Battle Hymn

    29/03/1957

     

    1 771 659

    213 066

     

     

    n ° 67

    3,9 R

    Carnaval des dieux,le
    Something of Value

    14/03/1958

     

    1 016 461

    194 530

     

     

    n ° 52

     

    Ronde de l'aube,la
    The Tarnished Angels

    19/02/1958

     

    405 881

    65 876

     

     

    n ° 86

     

    Adieu aux armes,l'
    A Farewell to Arms

    26/03/1958

     

    2 462 719

    482 209

     

     

    n ° 5
    + 5,5 M

    5 R

    Crépuscule sur l'Océan
    Twilight for the Gods

    20/02/1959

     

    424 776

    47 381

     

     

    n ° 93

     

    Cette terre qui est  mienne
    This Earth Is Mine

    04/12/1959

     

    628 632

    52 182

     

     

    n ° 51

    3,4 R

    Confidences sur l'oreiller
    Pillow Talk

    18/12/1959

     

    1 345 992

    478 188

     

     

    n ° 25

    N° 4

    7,6 R

    Rendez-vous de septembre,les
    Come September

    10/11/1961

     

    1 080 676

    219 495

     

     

    n ° 14

    5,7 R

    El perdido
    The Last Sunset

    09/02/1962

     

    1 652 325

    458 605

     

     

    n ° 10
    + 5 M

    3 R

    Un pyjama pour deux
    Lover Come Back

    23/03/1962

     

    1 067 271

    388 840

     

     

    n ° 22

    N° 4

    7,6 R

    Homme de Bornéo,l'
    The Spiral Road

    13/03/1963

     

    418 704

    80 196

     

     

    n ° 28

    2,3 R

    Téléphone rouge,le
    A Gathering of Eagles

    14/08/1963

     

    391 412

    85 060

     

     

    n ° 42

    2,25 R

    Sport favori de l'homme,le
    Man's Favourite Sport

    19/08/1964

     

    104 217

    36 607

     

     

    n ° 70

    3 R

    Ne m'envoyez pas de fleurs
    Send Me No Flowers

    20/01/1965

     

    217 173

    62 708

     

     

    n ° 52

    4,1 R

    Etranges compagnons de lit
    Strange Bedfellows

    13/05/1965

     

    232 972

    46 596

    938 171

     

    n ° 47

    2,75 R

    Coup de l'oreiller,le
    A Very Special Favor

    11/09/1965

     

    92 484

    22 814

    1 469 472

     

     

     

    Yeux bandés,les
    Blindfold

    16/02/1966

     

    677 569

    169 287

    2 116 502

     

    n°29

    2 R

    Opération diabolique
    Seconds

    08/03/1967

     

    26 400

    10 057

    523 435

     

     

    1,75 R

    Tobrouk commando pour l'enfer
    Tobruk

    18/06/1967

     

    1 101 832

    223 692

    1 477 236

     

    n ° 44

     

    Un couple pas ordinaire (inédit)
    Ruba al prossimo tuo

    1968

     

     

     

    1 152 205

     

     

     

    Destination : Zebra, station polaire
    Ice Station Zebra

    04/09/1969

     

    416 002

    86 179

    1 565 898

     

    n °51

    4,5 R

    Les géants de l'ouest
    The Undefeated

    31/10/1969

     

    993 049

    208 185

    1 755 898

     

    n°60

    4 R

    Darling Lili
    Darling Lili

    12/05/1971

     

    96 252

    32 403

    1 037 822

     

    n ° 74

    5,0

    Assaut des jeunes loups, l'
    Hornet's Nest

    14/07/1971

     

    237 793

    55 958

    1 145 511

     

     

     

    Si tu crois fillette
    Pretty Maids All in a Row

    15/09/1971

     

    282 810

    48 523

    224 009

     

     

     

    Duel dans la poussière
    Showdown

    06/09/1973

     

    220 232

    55 311

    1 049 264

     

     

     

    Embryo (inédit)

    1976

     

     

     

     

     

     

     

    Avalanche
    Avalanche

    20/12/1978

     

    165 903

    55 163

    419 684

     

     

     

    Chroniques martiennes
    The Martian Chronicles

    23/07/1980

     

    24 390

    16 302

     

     

     

     

    Miroir se brisa, Le
    The Mirror Crack'd

    04/02/1981

     

    385 129

    202 837

    759 674

     

     

    5,5 R

    Ambassadeur, l' (inédit)
    The Ambassador

     

     

     

     

    287 880

     

     

     

     

    Merci à Didier pour les chiffres France et Paris des années 50 de moins de 500 000 entrées totalement inédits et issus du CNC

     P = participation ou petit rôle

    Les recettes US sont en millions de dollars, R signifie que ce sont les rentals qui sont disponibles (part du distributeur sur les recettes)

     

    Roy SHERER prit le nom de Rock HUDSON pour symboliser au cinéma américain le "bogoss" parfait: sourire Colgate, visage carré, grand, physique massif, bref l' américain parfait. Il n'est jamais vraiment parvenu à s'imposer parmi les plus grandes stars du cinéma US, mais dans les années 50, il se mesurait aux plus grands. D'abord il rapportait beaucoup d'argent et deuxièmement il tournait à grand rythme. Il pouvait s'illustrer dans les westerns, genre incontournable, mais aussi les films de guerre. Pourtant c'est dans le drame familial qu'il connait son plus grand succès avec "Géant" bien que ce succès massif soit du également à la présence du légendaire James DEAN et à Elizabeth TAYLOR.

    Sa marque de fabrique sera à la fin des années 50 le drame romantique. Avec Douglas SIRK il tourne quelques mélos dégoulinants dont le réalisateur a le secret. Rock HUDSON fait fondre la gente féminine des deux cotés de l'écran. "Ecrit sur du vent" et " L'adieu aux armes" demeurent de beaux succès.

    Au début des années 60 il interprète le mari américain idéal, l'homme mûr rassurant, et ses comédies familiales avec Doris DAY rencontrent le succès. Il figure également dans un grand western "El perdido". Mais à partir de 1965 les choses se gâtent un peu. Il revient au film d'action bourrin "Tobrouk" ou partage l'affiche avec John WAYNE dans le médiocre "Les géants de l'Ouest". Les années 70 seront difficiles pour cette star des années 50 et 60, on le verra en guest star dans " Le miroir se brisa" et dans "L'ambassadeur" inédit chez nous et produit par les "Golan / Globus ". 

    Il demeure un acteur très sous estimé.      

     

     

     

    « JERRY LEWIS BOX OFFICE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :